GEOFFREY SCHATZ VICTORIEUX DE LA COURSE DE COTE DE TURCKHEIM 3 ÉPIS

 


TURCKHEIM-2020-Sébastien-PETIT-Photo-Eric-PETITDIDIER

 

Pour sa 64 ème édition, Turckheim, l’étape Alsacienne du Championnat de France de la montagne, proposait un plateau alléchant d’une dizaine de pilotes en sport proto E2SC, dont trois venus d’Allemagne et un de Suisse, prouvant qu’elle a gardé l’aura internationale acquise au siècle dernier, lorsque l’épreuve faisait partie du Championnat d’Europe de la discipline.

Après sa large victoire un mois plus tôt au Mont-Dore, le Champion en titre Geoffrey Schatz, n’a surpris personne, en dominant la première course au volant de sa Norma Oreca Turbo devant des concurrents découvrant encore pour la plupart leurs nouvelles voitures.

 

TURCKHEIM 2020 – Cyrille Frantz – Photo Eric PETITDIDIER

 

Marcel Steiner, le quintuple Champion Helvétique, qui faisait sa première course au volant d’une Lobart équipée désormais d’un moteur Honda turbo en remplacement du Mugen, abandonna vite sur ennuis techniques. Cyrille Frantz réussit beaucoup mieux le baptême de sa nouvelle Osella, à moteur Ford turbo, signé préparation Pipo en se hissant sur le podium à la seconde course.

 

GEOFFREY SCHATZ A LA FAUTE

TURCKHEIM 2020 – Geoffrey SCHATZ – Photo : Eric PETITDIDIER

 

Celle-ci, avait débuté par un coup de théâtre avec la sortie de piste éliminatoire du favori Geoffrey Schatz à la montée d’essai :

« J’ai tout à coup perdu l’avant à l’attaque d’un droite assez rapide et filé droit dans la glissière. D’après les acquis je n’étais pas plus vite qu’au passage précédent et la piste n’avait pas changé. J’espère comprendre au démontage ce qui s’est produit »

Distancé de trois secondes la veille, Sébastien Petit ne manquait pas l’occasion d’imposer sa nouvelle Nova turbo Integrale, en se détachant du jeune Fabien Bourgeon, auteur de débuts prometteurs sur la Revolt Mugen, qu’il a lui-même conçue et construite avec son père Daniel Bourgeon.

 

TURCKHEIM 2020 Billy RITCHEN – Photo : Eric PETITDIDIER

 

L’enfant du pays, Billy Ritchen s’est battu comme un lion dans la très disputée classe 2 Litres mais dut se contenter de la troisième place, avec sa Dallara Mercedes F3.

C’est Etienne Pernot, le frère du vainqueur au Mont-Dore, qui fit encore honneur à sa famille sur sa Norma Honda, avec une double victoire de haute lutte, obtenue devant la Tatuus Master de Kevin Petit, le jeune frère de Sébastien.

 

LE CLASSEMENT SPORT

Course 1

1.G. Schatz (Norma M20 FC) 2’21’’995 – 2. S. Petit (Nova NP 01) à 3’’191 – 3. F. Bourgeon (Revolt 3 PO) à 4’’466 – 4. D. Meillon (Norma M20 FC V8) à 9’’101 – 5. P. Zajelsnik (Norma M20 FC Mugen) à 9’’343 – 6. C. Frantz (Osella PA 30 Pipo) à 9’’518 – 7. E. Pernot (Norma M20 FC Honda) à 14’’373 (1er en 2 Litres) – 8. K. Petit (Tatuus Master) à 14’’614 – 9. A. Hin (Osella PA 30) à 18’’211 – 10. B. Ritchen (Dallara F 317 Mercedes) à 18’’229– etc

 

Course 2

1.S. Petit : 2’23’’365 – 2. F. Bourgeon à 3’’132 – 3. C. Frantz à 4’’835 – 4. D. Meillon à 6’’401 – 5. P. Zajelsnik à 7’’470 – 6. A. Hin à 12’’212 – 7. E. Pernot à 12’’709 (1 er en 2 L) – 8. K. Petit à 13’’183 – 9. M. Cotleur (Norma M20 FC) à 15’’260 – 10. B. Ritchen à 15’’390 – etc

 

TURCKHEIM 2020 – Pierre COURROYE – Photo Eric PETITDIDIER

COURROYE SOLIDE EN PRODUCTION

 

Les vainqueurs du Mont-Dore se sont à nouveau illustrés en Alsace !

Tel, Pierre Courroye, en descendant deux fois son propre record du tracé, au volant de sa très performante Mc Laren.

Son brillant second demeure encore et toujours Ronald Garcès, dont l’Audi R8 LMS, était hors de portée du régional de l’étape, Paul Reutter, qui n’a certes pas démérité, en plaçant sur le podium, la Porsche 997 GT2 de son compatriote Nicolas Werver.

 


TURCKHEIM-2020-Ronald-GARCES-Photo-Eric-PETITDIDIER.

 

Quatrième devant Dosières et Dubois, solides vainqueurs en Tourisme et en GT sport, le Normand F.X. Thiévant, s’est essayé avec succès à la Porsche GT Cup.

 


TURCKHEIM-2020-Mathieu-NOUET-Photo-Eric-PETITDIDIER.

 

Alors que Mathieu Nouet et Christian Boullenger signaient comme en Auvergne un doublé normand en groupe FC et F2000, le Gexois Pascal Cat et Sébastien Lemaire étant repartis d’Alsace avec une victoire chacun en groupe N.

CLASSEMENT PRODUCTION

Course 1

1.P. Courroye (Mc Laren MP4 12C) 2’47’’580 (1er Gr GTTS) – 2. R. Garces (Audi R8 LMS) à 2’’526 – 3. P. Reutter (Porsche 997 GT2) à 5’’486 – 4. F.X. Thiévant (Porsche 991 GT 3 Cup) à 10 ‘’ 994 – 5. F. Dosières (Seat Supercopa Mk 3) à 13’’266 (1er Gr A) – 7. A. Dubois (Alpine GT4) à 16’’159 (1er GT) – 8. M. Nouet (Simca Rallye 3) à 18’’909 (1er Gr FC) – 12 P. Cat (Renault Mégane RS) à 26’’561 (1er Gr N) – 15. Ch. Boullenger (Renault Clio RS) à 27’’052 (1er Gr F2000) – etc

Course 2

1.P. Courroye : 2’45’’141 (1er Gr GTTS) – 2. R. Garces à 2’’316 – 3. P. Reutter à 6’’351 – 4. FX Thiévant à 12’’811 – 5. F. Dosières à 13’’639 (1er Gr A) – 6. A. Dubois à 15’’071 (1er GT) – 8. M. Nouet à 20’’768 (1er Gr FC) – 12. S. Lemaire (BMW M3) à 26’’484 (1er Gr N) 18. Ch. Boullenger à 30’’412 (1er Gr F2000) – etc

 

LES TRÉSORS DU PASSÉ…

TURCKHEIM 2020 – Jean Marie Alméras – Photo :Eric PETIRDIDIER

 

La course de Turckheim est aussi le rendez-vous le plus couru et le plus ancien des amateurs de voitures historiques de compétition, qui pour son 40ème anniversaire avait réuni un beau plateau de 45 partants.

Lancée en 1980, sous la présidence de Dominique Thiry et à l’initiative de Richard Walter, elle a bénéficié dès l’année suivante de la fastueuse célébration du centenaire d’Ettore Bugatti, qui avait attiré à Turckheim une centaine des joyaux produits à Molsheim de 1909 à 1951.

Cette année une superbe Bugatti Veyron a effectué une monte en démonstration!

 

TURCKHEIM 2020 – Une démonstration BUGATTI  – Photo: Eric PETITDIDIER 

 

Son succès, qui ne se dément pas depuis, était illustré par un plateau dominé par deux pépites de la fin des années 70 : La Porsche 935, ex championne de France et d’Europe, toujours pilotée par l’inusable Jean-Marie Almeras et la Martini Mk 25 BMW F2 de Jimmy Mieusset, avec laquelle Guy Fréquelin a gagné le Championnat de France en 1979, restaurée et pilotée par Sébastien Brisard.

 

Jean-Paul CALMUS

Photos : Eric PETITDIDIER 

 

 

TURCKHEIM 2020 – Fabien Bourgeon – Photo: Eric PETITIDIDIER.

TURCKHEIM 2020 – David Meillon CN- Photo : Eric PETITIDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Kévin PETIT – Photo : Eric PETITDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Paul REUTTER – Photo : Eric PETITDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Francis DOSIÈRES – Photo : Eric PETITIDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Anthony Dubois GT – Photo : Eric PETITDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Pascal CAT – Photo : Eric PETITDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Christian Boullenger – Photo : Eric PETITIDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Philippe MARRION – Photo: Eric PETITDIDIER

TURCKHEIM 2020 – Georges Meyer GT –  Photo : Eric PETITDIDIER

 

Championnat de France de la Montagne

About Author

gilles