RALLYE NEIGE ET GLACE 2021 : DU 14 AU 17 FÉVRIER, L’ÈCLATE EN GRAND BLANC !

 

UN COCKPIT EN RÉGULARITÉ EST PLUS COMPLIQUÉ QU’EN RALLYE RAID!

 

Ce sera la 67ème édition de Neige et Glace, épreuve célébrissime reprise il y a déjà plusieurs années, par la famille Zaniroli et remise au goût du jour, en rallye de régularité Classic.

L’épreuve se déroulera dans le Doubs et le Jura, régions dites les plus froides de France, là où la neige est présente en janvier et février, à part de mémoire une année où la météo s’était mise en tête de nous gâcher notre plaisir…

 

MÊME AU FOND DE LA FORÊT LE PUBLIC EST LA!

 

On partira, une fois de plus, c’est une très belle tradition, du musée Peugeot à Sochaux, un endroit vraiment unique au monde, avec étape de nuit de 160 km et quatre spéciales de régularité jusqu’à Malbuisson, le QG du rallye depuis des années.

 

DÉPART DU MUSÉE PEUGEOT, TOUTE LA VILLE EST DANS LES RUES

 

On y est superbement reçu, ce n’est pas un hôtel à l’architecture prétentieuse que l’on voit dans les trucs modernes, on y vit dans le charme discret de la grande époque.

Après ce prologue de nuit, les parcours feront près de 300 km avec 12 spéciales et 100 points de chronométrage chaque jour.

C’est en effet un rallye extrêmement sportif, qui reçoit aussi des dizaines d’équipages venus prendre leur pied mais sans vraie grande envie de podium…

 

OUPS!

 

On y roule sur des véhicules Classic, de l’époque où une auto était à la fois un plaisir des yeux et un transport, au lieu des crapauds d’aujourd’hui qu’il est impossible de distinguer dans une rue tellement ils se ressemblent et n’ont aucune originalité (sauf la Fiat 500 bien sûr…).

Le pays est couvert de forêts quadrillées par de petites routes souvent fermées en hiver et rouvertes juste la veille pour le rallye.

Cadre exceptionnel et à ma connaissance quasiment unique en France.

Il faut ajouter des astuces de navigation, dites des « Zanirolades », qui peuvent faire des ravages dans les classements, même chez les plus forts.

Justement les plus forts dans ce domaine sont belges, mais depuis deux ans, c’est un équipage français qui a gagné, contre les Belges les plus pointus de la spécialité, Garosi en 2018 et la famille Sanseigne en 2019.

Il faut s’attendre à ce que les Belges arrivent avec des crocs longs comme les dents de la mer et la bataille sera furieuse, au point près.

 

GAELLE ET CÉLIMÈNE, DEUX FANS ABSOLUES DU RALLYE, VIENNENT DE SUISSE

 

Les engagements sont ouverts, les équipages peuvent être masculins, mixtes ou féminins.

On peut aussi s’inscrire sans hôtel, dommage parce que l’ambiance le soir est consensuelle et enthousiaste, l’hôtel est immense et entièrement retenu par le rallye.

Il y a une catégorie raid pour ceux qui veulent faire le parcours sans chrono, ce qui devient alors une des plus belles balades (avec road book) qui existent dans le pays.

Il y a aussi un classement deux roues et quatre roues motrices.

 

PATRICK ZANIROLI VOUS ATTEND AVEC UNE ÉPREUVE ABSOLUMENT SUPERBE

 

Pour l’instant, jusqu’au 30 octobre, le tarif est minoré de 200 euro, il y a aussi la catégorie teams qui permet, en cas d’engagement en groupe de trois à cinq autos, de bénéficier de 200 euro de réduction par équipage.

Infos :

Patrick Zaniroli Promotion

04 92 82 20 00 et – www.zaniroli.com

Voilà, la grande aventure est en marche, il y aura comme chaque année beaucoup de concurrents mais pas plus de 120 équipages, l’organisateur ne veut pas tomber dans le gigantisme anonyme d’autres épreuves où un équipage est seulement un numéro.

Un rallye humain, très humain…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Richard Bord

 

UN RALLYE BONHEUR

 

 

 

About Author

jeanlouis