DAMON HILL SOUFFLE 60 BOUGIES APRÈS ÊTRE ENTRÉ DANS L’HISTOIRE DE LA F1 EN 1996

*


Damon-HILL. L’ancien CHAMPION du Monde désormais consultant pour SKY TV ©Manfred GIET

 

Damon Graham Devereux dit Damon HILL né le 17 septembre 1960 à Hampstead un des quartiers huppés de Londres, souffle 60 bougies un âge que son père Graham n’a pas eu le bonheur d’atteindre.

Dès son plus jeune âge avec un papa pilote de F1 il a grandi parmi les effluves d’essence,d’huile de ricin ou de champagne dès l’âge de 2 ans alors que son père fêtait ses premières victoires et son premier titre de Champion du Monde en F-1.

Malheureusement à l’âge de 15 ans Damon a eu le malheur de perdre son père de façon tragique lors d’un accident d’avion sur le retour d’essais privés au Castellet accompagné de 3 membre de son team ainsi que du jeune espoir anglais Tony BRISE.

 

Bette HILL, épouse de Graha -et maman de Damon décédée en-2017 à l’âge de 91-ans©-Manfred-GIET.j

 

Cela mit évidemment un sacré coup au moral à toute la famille HILL puisque en raison d’une couverture d’assurance insuffisante,Damon avec sa sœur et sa maman Bette furent obligés de se défaire de tout le patrimoine de la famille et aller habiter un tout petit appartement en banlieue Londonienne.

Tous trois durent se serrer les coudes pour s’en sortir et c’est ainsi que Damon devint coursier pour une société pharmaceutique tout en effectuant une formation commerciale.

C’est probablement le fait d’avoir été coursier à mobylette qui le mis sur la voie de la moto puisqu’à partir de ses 21 ans il décida de se lancer dans le 2 roues en disputant bon nombre d’épreuve de moto vitesse dans les différents championnats britanniques au grand désarroi de sa maman Bette qui voyait le danger à chaque virage et ce sport plutôt d’un mauvais œil.

EN MONOPLACE A PARTIR DE 1984

Damon-HILL au volant de la Brabham au GP-Monaco 1992-©-Manfred-GIET

 

Voyant sa maman constamment inquiète lors de son épopée sur deux roues en 1984 il décida de passer à la monoplace en débutant avec beaucoup de succès en Formule Ford et même s’il n’était pas un ‘’fils à papa’’ le nom de HILL l’aida grandement à trouver des mécènes pour financer son futur en sport automobile.

Avec un casque au même design que celui de son père aux couleurs du célèbre club londonien d’aviron où il avait été membre,le LONDON ROWING CLUB,c-à-d bleu nuit avec des lames blanches de safran verticales en forme de bougies,Damon  progressa rapidement en passant par la F-3  de 1986 à 1988 et ensuite la F3000. de 1988 à 1991.

Après avoir épousé en 1988 sa copine de longue date Georgie il du faire face à un nouveau coup dur en 1989 à la naissance de leur premier enfant Oliver chez lequel on décela qu’il souffrait du syndrome de Down c-à-d un léger handicap mental.

Damon décida alors de mettre sa carrière de pilote  entre guillemets pour pouvoir mieux se consacrer à sa famille.

En 1991 cependant il donna suite à une offre du Team WILLIAMS comme pilote d’essais et après la naissance de son deuxième fils Joshua en bonne santé en 1992 il fit son entrée en F-1 chez BRABHAM MOTOR RACING DEVELOPPEMENT Ltd en remplacement de la pilote italienne Giovanna AMATI à partir du GP d’Espagne en cours de saison aux côtés du belge Eric VAN DE POELE à qui il ne put cependant faire de l’ombre que deux fois lors des GP d’Angleterre où il termina 16ème  et 11ème lors du GP de Hongrie   alors que pour leurs six autres confrontations communes ils ne purent jamais s’extraire des séances  de qualifications et que VAN DE POELE ne quitte le bateau après le GP d’Allemagne.

La BRAHBAM BT 60B étant devenue poussive au point que le team totalement sous-financé se retira du Championnat du Monde après le GP d’Allemagne.

 

Damon Hill- GP de Budapest 1994-©-Manfred-GIET.

 

Chez WILLIAMS en 1993 on se souvint du bon travail effectué par HILL en 1991 comme pilote essayeur et on n’hésita pas de l’embaucher pour remplacer Riccardo PATRESE aux côtés d’Alain PROST qui lui servit de ‘’poisson-pilote’’ au cours de sa première saison où il allait terminer 3ème au Championnat du Monde derrière le Champion Prost et Ayrton SENNA mais devant Michaël SCHUMACHER non pas sans avoir remporté 3 GP ce qui pour un vrai début était plus qu’encourageant.

L’année suivante aux côtés d’Ayrton SENNA jusqu’au sinistre week-end du 1er mai d’Imola il fit encore mieux en remportant 6 victoires et il ne ratera le titre que pour 1 point face à son rival SCHUMACHER et après une manœuvre très controversée de ce dernier à son encontre lors du GP de clôture de la saison 1994  à Adelaïde.

 APRÈS SON PÈRE GRAHAM CHAMPION DU MONDE EN 1996,UNE PREMIÈRE EN F1

Damon HILL- CHAMPION du Monde avec la WILLIAMS-RENAULT en 1996.

 

En 1995 avec David COULTHARD comme équipier il remporte 4 victoires mais échoit à nouveau comme le premier dauphin de Michaël SCHUMACHER qui remporte son deuxième titre consécutif.

1996 et toujours chez WILLIAMS il remporte enfin la floche après avoir remporté 8 victoires aux côtés de son nouvel équipier Jacques VILLENEUVE qui termine vice-Champion du Monde.

Ce titre entra dans l’histoire de la F1 puisque ce fut la première fois qu’un pilote succéda à son père en tant que Champion du Monde.

 


Graham et Damon-HILL-Tous deux Champions du Monde en F1-Une première©-Manfred-GIET

 

Pour Damon ce fut une incroyable récompense après tant d’années de sacrifices et pas toujours épargné par le sort mais malgré ce tour de force l’équipe WILLIAMS décida de manière incompréhensible de le laisser en bord de piste l’année suite.

Les observateurs ont vu la raison de cette décision dans sa plutôt mauvaise image de marketing.

Quoiqu’il en fut cette décision ne fut pas à l’honneur de Frank WILLIAMS et Patrick HEAD plutôt coutumier du fait avec d’autres pilotes.

Damon HILL au volant de la Jordan au GP de Belgique 1998, sa dernière victoire en GP-©-Manfred-GIET

UNE FIN DE CARRIÈRE DANS DES ÉQUIPES DE SECOND PLAN

 

Auréolé du N° 1 de Champion du Monde HILL n’ayant pas eu d’autres choix que de signer chez ARROWS en 1997 une écurie sans grands moyens et à bout de souffle.

Si sur la saison il ne marqua que 7 points il faillit cependant créer une surprise de dimension au GP de Hongrie où après un 3ème meilleur temps en qualifs il menait le GP à quelques tours de la fin avant que sa modeste ARROWS-YAMAHA ne perde subitement en puissance l’envoyant finalement sur la 3ème marche du podium.

En 1998 il signa pour deux ans chez Eddie JORDAN grand amateur de musique comme Damon qui faisait partie de divers groupes anglais de rock et comme l’irlandais JORDAN était à ses heures perdues un excellent batteur ils n’eurent guère besoin de beaucoup de partitions pour se rencontrer.

Et c’est précisément chez JORDAN qu’il remporta le dernier GP de sa carrière en 1998 au GP de Belgique où le Team JORDAN connut d’ailleurs le meilleur classement de son histoire en réussissant le doublé HILL-R.SCHUMACHER.

En 1999 par contre les astres n’étaient plus aligné pour HILL qui au GP de France à Magny-Cours annonça sa retraite définitive en fin de saison où son butin de points se limita à 7.

MANAGER DE SON FILS JOSHUA ET COMMENTATEUR TV

F1 2016 ABOU DHABI Damon HILL et Nico ROSBERG deux CHAMPIONS du MONDE et les deux fils de CHAMPION du MONDE ce 27 Novembre

 

C’est à l’âge de 39 ans que celui qui avait débuté une carrière en sport-auto relativement tard décida de raccrocher gants et casque et de gérer la carrière de son fils Josh qui avait décidé de suivre les traces de son père et débuter en sport auto.

Nanti d’un talent certain il disputa la série RENAULT 2.0 britannique en 2011 avant de disputer la même série NEC internationale cette fois en 2012 où il se distinguera en remportant 5 victoires pour devenir 3ème du classement général final qui lui ouvrait les portes de la F-3 chez FORTEC où malheureusement il sera fortement secoué lors d’une sortie de piste qui le décida à stopper net sa jeune carrière.

Avec Martin BRUNDLE et Johnny HERBERT Damon HILL commente régulièrement pour la chaîne privée SKY les GP en tant que consultant ce qui lui permet de rester dans le bain d’un sport qui aura orienter une bonne partie de sa vie.

 

Happy Birthday Damon.

 

Manfred GIET-

Photos : Publiracing Agency

 


Damon HILL – ARROWS-au GP de Hongrie 1997-©-Manfred-GIET

 

 

About Author

gilles