PRÉSENTATION DU GRAND PRIX DE L’EIFEL AU NÜRBURGRING DE FORMULE 1 2020 AVEC LES PILOTES RENAULT

 

 

Les monoplaces de F1 effectuent depuis 2013, leur grand retour en cette fin de semaine sur le fameux circuit Allemand du Nürburgring, où va se dérouler le GP de l’Eifel.

 Le circuit

  • Le circuit dit « Nürburgring Grand Prix » est long de 5,148 km. Une F1 devrait donc boucler un peu plus de quatre tours pour faire l’équivalent de la célèbre Nordschleife voisine qui se développe sur 20,8 km.
  • Après ce week-end, le Nürburgring sera l’unique lieu à avoir accueilli quatre courses différentes en Formule 1 : le Grand Prix d’Allemagne, le Grand Prix d’Europe, le Grand Prix de Luxembourg et le Grand Prix de l’Eifel 2020.
  • Les Grands Prix automobiles en Allemagne ont connu de nombreuses formes, l’une des plus inhabituelles étant celle de l’AVUS en 1926. La piste possédait un tracé étrange fait de deux longues lignes droites — deux voies parallèles d’une autoroute — reliées par une épingle à chaque extrémité.

 

Un peu d’histoire

  • La dernière victoire d’un moteur Renault au Nürburgring remonte à 2013. Sebastian Vettel s’était imposé avec Red Bull Racing tandis que Lotus F1 Team avait placé ses deux voitures sur le podium avec Kimi Räikkönen et Romain Grosjean.
  • L’ultime apparition de Daniel Ricciardo au Nürburgring date également du dernier Grand Prix de Formule 1 organisé sur ce circuit en 2013. L’Australien y avait aussi fait ses débuts en Formule 3 en 2008 et s’était classé deuxième en Formula Renault 3.5 Series en 2011.

• Esteban Ocon y a couru pour la dernière fois dans le cadre du Championnat d’Europe FIA de Formule 3 en 2014. Le Français avait pris la troisième place de l’une des courses

 

F1 2020 NÜRBURGRING – Esteban OCON – Equipe RENAULT

 

Les deux pilotes de l’écurie Française Renault DP World F1 Team, nous présentent ce Grand Prix de L’Eifel la onzième manche de la saison 2020 de Formule 1.

Les pilotes Daniel Ricciardo, Esteban Ocon et l’ingénieur de course en chef, Ciaron Pilbeam, partagent leurs sentiments sur le Grand Prix de L’Eifel.

 

F1 2020 NÜRBURGRING – Daniel RICCIARDO

 

Daniel Ricciardo :

« Cela fait un moment que je n’ai pas roulé au Nürburgring puisque ma dernière expérience remonte à 2013. J’ai toutefois hâte de retrouver ce circuit. Au niveau de la piste, la dernière chicane est assez plaisante, car on l’aborde rapidement pour sauter sur les vibreurs, d’où une sortie du virage assez violente. Cela sera très rapide avec les F1 actuelles, donc cela devrait être amusant et nous nous y rendons en voulant poursuivre sur notre dynamique positive. Je n’y ai pas souvent piloté durant ma carrière, mais je m’étais qualifié sixième en 2013 en ayant un dernier secteur « violet » en Q2. J’étais encore relativement novice en F1, donc j’étais plutôt content ! J’ai également couru ici dans quelques formules de promotion. J’ai fini deuxième en 2011 dans ce que l’on appelait alors les World Series by Renault. J’y ai aussi disputé ma première course de F3 en 2008. »

 

F1 2020 NÜRBURGRING – Esteban OCON

 

Esteban Ocon :

« Le premier virage est un véritable défi et il représente une opportunité de dépassement. Il y a plusieurs façons de l’aborder comme il s’agit d’une large épingle difficile à négocier parfaitement. Le deuxième secteur est amusant avec la courbe Schumacher, une montée, un premier gauche-droite rapide, puis un second. Le dernier secteur propose une ligne droite menant à la chicane, puis le dernier virage à droite vers la ligne d’arrivée. Cela sera très rythmé avec une F1 moderne. Nous retrouvons un type de tracé plus classique, correspondant davantage à ceux auxquels nous sommes habitués. Bien que le circuit soit « nouveau » au calendrier, la plupart des équipes et des pilotes y possèdent une certaine expérience. D’une certaine manière, cela devrait être plus simple que le Mugello ou Portimão. Je suis content que le Nürburgring soit de retour. C’est une excellente nouvelle, comme j’aime courir en Allemagne. J’ai la piste sur mon simulateur chez moi et je vais m’entraîner autant que possible. »

 

F1 2020 NÜRBURGRING – Daniel RICCIARDO -Equipe RENAULT

 

Ciaron Pilbeam, ingénieur de course en chef :

« Le temps est normalement frais et parfois humide à cette période de l’année. Nous devons être prêts à mettre les pneus dans leur fenêtre d’opération s’il fait sec tout en réfléchissant à la manière et au moment où nous utiliserons notre quota limité de gommes pluie et intermédiaires si des averses sont prévues. Nous avons récemment montré que notre voiture fonctionnait bien sur la plupart des circuits et qu’elle était compétitive sur piste mouillée. Nous serons prêts pour toutes les conditions. »

Premiers tours de roues, ce vendredi 9 octobre.

 

Peter SOWL

Photos : RENAULT F1

 

F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles