LA TOYOTA SUPRA DE TACHIKAWA-ISHIURA EN POLE EN SUPER GT A MOTEGI

 

 

 

Avec la quatrième manche du Championnat Super GT Nippon qui se déroule ce week-end sur le circuit de Motegi, après celles du Fuji – deux courses – et de Suzuka, la firme Toyota est de retour aux avants postes en qualifications, avec le modèle jusqu’ici moins performant et donc du coup aussi … le moins lesté !

Et c’est le duo Yuji Tachikawa-Hiraki Ishiura qui signe la pole, devançant le tandem, avec le local Koudai Tsukakoshi et le Belge Bertrand Baguette? qui pilotent la Honda NSX du Team Real.

Tachikawa qui indiquait :

« En Q1, nous nous sommes à peine qualifiés pour la Q2 (après que deux autres voitures aient été disqualifiées pour avoir pas ralenti sous le drapeau jaune), et Hiroaki Ishiura était en fait en colère à son retour au stand (rires). Donc, notre Q2 a commencé comme un match de consolation pour nous, mais dans les conditions constamment changeantes de la météo d’aujourd’hui, nous avons choisi de rouler avec des pneus slicks. Mais toutes les autres équipes sont soudainement retournées aux stands pour changer de pneus pluie (rire ironique), donc pour que les conditions soient les mêmes pour tout le monde, je suis retourné au stand un tour plus tard. Honnêtement, je n’étais pas convaincu que je pourrais obtenir la pole position. Puisque cela signifiait que je n’avais que deux tours pour faire du bon temps, j’ai tout donné. Mais, même dans ces conditions, je sentais bien la voiture  et les pneus pluie fonctionnaient bien pour nous, et c’est pourquoi nous avons remporté la pole position. »

 

SUPER GT 2020 MOTEGI – La HONDA NSX ARTA de Tomoki NOJIRI- Nirei FUKUZUMI

 

Troisième place pour l’équipage de l’autre Honda NSX, celle de l’équipe ARTA de Tomoki Nojiri- Nirei Fukuzumi.

Top 5 pour le Finlandais Heikki Kovalainen et Yuichi Nakayama, au volant de la Toyota Supra de l’équipe Sard et pour la paire de la Honda NSX, du Team Nakajima, Takuya Izawa-Hiroki Otsu, seule parmi les cinq premiers à rouler en Dunlop, tous le autres étant chaussés par Bridgestone !

Il faut descendre jusqu’à la dixième place pour trouver la première des Nissan GT-R, celle de Kohei Hirate-Katsumasa Chiyo, qui précède la voiture-sœur de Tsugio Matsuda et Ronnie Quintarelli, victorieuse de la course précédente à Suzuka.

 

SUPER GT 2020 SUZUKA La TOYOTA SUPRA TOM’S DE SEKIGUCHI-FENESTRAZ

 

Et il faut descendre encore plus bas, plus loin dans le classement pour tomber sur les Toyota de l’équipe  Tom’s, seulement  13éme pour Hirakawa-Cassidy et 14éme pour les leaders du Championnat, le Japonais Sekiguchi, associé au Français Sacha Fenestraz mais qui embarquent respectivement 66 et 82 kg….

Inévitable compte tenu des résultats des trois premières courses de la saison 2020.

 

Bill TAMAMA

Photos : TEAMS

 

LA GRILLE DE DÉPART DE MOTEGI

 

1 – Tachikawa-Ishiura (Toyota Supra) Cerumo – 1’43″878 Q1

2 – Tsukakoshi-Baguette (Honda NSX) Real – 1’44″079 Q1

3 – Nojiri-Fukuzumi (Honda NSX) ARTA – 1’45″153Q1

4 – Nakayama-Kovalainen (Toyota Supra) Sard – 1’45″692Q1

5 – Izawa-Otsu (Honda NSX) Nakajima – 1’46″569Q1

6 – Yamamoto-Makino (Honda NSX) Kunimitsu – 1’46″944 Q1

7 – Mutoh-Sasahara (Honda NSX) Mugen – 1’48″584 Q1

8 – Kunimoto-Mijata (Toyota Supra) Bandoh – 1’49″624 Q1

 

9 – Oshima-Tsuboi (Toyota Supra) Cerumo – 1’39″481Q2

10 – Hirate-Chiyo (Nissan GTR) Bmax – 1’39″620 Q2

11 – Matsuda-Quintarelli (Nissan GTR) Nismo – 1’39″695Q2

12 – Sasaki-Hiramine (Nissan GTR) Impul – 1’39″785Q2

13 – Hirakawa-Cassidy (Toyota Supra)  Tom’s – 1’40″086Q2

14 – Sekiguchi-Fenestraz (Toyota Supra) Tom’s – 1’40″106Q2

15 – Takaboshi-Mardenborough (Nissan GTR) Kondo – 1’43″366Q2

Super GT

About Author

gilles