MOTOGP : ANDREA DOVIZIOSO NE ROULERA PAS EN MOTOGP EN 2021!

MOTOGP … RAS LE BOL!

 

Une sorte d’année sabbatique peut-être, Dovi a précisé que la flamme n’était toujours pas éteinte et qu’il avait envie de rouler à nouveau en MotoGP  mais à partir de 2022!

Mais pour 2021, il ne mettra pas le c… sur une moto de GP.

J’ai déjà dit que, Ducati le traitant avec un dédain digne de « La princesse d’Elide » de Molière, Dovizioso a quitté l’armée rouge en août.

Du coup, il fallait trouver du taf, ils ont tout essayé, avec son manager Battistella, avec plein de marques.

 

LORENZO NE SATISFAIT PLUS DU TOUT YAMAHA

 

D’abord Aprilia mais la radine maison mère Piaggio ne lui donnait pas un rond…

Puis KTM qui a évidemment gardé son magicien  Dani Pedrosa, qui est le sauveteur d’une marque quasiment à l’arrêt.

Chez Suzuki, on imagine que l’on danse de joie depuis un  paquet de temps sur une moto qui est une merveille préparée, testée et réglée par le Français Sylvain Guintoli.

Honda en revanche a sérieusement besoin d’un pilote de test, Bradl est bien brave mais avec ses médiocres et modestes … 14 points cette année, il roule en Moto GP depuis l’accident de Marc Marquez, il n’a pas du beaucoup faire évoluer la moto, Alex Marquez un peu plus et Nakagami arrive mais ce sont des pilotes titulaires.

Cela dit, pas impossible que Dovi n’ait pas eu envie de servir la soupe à Marc Marquez en 2021, ils se sont battus comme des chiens durant trois ans et Andréa Dovizioso a gagné bien des duels à la régulière !

Restait Yamaha où là le problème du pilote d’essai est crucial, la marque se bat depuis des années avec des moteurs rétifs qui en plus, cette année cassent!!!

 

YAMAHA A DU FAIRE ROULER GHERLOFF A VALENCE

 

On avait d’ailleurs annoncé que Dovizioso avait quasiment signé avec eux, on rappelle que la marque bleue est tellement à l’arrêt que pour remplacer Valentino Rossi à Valence, on a oublié le pilote de tests officiel Jorge Lorenzo? qui ne s‘est pas entraîné une seule fois depuis Sepang (par exemple sur des motos de série sur des circuits ne recevant pas le MotoGP) et il a roulé une fois sur la M1 et ce … pour faire le dernier temps des pilotes d’essai !

Mais finalement, Dovizioso a dit, de façon, très officielle, qu’il n’avait pas envie d’être pilote d’essai, même s’il a encore envie de rouler en Grand Prix mais en course.

Et c’est très compréhensible, quand on a sa carrière, on n’a pas envie de redevenir simple … ‘grouillot!

Donc son idée est de faire en 2021…  du Motocross, ce n’est pas nouveau, il le dit depuis deux ans, rester en forme et revenir en MotoGP  en 2022…

 

LES TÉTINES Y’A QUE ÇA DE VRAI

 

J’avoue peu croire à cette éventualité, d’autant plus qu’en 2022, effectivement dans les teams, il ya aura du changement, mais peu.

Et, Andréa aura alors… 36 ans!

Yamaha sera plein, Honda idem, Suzuki ne changera évidement rien, leur trio Mir/Rins/Guintoli est une sorte de bonheur permanent.

Ducati ?

Je serais franchement très étonné qu’il veuille y retourner !

Donc, il y aura probablement du changement chez KTM, mais une fois la visite faite à Mattighofen, son manager va manquer de boulot.

Bon, en 2021, il peut encore aller discuter les participations aux cross inters, c’est moins cher mais le renom du pilote peut être un avantage…

 

MIR SONNE LE GLAS DES ANCIENS

 

Alors  résumons. Lorenzo s’en va, Crutchlow s’en va, Rossi ne va pas tarder, finalement la victoire de Mir à Valence est un gros symbole que la jeune génération a poussé l’ancienne dehors.

Ce que fit Andrea Dovizioso

« Au cours des derniers mois, j’ai reçu plusieurs offres pour travailler en tant que pilote d’essais pour des écuries de MotoGP, et je suis très reconnaissant envers ces constructeurs pour leur considération, écrit Dovizioso. Cependant, j’ai décidé de ne m’engager avec personne et je reste libre pour le moment. J’ai une immense passion pour la compétition, et j’ai toujours l’ambition de me battre pour la victoire. Je reviendrai en MotoGP dès que j’aurai trouvé un projet porté par la même passion et la même ambition que les miennes, et avec une écurie qui partage mes objectifs, mes valeurs et ma manière de travailler. Je suis désormais concentré sur finir la saison de la meilleure manière possible, et j’ai déjà développé des projets personnels avec mes partenaires. »  

« Caro Andrea », bienvenue chez les tétineux, un monde que je connais bien, où l’on peut se faire mal, mais où l’ambiance d’un paddock ressemble encore à quelque chose d’humain…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et Teams

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis