NOUVELLE FFSA2020 : COUP DE TONNERRE SUR LA FFSA

 

 

RECOURS EN NULLITÉ CONTRE L’ASSEMBLÉE GÉNÉRALE ÉLECTIVE DU 7 OCTOBRE

 

Nicolas Deschaux, en tant que président de la Fédération Française du Sport Automobile a convoqué une Assemblée Générale le 29 juillet dernier, qui a fixé la date des élections fédérales au 7 octobre.

Problème : ne daignant pas respecter ses propres statuts, Nicolas Deschaux n’a pas pris soin de renouveler sa licence fédérale, qu’il n’a prise que le 28 aout dernier.

En conséquence, et toujours selon les statuts fédéraux (article 5), il ne peut pas participer au fonctionnement et aux activités de la fédération. Sans licence, il n’avait donc pas le pouvoir de convoquer ni de présider l’assemblée générale du 29 juillet, dont les décisions sont donc nulles et non avenues. La décision de fixer la date de l’assemblée générale élective au 7 octobre est donc illégale.

C’EST POURQUOI BERNARD DARNICHE RETIRE LA CANDIDATURE DE SA LISTE.

 

Un recours en annulation a été immédiatement déposé auprès de la juridiction administrative pour faire annuler cette élection au cas où Nicolas Deschaux s’entêterait à la maintenir ce mercredi 7 octobre 2020, ce qui implique que toutes les décisions qui seraient prises par le Comité Directeur jusqu’à la décision du Tribunal Administratif seront également annulées.

FIN DE PARTIE POUR NICOLAS DESCHAUX

 

Il est impensable d’en être arrivé là. Il est évident que dans ces conditions la FFSA ne peut plus être gouvernée par Nicolas Deschaux.

Seuls les 38 membres de l’Assemblée Générale se réélisant et le réélisant tous les quatre ans comptent à ses yeux, les 50 000 licenciés de la FFSA n’existent pas. Il n’a pas compris l’immense besoin de changement qu’ils exigent en soutenant l’action de notre collectif « Pour une Nouvelle FFSA » à 97 % selon notre récent sondage.

Circonstance aggravante : l’insulte à l’institution que représente la présence sur sa liste de Jacques Régis, l’ancien président réfugié dans le’ paradis fiscal’ qu’est l’Ile Maurice, à qui il pourrait transmettre à nouveau la présidence, et dont le retour soulève un tollé sans précédent.

L’immense majorité des licenciés n’en peut plus de ces manœuvres, de ce système opaque les privant de toute possibilité de se faire entendre, et de ces scandales à répétition dénoncés par les médias, Autonewsinfo, le Canard Enchaîné, Le Parisien, etc..

ASSEZ ! REBÂTISSONS NOTRE FÉDÉRATION

 

Ce nouveau scandale abîme encore davantage notre fédération alors qu’une plainte est déjà en cours auprès du Parquet National Financier.

La FFSA mérite plus que jamais d’être gouvernée par une équipe intègre qui redonnera au Sport Automobile français la place et l’image qu’il n’aurait jamais dû perdre, la seule équipe capable de relever les immenses défis qui nous attendent, en particulier sur les plans économiques et environnementaux.

Le collectif « Pour une Nouvelle FFSA » NE LÂCHERA RIEN.

Il est plus déterminé que jamais à mener jusqu’au bout toutes les actions qui s’imposent pour en finir avec la gouvernance actuelle et rebâtir tous ensemble notre fédération.

Soutenez-nous en exigeant de vos représentants qu’ils respectent votre voix, et en participant à notre consultation sur le futur de notre fédération.

 

Bernard DARNICHE

Photo : Gilles VITRY

 

 

Evenements FFSA Flash Info Sport

About Author

gilles