ANDALUCÍA RALLY 2020 : BRANCH ET AL ATTIYAH S’IMPOSENT CE JEUDI

 

 

À moto, Kevin Benavides de l’équipe Monster Energy Honda Rally et la nouvelle recrue de Yamaha, Ross Branch du Monster Energy Yamaha Rally, se sont livrés un duel à distance ce jeudi 8 octobre.

Parti le premier sous la pression de ses poursuivants, le pilote Argentin de Honda, Benavides, a réussi à ouvrir la piste jusqu’à l’arrivée, et ce malgré une chute…

Mais c’est pourtant la “Kalahari Ferrari” bleue, partie en 13éme position, qui s’impose au final avec 2’42 secondes d’avance !

 

Benavides écopant il est vrai d’une pénalité …  de deux minutes pour avoir manqué un way point !!!

 

RALLYE ANDALOUSIE 2020 –  Le N°18, Ross BRANCH

 

Toby Price le pilote Red Bull KTM Factory, longtemps à la lutte pour la troisième position, finit finalement 5éme à 3’05 du vainqueur.

Lorenzo Santolino de Sherco TVS Rally Factory, impressionnant depuis le début du rallye, s’intercale à la seconde place à 2’16 de Branch, suivi par Adrien van Beveren l’autre pilote Monster Energy Yamaha Rally, à 2’36. Quatrième du jour, Benavides se console en conservant la tête du classement provisoire à mi rallye avec 2’52 d’avance sur Santolino, 5’30 sur van Beveren et 8’45 sur Ross Branch.

En auto, on s’attendait à ce que Stéphane Peterhansel et son nouveau co-pilote Edouard Boulanger avec leur Mini X-Raid JCW, partis en 8éme position, se rattrapent de la casse de leur triangle de roue de la veille. En tête de la spéciale jusqu’à la première neutralisation, ils pointent finalement à l’arrivée à la 6éme place seulement, à nouveau handicapés par une casse mécanique !

 

Le TOYOTA HILUX de Nasser AL ATTYAH et Mathieu BAUMEL

 

C’est donc le Qatari Nasser Al Attiyah au volant de son Toyota Gazoo Racing qui s’impose et remporte l’étape devant ses coéquipiers chez Overdrive, l’Emirati Yazeed Al Rajhi qui ouvrait la piste et le Néerlandais Bernhard Ten Brinke. Un podium 100% Toyota Hilux !!!

Au général provisoire, Nasser Al Attiyah devance Yazeed Al Rajhi de 23 secondes et Carlos Sainz avec le buggy Mini X-Raid JCW, classé en troisième position, de 5’12. Bernhard Ten Brinke est quatrième à 9’40, Matthieu Serradori avec son buggy Serradori Racing cinquième à 15’00 et Stéphane Peterhansel qui roule avec la Mini X-Raid JCW, sixième à 19’07.

 

RALLYE ANDALOUSIE – LE BUGGY de MATHIEU SERRADORI

 

Ça plane pour Ross Branch du Team Monster Energy Yamaha Rally ! Le pilote de ligne Botswanais s’acclimate sans effort à son nouveau statut d’officiel au sein de la structure Yamaha :

« C’était une super journée. J’ai ralenti un peu car hier je pense que j’ai attaqué trop fort. Les pistes sont très glissantes. J’ai essayé de bien naviguer sans manquer de way point. La Yamaha marche super bien, je me sens bien avec l’équipe dont je suis très content. Mon but est de prendre mes marques avec eux en vue du Dakar. »

 

RALLYE ANDALOUSIE 2020  Ricky BRABEC HONDA

 

Avant le départ de l’Andalucía Rally, le vainqueur du Dakar 2020, Ricky Brabec du Monster Energy Honda avait reconnu qu’il n’était pas vraiment dans son élément sur les pistes serrées qui l’attendaient sur ce rallye.

Kevin Benavides l’un de ses équipiers au sein du Monster Energy Honda Rally, était, selon lui, l’homme à surveiller. Ce dernier en a indiscutablement fait la démonstration aujourd’hui. Ruben Faria, team manager de cette écurie Monster Energy Honda Rally décrypte cette performance:

 


RALLYE-ANDALOUSIE-2020- KEVIN-BENAVIDES-Equipe-HONDA

 

« On l’a vu hier avec Toby Price qui a perdu 17 minutes. Ouvrir la piste ici n’est pas facile. On avait donné comme consigne à nos pilotes de ne pas trop attaquer aujourd’hui pour ne pas partir devant demain. Mais Kevin a très bien roulé, il était dans son élément sur ce genre de piste et il a réalisé une spéciale incroyable malgré une chute. Il sera en tête au départ demain, ce n’est pas rien. »

L’autre pilote qui se plait en Andalousie est Lorenzo Santolino du Sherco TVS Rally Factory :

« J’ai fait une super journée. J’étais derrière la Honda de Barreda classé 14éme de l’étape et quand il a commis une erreur, je l’ai doublé. J’ai fait ma course de mon côté, à mon rythme. Et quand Kevin est tombé, je me suis concentré pour rejoindre l’arrivée sans connaître ce genre de problème. »

De retour après son accident au Dakar, que certains prédisaient hâtivement comme  marquant la fin de sa carrière, Adrien Van Beveren fidèle au Monster Yamaha Rally Team, a fait taire ces rumeurs. Après deux journées sans fautes aux avant-postes, le Français se félicitait de son “come-back” :

« Je suis très content de mon résultat. Je suis ici pour réaliser une course solide en vue du Dakar. Pour l’instant, c’est ce que je fais avec deux bonnes étapes et je pense même avoir repris du temps aujourd’hui. Je n’ai pas chuté ni manqué de way point. Je m’applique à faire une course intelligente et je pense avoir trouvé le bon rythme. »

Parmi les abandons du jour, Sam Sunderland quitte l’Andalucía Rally suite à une chute et une blessure a priori sans gravité au bras gauche. Joaquim Rodrigues se retirant, lui, de la spéciale sur problème électrique.

En Rally 2, l’étape revient au Français Mathieu Doveze devant l’Espagnol Schareina et le Tchèque Podmol. Au général, c’est le multiple Champion du monde d’enduro David Knight qui conserve son avance :

« Je me fais vraiment plaisir pour mon premier rallye. J’ai commis une erreur de débutant aujourd’hui en faisant demi-tour alors que j’étais sur la bonne piste. Mais étonnement c’est la navigation au road-book qui me plait le plus. »

 

RALLYE ANDALOUSIE – la MINI de PETERHANSEL-BOULANGER

 

Chez les autos, le soleil d’Andalousie ne veut décidément pas briller pour Stéphane Peterhansel, le pilote de la Mini X-Raid JCW !

Hier mercredi, il cassait un triangle de roue, aujourd’hui c’est une jante :

« Nous avons crevé sur une piste entre des barrières où il nous était impossible de nous arrêter sans bloquer la course. En continuant à rouler, nous avons cassé la jante. Au lieu de nous prendre deux minutes, cela a dû nous en coûter huit. C’est une maigre consolation, mais il vaut mieux que cela nous arrive ici qu’au Dakar. »

Nasser Al Attiyah, a lui réussit à conjurer le sort d’hier et passe une bonne journée qui se conclut par une victoire d’étape et la prise de contrôle du général :

« Hier, nous étions bloqués en deux roues motrices, aujourd’hui nous avons réalisé une bonne étape. Nous avons juste crevé à dix kilomètres de l’arrivée, mais nous avons décidé de ne pas nous arrêter. Il était très important de gagner et de prendre la tête de l’Andalucía Rally. Nous partirons devant demain, mais ce n’est pas un problème. »

 

RALLYE ANDALOUSIE Le TOYOTA HILUX de YAZEED AL JAHRI

 

Une nouvelle journée sans accroc pour Yazeed Al Rahji  qui, après sa victoire d’étape mercredi, prend la deuxième place du jour :

« Nous avons réalisé une belle étape aujourd’hui avec Dirk Von Zitzewitz qui a très bien navigué. Nous avons ouvert la piste, ce qui n’est pas facile. La première partie était glissante et il fallait être vigilant. Nous n’avons pas voulu prendre trop de risques sur cette portion avant de hausser le ton sur la seconde partie. Nous avons juste rencontré un problème avec le GPS qui nous a contraint à être très attentifs aux zones de limitation de vitesse. »

A part le fait d’avoir rattrapé deux voitures, Bernhard Ten Brinke réalise une course sans encombre :

« Nous sommes partis en sixième position et cela a été un peu difficile de remonter sur la Mini X-Raid JCW de Cristina Gutiérrez qui nous a immédiatement laissé passer après quarante kilomètres. La seconde partie de la spéciale repassait sur les traces d’hier et nous avons intensifié nos efforts pour revenir sur Matthieu Serradori, lui aussi très fair-play, mais dont la poussière nous coûte sûrement une minute. »

 

RALLYE ANDALOUSIE –  N°501 ARON DOMZALA

 

Chez les SSV, Austin Jones du Monster Energy Can-Am finit à une incroyable 9éme place toutes catégories confondues, dans son véhicule proche de la série :

« Hier une erreur à 20 km de l’arrivée nous a coûté la victoire. Aujourd’hui, nous avons fait une course propre. Personne n’est sorti du véhicule, nous avons passé une bonne journée ! »

Aron Domzala et Gerard Farres ses coéquipiers complètent le podium 100% Monster Energy Can-Am.

Au général, l’équipe Monster Energy Can-Am fait main basse sur la catégorie en plaçant Aron Domzala, Gerard Farres et Austin Jones sur le podium provisoire.

 

RALLYE ANDALOUSIE –  N°401 Mitch GUTHRIE

 

En T3,  le ‘Cow-boy ‘ US, Mitch Guthrie du Red Bull Off-Road Junior Team remporte la spéciale devant son coéquipier Kevin Hansen et Jean-Luc Pisson-Ceccaldi avec le Zephyr PH Sport :

«  Nous avons adapté quelques réglages suite à la 1ére étape. Nous sommes ici pour développer notre OT3 pour le Dakar. Nous pourrions le rabaisser par exemple pour être plus performants, mais nous voulons rouler dans la configuration que nous aurons en Arabie Saoudite »

Au général, Mitch Guthrie mène la catégorie devant son coéquipier Kevin Hansen et le Français Jean-Pascal Besson sur Can-AM X3.

L’étape 3 de demain : « L’étape grands espaces » Total étape : 378 km / total SS : 233 km / total liaison : 165 km

David Castera le boss explique:

« Ce jeudi il s’agira d’une étape 100% différente des autres. Plus plate, plus aérée, avec peu d’arbres. On est sur un autre rythme. C’est ‘LA’ spéciale de rallye par excellence, assez roulante, surtout au début sur les quarante premiers kilomètres où cela roule à plus de 100km/h de moyenne. »

 

François LEROUX

Photos : ORGANISATION – TEAMS

 

Rallye-Raid

About Author

gilles