DESCHAUX RÉÉLU PRÉSIDENT DE LA FFSA…DANS UNE ÉLECTION ILLÉGALE QUI AURA DES SUITES EN JUSTICE…

 

 

 

Impasse totale pour le Sport Automobile Français avec en outre l’inattendu retour de Jacques REGIS, sorti de son paradis fiscal !

 

Réunis en violation des statuts fédéraux suite à la convocation illégale d’une assemblée générale élective par un président non licencié, les dirigeants de la FFSA ont « élu » ce jour à 100 % des voix un « nouveau » Comité Directeur et un « nouveau » Président…  Nicolas Deschaux.

Devant le maintien de cette réunion, le collectif « Pour une Nouvelle FFSA » a été contraint la veille au soir 6 octobre 2020, de retirer sa liste, ne pouvant participer à un scrutin irrégulier, et a bien évidemment déposé un recours en annulation de l’assemblée, demandant également la destitution de Nicolas Deschaux auprès du Tribunal Judiciaire.

En bafouant ainsi les statuts fédéraux, la gouvernance Deschaux-Régis, a amené le sport automobile français dans une impasse totale, toutes les décisions à venir étant par avance entachées de nullité…

Cette manœuvre, cette honteuse mascarade, fait suite à une succession de scandales révélés par les médias ces derniers mois, ayant fait par ailleurs l’objet d’une plainte auprès du PNF (Parquet National Financier) !

Mais un pas supplémentaire a été franchi aujourd’hui 7 octobre 2020:

Les 38 membres composant une assemblée générale censé représenter 50.000 licenciés, n’ont pas hésité à ‘violer’ les statuts fédéraux pour conserver leur pouvoir.

Comme l’indique notre récent sondage, ils ne représentent qu’eux-mêmes, notre collectif étant soutenu par 97% des licenciés qui se voient donc privés une fois encore de toute possibilité de se faire entendre.

Circonstance aggravante pour notre sport… les dirigeants de notre fédération se sont disqualifiés auprès de leurs licenciés en se prêtant ainsi à cette mascarade d’élection en violation des statuts et des valeurs qu’ils ont pour devoir de défendre.

Pire … ils ont voté de surcroît pour une liste comprenant la candidature de Jacques Régis, l’ancien président réfugié dans son paradis fiscal de l’Île Maurice, après une démission mystérieuse, dont les activités pourtant largement rémunérées (voir lien) sont restées tout autant mystérieuses.

Devant cette accumulation d’irrégularités bafouant la morale la plus élémentaire, le collectif « Pour une Nouvelle FFSA » ne reconnait pas la nouvelle équipe dirigeante qui n’a aucune légitimité pour diriger le sport automobile français, et étudie parallèlement avec ses conseils, les mesures à prendre à l’encontre de ceux qui se sont prêtés à cette scandaleuse manœuvre.

Déjà sollicité par les services du Premier Ministre, il va saisir également dans les prochains jours les ministères de tutelle de la fédération pour leur demander de défendre les droits des licenciés et de diligenter au plus tôt une enquête sur ces pratiques inacceptables qui salissent l’image de notre sport.

 

Bernard DARNICHE

Photo : Gilles VITRY

RAPPEL DE NOTRE ARTICLE SUR LES VIREMENTS DE LA FFSA A L’ÎLE MAURICE

FFSA. STORY : PETITS ARRANGEMENTS… OU LES SECRETS BIEN GARDÉS SOUS LES COCOTIERS… !

 

 

Evenements FFSA Flash Info

About Author

gilles