MARCIELLO ET LA MERCEDES AKKA SIGNENT LE TEMPS DE RÉFÉRENCE DE LA SUPERPOLE AUX 24 HEURES DE SPA 2020

 

 

Magnifique Raffaele Marciello ce vendredi soir lors de la séance de la Superpole des 24 Heures de Spa, édition 2020.

C’est en effet le pilote Italien de l’une des Mercedes de l’écurie AKKA, chère à Jérôme Policand qui est sorti des stands alors que la nuit avait déjà pris possession du circuit Ardennais – par règlement, les vingt pilotes des voitures qualifiées la veille, quittent les stands à partir du vingtième pour un rapide, deux pour régler le temps, un pour revenir – et sans hésitation il s’est lancé à l’assaut  du mythique circuit Belge.

Et ses temps intermédiaires dans les trois secteurs ont été immédiatement absolus.

Avec pour conséquence dès sa première tentative…la tête du classement avec un temps final de 2’32″166 qui subtilisait le temps de référence détenu par l’Audi Sainteloc de Christopher Haase, alors en haut de la feuille des temps, avec 2’32″979.

Marciello a enduite tenté une deuxième tentative mais l’Italien qui se savait assuré de la pole, a commis une petite erreur qui ne lui a pas permis d’améliorer davantage son chrono initial !

Raffaele Marciello, qui pilote la Mercedes-AMG N° 88 du Team AKKA-ASP confiait:

« Ce fut une bonne qualification pour nous. C’est toujours bien de prendre le départ dans le Top 5 pour éviter les problèmes de début de course. Nous nous attendons à un départ sur le sec demain, donc nous n’avons pas trop changé le set-up. Nous avons légèrement modifié la pression des pneus afin de trouver plus facilement le juste équilibre. L’absence de limites de piste ne change pas grand-chose pour moi, c’est la même chose pour tout le monde. Ils disaient que nous pouvions le faire, alors nous l’avons fait. »

Marciello s’élancera donc en téte devant une autre Audi Sport Team, pilotée par Kelvin Van der Linde -auteur de la pole provisoire la veille avec Dries Vanthoor et Christopher Mies- pour la Superpole de ce vendredi.

Le Sud-Africain a une fois encore été tout aussi efficace, mais il n’a pu faire mieux que 2’32 « 386, finalement second à …220 millièmes de l’Italien, tandis que le troisième rang revient à l’Allemand Maro Engel avec une autre Mercedes, de l’équipe HRT, crédité de 2’32″522.

Derrière, en quatrième position, on trouve Frédéric Vervisch avec l’Audi Attempto, en 2’32″881 et qui a repoussé Haase hors de la deuxième ligne, à la cinquième place.

La première Porsche est celle du GPX pilotée par Thomas Preining, sixième avec 2’32″990.

La première Ferrari est l’AF Corse confiée à Alessandro Pierguidi, septième avec 2’33″024, à neuf dixièmes de Marciello.

Suivent ensuite, les deux Lamborghini, des écuries FFF et Frey, avec Andrea Caldarelli huitième avec 2’33″294 et Albert Costa, neuvième avec 2’33 « 400.

Le Français Kevin Estre qui pilote la Porsche KCMG complétant le Top 10 avec 2’33″404.

 

François LEROUX

Photos : SRO – TEAMS

 

24 HEURES DE SPA 2020 LA MERCEDES AKKA N°88 s’élancera depuis la pole ce samedi

 

LA GRILLE DE DÉPART APRES LA SUPERPOLE

 

1 – Raffaele Marciello (Mercedes) AKKA – 2’32″166

2 – Kelvin Van der Linde (Audi) WRT – 2’32″386

3 – Maro Engel (Mercedes) HRT – 2’32″522

4 – Frederic Vervisch (Audi) Attempto – 2’32″881

5 – Christopher Haase (Audi) Sainteloc – 2’32″979

6 – Thomas Preining (Porsche) GPX – 2’32″990

7 – Alessandro Pierguidi (Ferrari) AF Corse – 2’33″024

8 – Andrea Caldarelli (Lamborghini) FFF – 2’33″294

9 – Albert Costa (Lamborghini) Frey – 2’33″400

10 – Kevin Estre (Porsche) KCMG – 2’33″404

11 – Patrick Pilet (Porsche)  GPX – 2’33″541

12 – Charles Weerts (Audi) WRT – 2’33″568

13 – Julien Andlauer (Porsche) Rowe – 2’33″768

14 – Frederic Makowiecki (Porsche) Frikadelli – 2’33″780

15 – Matteo Cairoli (Porsche) Dinamic – 2’34″119

16 – Tom Blomqvist (Ferrari) Hub Auto – 2’34″170

17 – Matthieu Vaxiviere (Audi) WRT – 2’34″280

18 – Davide Rigon (Ferrari) SMP – 2’34″338

19 – Benjamin Hites (Mercedes) AKKA – 2’34″791

20 – Laurens Vanthoor (Porsche) Rowe – 2’35″546

 

24 HEURES DE SPA 2020 LA MERCEDES AKKA N°88

LES VINGT QUALIFIES POUR LA SUPERPOLE

 

1 – D.Vanthoor-Mies-K.Van der Linde (Audi) Audi Sport WRT- 2’35″097

2 – Campbell-Pilet-Jaminet (Porsche) GPX – 2’35″282

3 – Drudi-Niederhauser-Vervisch (Audi) Attempto – 2’36″249

4 – Marciello-Boguslavskiy-Fraga (Mercedes) AKKA – 2’36″387

5 – Engel-Stolz-Abril (Mercedes) HRT – 2’36″400

6 – Calado-Nielsen-Pierguidi (Ferrari) AF Corse – 2’36″541

7 – Dumas-Deletraz-Preining (Porsche) GPX – 2’36″598

8 – Mortara-Weerts-Stippler (Audi) WRT – 2’36″605

9 – L.Vanthoor-Tandy-Bamber (Porsche) Rowe – 2’36″641

10 – Lietz-Christensen-Estre (Porsche) KCMG – 2’36″731

11 – Bergmeister-Makowiecki-Olsen (Porsche) Frikadelli – 2’36″778

12 – S.Muller-Engelhart-Cairoli (Porsche) Dinamic – 2’36″889

13 – Molina-Sirotkin-Rigon (Ferrari) AF Corse – 2’37″113

14 – Winkelhock-Boccolacci-Haase (Audi) Sainteloc – 2’37″172

15 – Marschall-Habsburg-Vaxiviere (Audi) WRT – 2’37″195

16 – Lind-Mapelli-Caldarelli (Lamborghini) FFF – 2’37″235

17 – Fontana-Legeret-Hites (Mercedes) AKKA – 2’37″457

18 – Costa-Altoè-Perera (Lamborghini) Frey – 2’37″473

19 – Bachler-Werner-Andlauer (Porsche) Rowe – 2’37″513

20 – Gomes-Blomqvist-Kobayashi (Ferrari) Hub Auto – 2’37″597

 

LES ÉLIMINÉS POUR LA SUPERPOLE

 

21 – Dontje-Ward-Ellis (Mercedes) HTP – 2’37″681

22 – Siedler-Grenier-Feller (Lamborghini) Frey – 2’37″729

23 – Burdon-Imperatori-Liberati (Porsche) KCMG – 2’37″776

24 – Farfus-Catsburg-Eng (BMW) Walkenhorst – 2’37″781

25 – Breukers-Hall-Goethe (Audi) WRT – 2’37″830

26 – Pepper-Gounon-Soulet (Bentley) K-Pax – 2’38″053

27 – Neubauer-Buret-Panis (Lexus) Tech 1 – 2’38″070

28 – Cameron-Van der Zande-Farnbacher (Honda)  Honda – 2’38″384

29 – DeAngelis-Watson-Pull-HasseClot (Aston Martin)  Garage 59 – 2’38″542

30 – Wilkinson-Osborne-Bell (McLaren) Optimum – 2’38″609

31 – Schandorff-Macdowall-Kujala (Lamborghini) Barwell – 2’38″758

32 – Tomczyk-Pittard-Yelloly (BMW) Walkenhorst – 2’38″783

33 – Companc-Sanchez-Juuso-Assenheimer (Mercedes) Madpanda – 2’39″088

34 – Piana-Beretta-Afanasiev-Haupt (Mercedes) HRT – 2’39″148

35 – Allemann-Bohn-Renauer-Renauer (Porsche) Herberth – 2’39″463

36 – Moulin-Proto-Chevalier-Latorre (Lamborghini) FFF – 2’39″516

37 – Beaubelique-Barthez-J.Pla-Drouet (Mercedes) AKKA – 2’39″948

38 – Scholl-Gachet-Aka-Hutchison (Audi) Attempto – 2’39″949

39 – Moccia-Giammaria-Keen-Hamaguchi (Lamborghini) FFF – 2’40″010

40 – DeLeener-Pedersen-Rizzoli-Sbirrazzuoli (Porsche) Dinamic – 2’40″141

41 – Mitchell-Collard-Collard-Machitski (Lamborghini) Barwell – 2’40″180

42 – West-Goodwin-Adam-Martin (Aston Martin) Garage 59 – 2’40″185

43 – Hui-Froggatt-Cheever-Fisichella (Ferrari) Tempesta – 2’40″208

44 – Hommerson-Machiels-Bertolini-Serra (Ferrari) AF Corse – 2’40″667

45 – OnslowCole-MacLeod-Konrad-Vos (Mercedes) RAM – 2’40″917

46 – Krupinski-Liebhauser-Lauda-Klien (Mercedes) JP – 2’41″068

47 – Jean-Panciatici-Morris (Bentley) CMR – 2’41″157

48 – McKay-Kjaergaard-F.Bird (Bentley) Parker – 2’41″608

49 – Ehret-Keilwitz-Mastronardi-Perel (Ferrari) Rinaldi – 2’41″821

50 – Kurtz-Pierburg-Baumann-Braun (Mercedes) SPS – 2’41″916

51 – Lenz-Petit-Costantini-Mauron (Lamborghini) Raton – 2’42″974

52 – Ojjeh-Vannelet-Lessennes-Klingmann (BMW) BoutsenGinion – 2’44″714

53 – Mateu-Ricci-Tribaudini-Lémeret (Bentley) CMR – 2’44″805

54 – Häring-Konstantinou-Joos-Seefried (Porsche) Herberth – 2’45″193

55 – Paque-Paisse-Cresp-Palette (Audi) Sainteloc – 2’41″905

56 – Baptista-Soucek-Parente (Bentley) K-Pax – Pas de chrono

 

 

24 Heures de Spa

About Author

gilles