ALPINE ENDURANCE TEAM SE LANCE EN ENDURANCE LMP1 EN 2021

 

 

 

Après avoir brillé et tout gagné depuis son retour sur les pistes d’endurance, remportant d’abord deux titres de Champion d’Europe d’Endurance en ELMS (European Le Mans Séries) avant de monter en mondial WEC la aussi avec succès, l’écurie Alpine Signatech décrochant ensuite deux victoires aux très prestigieuses 24 Heures du Mans et deux titres de Champion du monde dans la catégorie LMP2, l’équipe Berrichonne de Bourges, vise maintenant plus haut, plus fort !

 


Retour d’ALPINE-LE-MANS 8 Mars 2013- Pierre-FILLON-Président ACO- Carlos TAVARES Directeur Général de RENAULT- Bernard-OLLIVIER- Patron d’ALPINE -Photo Frédéric-VEILLARD-pour Autonewsinfo

 

Alpine de retour sur les circuits grâce à deux hommes qui en coulisses en 2012, décident de relancer la célèbre marque Dieppoise trop longtemps tombée dans l’oubli chez Renault.

Carlos Tavarés,  alors bras droit du Président Carlos Ghosn et Bernard Ollivier, son directeur général.

La présentation du projet aura lieu au Mans le 8 mars 2013. Et des cette 1ére saison, ce ‘ come-back’ est couronné de succès avec en fin d’année au Paul Ricard, le titre de Champion d’Europe d’Endurance décroché par la paire Française Nelson Panciatici et Pierre Ragues !

 

ELMS-2013-PAUL-RICARD- 1er titre pour ALPINE avec Nelson PANCIATICI et Pierre RAGUES, les nouveaux CHAMPIONS-‘EUROPE D’ENDURANCE ELMS-2013

 

En effet comme les rumeurs le laissaient supposer, en 2021, le Team  que manage avec talent Philippe Sinault, va rejoindre la catégorie reine, celle de la cour des grands, en délaissant le LMP2, pour s’engager en LMP1 sous l’appellation ‘Alpine Endurance Team’.

Alignant un prototype  ‘Made in Oreca’ basé sur l’actuelle Rebellion R13, une Alpine … A 480 ? engagée dans le Championnat du Monde d’Endurance et les 24 Heures du Mans 2021.

Directeur général de la marque Alpine, Patrick Marinoff, explique :

« La marque Alpine est née de la compétition pour la compétition. Le temps est venu de passer dans la catégorie reine avec un timing qui est bon. Alpine a de grandes ambitions et je tiens à remercier l’ACO pour les nouvelles règles qui permettent de maintenir les coûts tout en conservant un haut niveau de compétitivité. Le challenge est excitant. Une nouvelle fois, ce sera David contre Goliath et vous aurez bien compris que nous ne sommes pas Goliath »

De son côté, Régis Fricotte, le directeur commercial et compétition d’Alpine, enchaîne et précise :

« On aime relever ce genre de challenge. Pour ce nouveau projet, le choix de Signatech est tout à fait naturel. Philippe Sinault et son équipe travaillent sur la partie technique de l’auto. Signatech est notre partenaire régulier depuis 2013 avec le LMP2, puis l’Alpine Cup, la GT4 et maintenant la version Rally de l’A110. On a un partenaire dans lequel on a confiance. Signatech a amené Alpine vers le succès. Ce n’est pas le premier challenge qu’on va relever mais c’est certainement le plus beau. »

 

24 Heures du-MANS 2016- Victoire et 1ére place sur le podium pour l’équipage ALPINE-SIGNATECH-N°36- LAPIERRE-RICHELMI-MENEZES

 

Pour Philippe Sinault, qui dirige Signatech et qui auparavant avant de se lancer en endurance a longtemps brillé en monoplace, le LMP1 était la suite logique de toutes ces belles saisons vécues en LMP2 depuis 2013 et les premières victoires avec le tandem Nelson Panciatici-Pierre Ragues :

« Nous sommes fiers de continuer à écrire l’histoire avec Alpine. La longue histoire d’Alpine est faite de défis. Rares étaient ceux qui croyaient en nous en 2013. Mais nous avons fait nos preuves. »

Et il ajoute :

« Nous allons partir d’un package existant qui est l’ORECA LMP1. Nous collaborons déjà depuis plusieurs années avec ORECA et nous pourrons nous appuyer sur F1 Team dans différents domaines : simulation, aéro, liaison au sol. Pour Signatech, cette démarche technique est nouvelle. »

Et Philippe poursuit et indique encore :

« Le châssis R13 va servir de base. Le moteur sera toujours le Gibson. Pour le reste, le timing nous dira ce que nous sommes en capacité de faire. Avant toute chose, il y a une saison à terminer. Ce qui est sûr, c’est qu’il y a un vrai enthousiasme autour du projet LMP1. Nous sommes confiants sur le fait de pouvoir nous battre avec la concurrence. L’ACO a montré que la BOP en GTE fonctionnait très bien avec une vraie éthique. La BOP sera un sujet mais elle sera traitée de façon équitable. »

 

24-HEURES-du-MANS-2016-ALPINE-A-460N°36-arret-au-stand-Photo-Thierry-COULIBALY

 

Actuellement cet engagement n’est programmé que pour la saison 2021 compte tenu de l’homologation du châssis.

Concernant la suite du projet, Régis Fricotte, confie :

« Nous prenons les choses les unes après les autres. Pour 2022, tout peut encore évoluer »

Un mot enfin concernant l’équipage.

Rien n’a encore été dévoilé ce lundi 14 septembre 2020 mais on imagine que les candidatures ne vont pas manquer…

 

Gilles GAIGNAULT  

Photos : Thierry COULIBALY – Gilles VITRY – Patrick MARTINOLI- Antoine CAMBLOR

WEC-2017- Présentation ALPINE- Philippe-SINAULT et Bernard OLLIVIER, le DG d’ALPINE à l’origine du retour de a marque en compétition avec Carlos TAVARES – Photo : Gilles VITRY

 

About Author

gilles