FFSA : L’ELECTION EST PASSÉE, MAIS LE COMBAT CONTINUE… AVEC DES ACTIONS EN JUSTICE!

 

 

 

Tout au long de l’année 2020, notre mouvement ‘POUR UNE NOUVELLE FFSA’ s’est battu pour rendre aux licenciés, le contrôle de leur fédération suite à ses graves dysfonctionnements et au bilan déplorable de Nicolas Deschaux et de son Comité Directeur depuis 2008.

Bien que discréditée par son bilan et ses pratiques, cette équipe a été réélue le 7 octobre dernier par … 38 délégués d’une « Assemblée Générale » irrégulièrement convoquée, prétendant représenter 44.000 licenciés !

Un résultat qui confirme hélas la réelle fracture entre les dirigeants de notre sport et ses acteurs de terrain : Face à ces 38 électeurs, 2000 licenciés sondés auraient voté à 98 % pour notre liste alternative, 6500 avaient signé notre pétition demandant au ministère le report des élections et une inspection générale de la FFSA et 130.000 internautes avaient suivi le « best-seller » des appels de la nouvelle FFSA.

Preuve que les licenciés doivent d’urgence élire eux-mêmes leurs dirigeants.

Le bilan de l’équipe sortante de la FFSA est en effet désolant car selon les propres chiffres de la FFSA, sur la période 2002 à 2018, les charges de personnel ont augmenté de 60%, celles des services extérieurs ont explosé de 180%, et comme le nombre des licenciés a diminué, lui, de… 27%, le montant de charges supportées par chacun s’est envolé de 86 € en 2002 à 274 € en 2018, entraînant sur la même pente le prix des licences et des droits de calendrier.

 

UNE ASSEMBLÉE COMPLAISANTE ET ILLÉGALE…

 

Ces chiffres ressortent des bilans de la FFSA approuvés chaque année par une «Assemblée Générale» de 38 membres, ceux-là mêmes qui se sont empressés le 7 octobre de réélire le Comité Directeur, où siège une bonne partie d’entre eux, désirant profiter encore 4 ans de ses privilèges sans vous rendre de comptes.

Une bonne partie d’entre eux a voté en 2016, les « statuts scélérats » qui bétonnent son pouvoir comme vient de le montrer la dernière élection.

Bon nombre ont aussi fermé les yeux des années sur les transferts de fonds qui ont motivé début septembre notre dépôt d’une plainte au PNF (Parquet National Financier) pour abus de bien sociaux au préjudice des licenciés.

Pour quel résultat sportif?

La disparition du Grand Prix de France de Formule 1 en 2008, ayant fait l’objet d’une transaction toujours inexpliquée…

Des transferts de 200 000 € pendant des années à l’ancien Président Jacques Régis, dispensant ses « conseils » depuis le joli … PARADIS FISCAL de l’Ile Maurice.

La radiation du rallye de France au calendrier du Championnat du monde des Rallyes WRC, la désaffection des Championnats fédéraux au profit des séries privées, l’augmentation du prix des licences, les complications administratives et techniques, les règles de sécurité inapplicables, l’évasion massive de l’activité Karting vers l’UFOLEP, devenue une fédération sérieusement concurrente !

Or Nicolas Deschaux n’ayant renouvelé sa licence fédérale que le…  27 août 2020, il n’était, selon les statuts de sa FFSA, pas habilité le … 29 juillet à convoquer l’Assemblée Générale élective du 7 octobre.

C’est le maintien de cette assemblée irrégulière qui a décidé notre collectif à retirer sa liste et à introduire un recours en annulation de l’élection et en destitution de Nicolas Deschaux auprès du Tribunal Judiciaire.

 

CONTINUEZ LE COMBAT AVEC LA NOUVELLE FFSA

 

Pendant que cette action en justice suit son cours, la nouvelle FFSA continue avec vous et pour vous, à se battre pour un sport plus facile d’accès et pour une gouvernance plus transparente et proche de vous. Ensemble, restons mobilisés pour faire avancer chaque jour nos idées et nos objectifs parmi nos relations.

Nous avons vu que Nicolas Deschaux avait repris dans son programme en 12 points, une bonne partie de nos objectifs de relance du karting et de l’auto, de réduction des coûts, de simplification de la pratique et de promotion des bénévoles.

A nous tous de nous assurer que des actes suivent rapidement ces belles paroles !

Nous poursuivons également notre action dénonçant les dysfonctionnements de la FFSA auprès du ministère de l’éducation nationale, auquel est rattaché le ministère des sports, ainsi qu’auprès de ce dernier.

Le cabinet du Premier Ministre, que nous avions alerté sur la question des statuts, est revenu vers nous afin de définir ensemble les mesures et réformes urgentes dans le sport français pour permettre un débat et une gouvernance démocratique au seinde nos institutions.

Bien entendu, vous serez informés mensuellement par courriel et au fil de l’actualitéB sur les réseaux sociaux de la suite de toutes les actions engagées.

Bien sportivement vôtre

 

BERNARD DARNICHE 

nouvellefede@gmail.com

Photos : Gilles VITRY 

 

Evenements FFSA Flash Info

About Author

gilles