ANDALUCÍA RALLY 2020 : DANS LES STARTING BLOCKS… AVANT LE DAKAR!

 

 

 

 

Après des mois d’inactivité en rallye –raid en Europe exception faite de la Baja Pologne remportée tout récemment par la Mini X Raid de Stéphane Peterhansel, le rallye d’Andalousie qui remplace celui du Maroc, l’épreuve traditionnelle préparatoire au Dakar, débute ce mercredi 7 octobre 2020.

 

 

Chez les autos, il y a eu moins de changement que chez les motos, même si celui de dernière minute de l’équipage Christian Lavieille et Jean-Pierre Garcin ramène un duo d’expérience en T1.

Habitués depuis quatre saisons à jouer la victoire en T2, l’équipage Français a accepté l’invitation de Sodicars Racing, pour une pige dans l’un de ses véhicules laissé vacant par Cristina Gutierrez. L’Espagnole sera en effet aux commandes d’un quatre roues motrice de l’équipe X-Raid Mini JCW.

 

ANDALUCIA-RALLY-2020- Stéphane PETERHANSEL et Edouard BOULANGER.

 

La même auto que pilotera cette semaine le nouveau duo Peterhansel-Boulanger. Une surprise de retrouver « Peter » sur un quatre roues motrices alors que Carlos Sainz conserve le buggy victorieux au Dakar en janvier dernier.

Aucun choix stratégique derrière cette différence de machines, mais une explication pragmatique donnée par ‘Monsieur Dakar’ :

« Il n’y avait qu’un seul buggy de disponible. Carlos voulait continuer à le développer et comme pour moi la priorité est de rouler avec mon nouveau copilote Edouard Boulanger, j’ai accepté. Le quatre roues motrices peut avoir un avantage ici, mais ce n’est pas ça qui a pesé dans cette décision. »

Le Russe Denis Krotov pilotera dès ce mercredi la quatrième Mini. Un Team X-Raid qui aura face à lui pas moins de …cinq Toyota Hilux !

Celui de Roman Chabot (Overdrive SA), équipé pour l’occasion de la même base technique que ses coéquipiers Erik Van Loon, Bernhard Ten Brinke et Yazeed Al Rajhi qui retrouve son copilote habituel Dirk Von Zitzewitz, enfin de retour aux affaires après son arrêt suite à une sortie de piste en Pologne.

 

ANDALUCIA RALLY 2020 – NASSER AL ATTYAH et KEVIN HANSEN

 

Chef de file des pick-up Hilux, Nasser Al Attiya (Toyota Gazoo Racing) est bien décidé à remporter l’Andalucía Rally :

« C’est la première fois que je viens en Andalousie, j’ai entrevu des paysages magnifiques et je suis heureux d’être ici. Je tiens à remercier David Castera de nous avoir réuni, c’est comme un Mini Dakar ! Nous avons une bonne voiture, Stéphane Peterhansel sera aussi sur un quatre roues motrices et je suis ici pour aider l’équipe mais aussi pour gagner cette course ».

A sa droite dans le cockpit, le discours de Matthieu Baumel est plus mesuré. Pour lui comme pour tous les copilotes, l’actualité est l’utilisation pour la première fois de ce que le milieu appelle déjà ‘la tablette’ : Le tout nouveau road-book électronique qui sera la norme dès janvier prochain en Arabie Saoudite au Dakar.

« Cela ne va pas être évident ni idéal sur la première journée, mais on est là pour apprendre avant le Dakar. On a quatre jours de course ici, je pense que l’on va réussir à vraiment rentrer dans le nouveau fonctionnement de ce format digital. Avant, on avait le cahier, le GPS et la vision réelle de ce qu’il y a dehors. Là, il y a beaucoup d’informations sur la tablette, avec la télécommande dont on n’a pas l’habitude. Au final, on n’a pas vraiment le temps de regarder à l’extérieur, c’est ce qu’il va falloir optimiser. C’est un beau challenge, et c’est pour cela qu’on est là. Mais je n’ai pas de doute sur la qualité de cette tablette. »

 

ANDALUCIA RALLY 2020 – Carlos SAINZ, alias ‘ El MATADOR’ – Team X RAID

 

Lucas Cruz, copilote « d’El Matador » se pose lui aussi des questions à l’approche de ce premier test mondial grandeur nature :

« C’est un peu de stress en plus, mais nous avons déjà dû nous adapter l’an dernier avec le road-book en couleur remis dix minutes avant le départ. On va voir avec la vitesse et les mouvements du tableau de bord sur lequel la tablette est fixée si nous allons réussir à lire les informations, surtout avec les petites lettres. Jusque-là, on tenait le road book et on le tournait avec les mains pour suivre les mouvements de la voiture, mais là c’est la tête peut-être qu’il va falloir bouger. On verra ce que cela donne ici, si certains la prendront à la main. Ce qui ne serait pas une solution idéale à cause du fil relié au GPS, que ce soit pour sortir de l’auto pour intervenir dehors ou en cas d’accident où elle pourrait être projetée. »

Chez les véhicules légers T3, double sensation avec l’entrée en piste du jeune pilote maison Américain Seth Quintero, enfin âgé de 18 ans, et celle inattendue du Champion Suédois de rallycross,  Kevin Hansen dans la Red Bull Off-Road Junior Team. Le vainqueur du Nitro Rallycross 2019 remplace Blade Hildebrand, blessé, et prend cette opportunité au sérieux :

« Red Bull m’a donné la possibilité de prendre la place de Blade, je leur ai tout de suite dit que j’étais partant pour m’essayer au rallye-raid et je suis très heureux d’être ici pour ma première expérience. J’aime le rallycross, mais j’ai aussi envie de rallye-raid. Ce sont deux sports différents, mais l’un n’est pas obligé de remplacer l’autre et j’aimerais pouvoir faire les deux en parallèle. Je pense que l’Andalucía Rally est bien pour débuter. La navigation sera a priori plus facile. Je ne vais pas me précipiter, je veux prendre de l’expérience et y aller étape par étape. »

Face à la jeunesse de l’équipe Red Bull, un concurrent essaiera de s’interposer, l’expérimenté Jean-Luc Pisson sur son Zephyr PH Sport.

En catégorie SSV T4, l’équipe Monster Energy Can-Am fait figure d’épouvantail et Scott Abraham son directeur ne le cache pas :

« Nous avons une équipe très solide. Austin Jones est très rapide et a beaucoup évolué dans cette catégorie depuis quelques années. Aron Domzala, récent Champion du monde T3, est lui aussi très rapide et nous avons hâte de les voir en piste. Sans oublier notre vétéran Gerard Farres qui a toute l’expérience nécessaire. Nous sommes ravis d’avoir l’opportunité de courir ici, ODC Events a su changer ses plans et nous proposer l’Andalucía Rally qui, j’en suis sûr, nous permettra d’être prêt pour les prochains challenges. »

ANDALUCIA RALLY 2020 6 Le toujours trés performant Buggy de Mathieu SERRADORI

La 1ére étape de ce mercredi ? : « un condensé du rallye »

 

Alors que les motos et les quads s’élanceront directement dans la spéciale, les autos, elles, passeront d’abord par la Super Spéciale avant de se présenter au départ, deux heures après que la dernière moto ne se soit élancée.

David Castera l’organisateur explique:

 « On va montrer aux concurrents tout ce qu’ils vont rencontrer ici. Des parties techniques au début, un peu de sable sur 30-40 km, des parties plus aérées, d’autres refermées et dans la dernière propriété traversée, sur les derniers 40 kilomètres, ce sera plus technique avec un peu de végétation. »

 

François LEROUX

Photos : ORGANISATION

 

Flash Info Rallye-Raid

About Author

gilles