MOTOGP 2020 : LE GP DU PORTUGAL… A RISQUE!

 

LA F1 A UN PEU FICHU LA ZONE…

 

Bon, les mots ont leur importance dans ce monde qui ne sait pas où il va demain, dans un mois, dans un siècle…

A risque donc ne signifie pas annulé…

Le secrétaire général Portugais à la santé, Diogo Serras Lopez, a révélé qu’après la course de F1 (qui avait reçu 25 000 spectateurs) 14 nouveaux cas de Covid avaient été détectés.

Et donc que le MotoGP du Portugal est à risque, une décision sera rendue ultérieurement, en fonction de ce qui arrive.

Bon, ce GP doit être la finale du MotoGP 2020, il est à ce jour, toujours prévu le 22 novembre prochain.

 

EZPELETA A DÉFENDU SON MOTOGP COMME UN DIABLE TOUTE LA SAISON

 

On peut imaginer que d’ici là, Ezpeleta va reprendre son bâton de pèlerin (et son protocole sanitaire ultra strict du paddock), on peut aussi penser que Portimao, qui pensait pouvoir recevoir un grand nombre de spectateurs va se retrouver avec des gradins déserts !

Dommage, une finale avec un vrai public aurait été un grand souvenir mais ce p… de virus, qui durant les confinements ne fait que reculer, il n’est absolument pas combattu, devient affamé et quand les volets s’ouvrent à nouveau c’est l’attaque en piqué…

La seule méthode pour attaquer une pandémie est l’hôpital. (Quand il y a des lits et du personnel !)

Bref, dans les situations les plus effroyables, l’espoir peut faire des miracles, d’ailleurs, même si en effet le virus reprend du poil de la bête au Portugal, la situation n’y est pas désespérée.

 

QUARTARARO A TOUT A PERDRE EN CAS D’ANNULATION

 

Sur le plan sportif, une annulation à Portimao ce serait évidemment une sorte de désastre.

Parce que les écarts en tête des mondiaux sont encore faibles, un pilote pouvait espérer combler le trou.

En deux GP, ce sera plus difficile, beaucoup plus difficile et ce même si dans ce sport, je l’ai déjà dit, tout est possible.

Ce qui est sûr c’est que chez les quatre pilotes qui peuvent honnêtement viser le titre MotoGP 2020, c’est une mauvaise nouvelle, à commencer par Fabio Quartararo !

Et que pour ces quatre pilotes, toute chute est désormais totalement interdite !

 

LA LUTTE EN MOTO2 RISQUE D’ÊTRE FAUSSÉE (BASTIANINI NO 33)

 

En Moto2, même histoire, il ya neuf points entre Lowes et Bastianini, supprimer un GP serait un vrai problème…

En Moto3, la situation est plus nette, encore qu’Arenas n’ait que dix-neuf points d’avance sur son second Ogura.

Bref, sale histoire et espoir que Ezpeleta soit très convaincant.

On aurait une finale triste, avec des gradins déserts, mais au moins une vraie finale sportive…

Un mot encore car Gilles Gaignault, m’informe que ce week-end se déroule justement à Portimao, les finales et du Championnat d’Europe d’Endurance Auto de l’ELMS et des Michelin et Ligier Cup.

Attendons lundi, l’analyse des autorités de l’Algarve, la région où se situe le circuit de Portimao, dans le sud Portugal!

 

Jean Louis BERNARDELLI 

Photos : MotoGP et Archives AutoNewsInfo

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis