PIERRE DE SEYNES NOUS A QUITTÉ….

 

 

 

Éric de Seynes, le dynamique Président de Yamaha Europe à Amstelveen, près d’Amsterdam aux Pays Bas aprés avoir pris la succession et avec efficacité de l’irremplaçable Jean-Claude Olivier, alias ‘ JCO’  , l’inoubliable patron de Yamaha Sonauto devenu ensuite Yamaha Motor France, nous informe et annonce ce mercredi 30 septembre 2020, en début de nuit, une bien pénible nouvelle :

Le décès de son père, l’homme qui lui inculqué la passion de la moto

 

 

« Aujourd’hui un homme de la moto, un passionné,  un pur, un contributeur nous a quitté.

Jeune marié, dans les années 50, il acquiert sa première Norton 500 Dominator et parcourt les États-Unis avec sa jeune épouse. De retour en Europe, il fait connaissance avec Jean Murit, grand concessionnaire parisien,  et se lie rapidement d’amitié avec lui. Dans le magasin de la rue Eugène Barruel, il « craque  » pour une BMW R69S préparée, avec un réservoir Hoske et un frein avant Münch. Puis, en 1964 avec Jean Murit, ils décident de créerle BMW Club de France. Il sera Secrétaire général,  Jean Président, lui et de Kayser, le trésorier. Les premiers membres les rejoignent : Lallemand, Van Ryswyck, etc… »

Éric poursuit :

« En 1965, ils décident de mettre en place la concentration des Chamois, à Val d’Isère. Elle concurrence celle des Eléphants qui se tient Allemagne (Au Nürbugring). Ce sera un grand succès avec plus de 11000 participants en 1970. Mais cela ne suffit pas au club qui s’associe avec le MC Chatillonais et Moto Revue pour relancer le Bol d’or en 1969 à Monthléry. De nouveau gros succès ! De Monthléry, ils déplacent l’épreuve au Mans, puis au circuit Paul Ricard en 1978. Deux ans plus tard, le cœur n’y est plus. Jean a fait sa deuxième crise cardiaque et doit lever le pied, et lui perd son frère Arnaud à moto, ce qui mettra un terme à sa passion… »

Eric continue et précise encore :

« Il continuera à rouler de temps à autre, mais se consacrera surtout formidablement bien à son rôle de père et de grand-père. »

Avant d’ajouter et de conclure :

 « Cet homme était un homme formidable,  intègre, généreux et humain. J’ai eu la chance qu’il soit mon père,  son nom est Pierre de Seynes. »

Merci à toi Éric pour ces belles paroles, saluant le départ de ton cher papa.

Toute la rédaction de notre site Autonewsinfo que tu lis régulièrement et que nous te savons apprécier, te présente ses très sincères condoléances attristées…

 

Gilles GAIGNAULT et Jean-Louis BERNARDELLI

Photos : Collection Famille de SEYNES

 

Moto Divers Nécrologie Personnalités

About Author

gilles