MONDIAL SUPERBIKE WSBK DE TERUEL 2020: SURPRISES ET SUSPICIONS…

 

 

 

Ce week end est appelé « Teruel » parce que c’est le chef-lieu de la province éponyme, où se trouve le très isolé circuit de Motorland Aragon.

On aurait pu l’appeler Mondial WSBK d’Alcaniz, qui est la vraie ville située près du circuit mais Teruel c’est plus connu.

Une journée qui a vu des nouveaux gagner.

 

REDDING PERD BEAUCOUP DE POINTS AU GÉNÉRAL AVEC CETTE CHUTE

 

En cylindrée Superbike WSBK par exemple, la Ducati du jeune Rinaldi  (Photo d’ouverture) a collé un boulevard à la Kawasaki de Rea, Rea qui s’en fout complètement, ou il gagne ou il est deux et pendant ce temps là, ceux qui sont censés se battre avec lui, se mettent par terre l’un après l’autre, tel Redding aujourdhui, qui a perdu très gros au général, tel Bautista qui se battait pour le podium et qui s’est retrouvé dans le gravier.

Alors bravo Michael Rinaldi, mais quand je dis que Rea s’en fout, le pilote italien est après ce résultat septième au général avec la moitié des points de Rea, donc pas vraiment dangereux.

 

CHAZ DAVIES TROISIÈME MAIS LOIN!

 

Davies est trois, les deux Yamaha de Razgatlioglu et Van der Mark suivent.

Le Français Loris Baz est loin, douze, course ratée! Dommage parce qu’en ce moment le guidon en team officiel est en jeu !

Et du coup sa position au général, neuvième avec 68 points quand Rea en a 209, ça calme c’est sûr, même si l’on sait que la moto privée de Baz ne dispose pas du package électronique réservé aux motos officielles.

 

Le Top 6 de cette course, où l’on constate des écarts démentiels…

 

  1. Michael Ruben Rinaldi (Team GOELEVEN)
  2. Jonathan Rea (Kawasaki Racing Team ) à 5.888
  3. Chaz Davies (ARUBA Ducati) à 10.035
  4. Michael van der Mark (PATA YAMAHA) à 15.965
  5. Toprak Razgatlioglu (PATA YAMAHA) à 19.357
  6. Alex Lowes (Kawasaki Racing Team) à 24.138

Classement général WSBK après la 1ére course de Teruel 

https://resources.worldsbk.com/files/results/2020/ESP4/SBK/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c&_ga=2.204922128.1252996221.1599311142-1049360421.1591722676

 

LOCATELLI 8/8 TRÈS SUSPECT

 

En Supersport 600, la Bardhal de Locatelli gagne donc la huitième des huit courses courues, elle peut tout gagner cette année, un de ses anciens pilotes, Champion du monde avec ce team, a dit qu’il ne voulait pas d’un deuxième titre avec des gens qui trichent et est parti voir ailleurs…

Dont acte…

Coté tricolore, Jules Cluzel est trois, Lucas Mahias quatre, et Perolari neuf.

 

 

JULES CLUZEL PODIUM

 

Ces mecs là se battent vraiment, des guerriers gaulois comme on les aime.

A noter que le Français Verdoïa, qui arrive du SSP 300, a marqué un point, pas facile dans un monde aussi cruel…

Le Top 6 fait apparaître là encore des écarts colossaux, les bastons de fin de course, pas leur truc en WSBK sauf en Supersport 300, qui comme d’habitude a été la course royale.

Le Top 6 du SSP 600

 

  1. Andrea Locatelli (BARDAHL Evan Bros. WorldSSP Team)
  2. Raffaele de Rosa (MV Agusta Reparto Corse) à 6.012
  3. Jules Cluzel (GMT94 Yamaha) à 10.079
  4. Lucas Mahias (Kawasaki Puccetti Racing14.516
  5. Philipp Oettl (Kawasaki Puccetti Racing) à 15.525
  6. Manuel González (Kawasaki ParkinGO Team) à 20.045

 

Classement général SSP 600 après la 1ére course de Teruel 

https://resources.worldsbk.com/files/results/2020/ESP4/SSP/001/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=67e649219847fb6e7ff3ae98ae3ca54c&_ga=2.211762453.1252996221.1599311142-1049360421.1591722676

 

LE SSP 300, UNE BASTON PHÉNOMÉNALE ET DES GENS QUE L’ON REVERRA

 

Le Supersport 300, 35 pilotes au départ pour cette cylindrée qui permet de débuter pas trop cher et révèle de vrais talents, a été une bagarre incroyable de bout en bout !

Avec une baston à 15 pilotes, parfois huit de front en bout de ligne droite ! (Toujours la même règle, ne jamais rester à l’aspi au moment du freinage, ce qui nous rappellera peut être un épisode scandaleux du MotoGP…).

Quatre, cinq changements de leader au tour, la Championne du monde, Ana Carrasco a toujours roulé dans le groupe devant où clairement il n’y avait pas de place pour tout le monde, la guerre civile en somme!!!

 

NUNEZ PARTI DE LA TRENTIÈME PLACE SUR LA GRILLE!

 

Le Français Hugo de Cancellis a été de ce groupe de tête mais sur la fin, tout le monde s’énerve, ça passe fin… ou ça ne passe pas et Hugo se fait lourder dans les cailloux alors qu’il était cinq.

Victoire du plus malin, parti … trentième !

C’est sa première (pour sa deuxième course, pas mal…) Victor Nunez est une découverte et les gros calibres, Deroue, Buis, Carrasco sont tous là dans le top 6, classés dans la même seconde !

Avec de vrais écarts de baston…

Top 6 SSP 300

 

 

1.Victor Rodriguez Nunez (Yamaha 2R Racing)

2.Bahattin Sofuoglu (Yamaha WSSP300) à 0.042

3.Jeffrey Buis (Kawasaki MOTOPORT) à 0.153

4.Scott Deroue (Kawasaki MOTOPORT) à 0.213

5.Ana Carrasco (Kawasaki) à 0.454

6.Mika Pérez (Kawasaki Prodina) à 0.979

Classement général SSP 300 après la 1ére course de Teruel 

https://resources.worldsbk.com/files/results/2020/ESP4/SSP300/002/STD/ChampionshipStandings.pdf?version=8b046a7c114d0a269b986f43cc1bf767&_ga=2.37089952.1252996221.1599311142-1049360421.1591722676

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK    

 

 

Moto Sport Superbike

About Author

jeanlouis