A MAGNY COURS, DE SUPERBES COURSES EN MITJET!

 

 

Les pilotes Mitjet International réchauffent l’atmosphère du Circuit de Nevers Magny-Cours

 

La famille Mitjet International s’était donnée rendez-vous sur le Circuit de Nevers Magny-Cours, du 25 au 27 octobre dernier, pour la troisième manche de la saison. La convivialité, qui fait le charme du ‘village Mitjet’, était aussi au rendez-vous.

Cette manche Nivernaise avait fait le plein d’engagés avec pas moins de 16 Mitjet 2L. Outre les fidèles Mitjeters, trois nouveaux venus rejoignait le plateau à Magny-Cours : José Rocha, François Buisson et Jean-François Germain, ces deux derniers se partageant la même Mitjet, la N°21.

 

MiITJET 2020 MAGNY COURS La N°21 de BUISSON et GERMAIN

 

Pour sa toute première expérience en sport automobile, Jean-François Germain s’est d’ailleurs offert deux podiums !

« Je suis super content ! C’était un beau week-end. Nous étions là en tant que néophyte pour apprendre. Nous nous sommes régalés entre amis. La voiture est magnifique, elle est parfaite pour découvrir le sport auto et nous sommes hyper satisfaits du résultat. »

François Buisson, lui expliquait :

« Nous sommes vraiment très bien encadrés. Notre objectif était vraiment de rester sur la piste, de ne pas commettre d’erreurs et c’est ce que nous avons réussi à faire. Le week-end était bien arrosé donc nous avons pu rouler et apprendre dans toutes les conditions. Il y a beaucoup d’entraide entre les pilotes, tout le monde est très sympa. Je conseille à tous ceux qui veulent débuter en sport auto de venir en Mitjet. »

 

Course 1, samedi : Sébastien Seveau remporte la première course du week-end

 

 

 

Grâce au meilleur temps réalisé en 1’57.675 en Q1, Sébastien Seveau s’est adjugé la pole position de la première course. Sur une piste séchante, le pilote de la Mitjet N°24 de Génération Stunt, prenait un bon départ face à ses concurrents. Povilas Jankavicius, quant à lui gagnait une position et, une fois second, il se lançait à la poursuite du leader.

Le pilote Arctic Energy plaçant une attaque dans le deuxième tour, au freinage du virage d’Adélaïde. Sébastien Seveau ne se démobilisait pas pour autant et parvenait à reprendre son dû quelques tours plus tard, à … Adélaïde !

Malgré la pression exercée par le véloce pilote Lituanien, Sébastien Seveau s’imposait finalement avec … 219 millièmes d’avance sur Jankavicius ! David Bouet réalisait une très belle course jusqu’à la 3éme marche du podium. Le pilote de la Mitjet N°36 du BH Car s’étant en effet élancé depuis la 7éme place sur la grille.

Frédéric de Brabant du Mirage Racing remporteait la catégorie Gentleman Driver pour la deuxième fois cette saison.

Course 2, samedi : Povilas Jankavicius prend sa revanche

 

Après avoir fait coup double en qualifications, Sébastien Seveau, s’élançait une fois encore en pole position sur une piste bien plus humide qu’en matinée. Deuxième, Povilas Jankavicius prennait un bon envol et s’emparait du leadership par l’extérieur du premier virage. Seveau se retrouvait alors sous la menace de Julien de Miguel du MV2S Racing.

Alors que le Lituanien possédait quelques longueurs d’avance, la voiture de sécurité intervenait… Les écarts étant de ce fait réduits à néant !

Un nouveau départ donné, les trois premiers se retrouvent roues dans roues. Jankavicius garde la P1, mais Seveau se montre très pressant et porte une attaque réussie dans le deuxième secteur.

Le match retour intervient le tour suivant lorsque  Jankavicius reprend la première position à Adélaïde. Spectateur de cette lutte au sommet, David Bouet du BH Car, profite alors de la situation pour se hisser à la deuxième place.

Dans le dernier tour, malgré un museau endommagé par un léger contact, Seveau parvient à reprendre cette seconde place face à Bouet qui termine donc troisième

La catégorie Gentleman Driver étant remportée d’une main de maître par le pilote MV2S Racing et propriétaire de Mitjet International, Christophe Cresp !

 

Course 3, dimanche : Sébastien Seveau de bout en bout sous la pluie

 

Les conditions météorologiques se sont considérablement dégradées dans la nuit et cette première course dominicale se dispute sous la pluie !

Le départ est d’ailleurs donné derrière la voiture de sécurité. Cette Safety Car s’efface enfin et les pilotes sont lancées.

Le poleman Sébastien Seveau maîtrise parfaitement le départ et prend déjà quelques longueurs d’avance sur Povilas Jankavicius. Mais les pilotes sont coupés dans leur élan lorsque la voiture de sécurité effectue son retour en piste après un premier tour sous drapeau vert.

Seveau reste en tête, mais la bataille fait rage entre Jankavicius et David Bouet  pour le gain de la seconde place.

Ce dernier se défait du leader du Championnat dans le virage d’Estoril. Finalement Seveau triomphe à nouveau, son cinquième succès cette saison, devant Bouet et Jankavicius.

Sébastien Loiret de Pole Position 81, remporte sa première course du week-end chez les Gentlemen Drivers.

 

Course 4, dimanche : Povilas Jankavicius s’offre la dernière

MITJET 2020 MAGNY COURS le podium de la 4éme course

 

La pluie a redoublé d’intensité pour la quatrième et dernière course du week-end Nivernais. Le départ est donc du coup donné sous régime de voiture de sécurité , laquelle reste en piste pendant quelques minutes, avant de rejoindre les stands.

Grâce à sa victoire dans la seconde course, Povilas Jankavicius, le pilote d’Arctic Energy, donne le tempo en pole position, suivi de très près par Sébastien Seveau de Génération Stunt.

Avant même la fin du premier tour, la Safety Car intervient suite à une sortie de piste dans le premier virage. La relance est parfaitement maîtrisée par Jankavicius qui file vers la victoire alors que Julien de Miguel du MV2S Racing, profite d’une erreur de Sébastien Seveau pour s’emparer de la deuxième position.

Guillaume Bruot du Mirage Racing, grimpe sur le podium pour la première fois de la saison !

La catégorie Gentleman Driver, quant à elle, est remportée par Sébastien Loiret de Pole Position 81, qui double la mise.

 

MITJET 2020 MAGNY COURS – LE TONE

 

 

Le Tone, lui, n’a pas connu un week-end facile à cause des conditions météorologiques particulièrement compliquées.

Malgré la déception, le pilote s’est remis en selle pour chaque course afin de continuer à progresser. L’emblématique animateur de ‘Top Gear France, a déjà eu l’occasion de s’illustrer lors des deux précédentes manches et a déjà hâte d’en découdre à nouveau.

Christophe Cresp, Président de Mitjet International, analysait le déroulement des quatre manches de Magny Cours :

« Je pense que tous les pilotes sont contents de ce week-end. L’organisation semble plaire. Nous avons connu des conditions météorologiques changeantes, mais tout le monde s’est bien amusé et cela se termine bien. Tout le monde a le sourire, ce qui est de bon augure pour la suite et la prochaine manche à Albi. »

Stéphane Roux, Directeur Général de Mitjet International

« C’était à nouveau un très beau week-end pour nos clients. Malgré la météo, ils sont toujours ravis d’être là. Toutes les courses ont été encore très disputées, que ce soit au général ou en Gentleman avec des petits nouveaux qui se mesurent aux habitués. Jean-François et François sont arrivés avec leur voiture et chacun a fait la mécanique de l’autre… C’est aussi ça l’esprit Mitjet International. La convivialité était aussi au rendez-vous. Nous nous sommes retrouvés sous la structure Mitjet vendredi et samedi soir, tout en essayant de respecter au mieux les gestes barrières. Nous préparons désormais Albi. Nous serons à la maison et nous devrions avoir un très beau plateau avec plus de 20 voitures. »

Après trois manches et douze courses âprement disputées, Povilas Jankavicius mène toujours le Championnat Mitjet  International, totalisant 219 points. Il devance Sébastien Seveau de seulement trois petites longueurs.

La prochaine épreuve est prévue à Albi, à domicile pour la communauté Mitjet, du 16 au 18 octobre, en support du FFSA GT, et elle s’annonce d’ores-et-déjà comme lors des premières épreuves de ce cette saison, spectaculaire !

 

Florian DEFET

Photos : Hugues LAROCHE

 

MITJET

About Author

gilles