UN LIVRE MAGNIFIQUE DE DUMAIN ET BASSET SUR LA LEGENDAIRE BROUGH SUPERIOR SS 100

 

Le 19 mai 1935, à l’âge de 46 ans, Lawrence dit d’Arabie (Thomas Edward Lawrence, à ne pas confondre avec l’auteur, D.H. Lawrence du très joli mais très libertin « L’amant de Lady Chatterley)  se tuait sur les petites routes anglaises situées autour de sa maison dans le Dorset, le sud de l’Angleterre, entre l’île de Wight et la ville de Dorchester.

 

T.H.LAWRENCE, ALIAS LAWRENCE D’ARABIE

 

Il était au guidon d’une Brough Superior SS100, la marque devient alors mythique, à l’instar de la Porsche 550 Spyder de James Dean.

L’histoire de TH Lawrence a été magnifiée par le film de David Lean sorti en  1962 qui m’a donné envie de partir dans le désert et que je ne me lasse pas de regarder.

T.H. Lawrence  a écrit un livre absolument sublime « The seven pillars of Wisdom »,  alias Les sept piliers de la sagesse, ouvrage dans lequel il raconte comment il a réussi à unir les tribus bédouines (les biographies parlent d’Arabes, ce que sont les bédouins, mais ils en représentent une infime partie) pour attaquer les Turcs alliés à l’Allemagne durant la guerre de 14/18.

Réussite totale, hélas foutue en l’air, on en paie encore aujourd’hui le prix, par l’accord anglo-français dit « Sykes- Picot.

Pardon de ce long préambule, l’historien très amateur que je suis connaît un peu l’histoire de ces pays.

 

LES DEUX AUTEURS EN ROAD TRIP SUR LES TRACES DE LAWRENCE

 

C’est un peu sur les traces de cette épopée que se sont lancés nos amis et confrères David Dumain et Jean Louis Basset, lesquels retracent l’histoire de cette marque de motos anglaises, qui vaut aujourd’hui des fortunes dans les ventes aux enchères, appelée à son époque « La Rolls des motos »…

Brough Superior a produit 3000 machines en vingt ans d’existence, elle est apparue en 1920 et a disparu en 1940.

Le chiffre 100 qui suit le nom de cette moto historique, est dû à la vitesse certifiée par l’usine, 100 mp/h, soit exactement 160,6 km/h.

 

LA BROUGH SUPERIOR A SES DÉBUTS

 

En 2017, une boîte française, Boxer Design, à Toulouse, a décidé de faire revivre le mythe Brough Superior SS 100, mais avec des composants modernes, tout en gardant l’esprit de la machine légendaire.

Dumain et Basset terminent bien évidemment, leur livre par une visite à Toulouse bien sûr.

 

LA TRÈS BELLE VERSION ACTUELLE DE BOXER DESIGN

 

Ils voulaient aller faire un road trip dans le Dorset, la région où TH Lawrence a terminé sa vie mais cette saloperie de virus a dit non.

Du coup, ils ont fait un voyage très sympa sur un itinéraire que Lawrence avait suivi en France, mais…  à vélo, en 1908 !

Normandie, Ile de France, Grand-Est, Auvergne Rhônes-Alpes, Paca, Occitanie, Nouvelle-Aquitaine, des régions qui ont parfois aujourd’hui des noms beaucoup moins romantiques qu’à l’époque…

 

LES AUTEURS DURANT LEUR ROAD TRIP

 

La doc de ce bouquin est magnifiques, 440 photos y sont publiées, il y a des plus, un CD sur leur road trip et le Blu-Ray du film superbe de David Lean en 1962.

Il y a aussi une version Collector tirée à mille exemplaires, avec de très beaux bonus, l’édition « normale » vaut 59€, la limitée 99€, elle!.

Notez que ce livre est en vente uniquement à la FNAC!

Précipitez-vus, bande de veinards, un aussi beau cadeau et en plus bien avant que ne se pointe le père Noël !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Publication

 

About Author

jeanlouis