MOTOGP 2020 : LE GP DE FRANCE PROPOSE DE RECEVOIR LE PUBLIC LE DIMANCHE SEULEMENT

« I HAVE A DREAM »

En France, où l’on reste pétrifiés par une épidémie certes active mais avec peu de cas graves, ce sont les préfets qui fixent  les conditions de rassemblements (en fonction des directives du gouvernement, c’est évident le Préfet est le représentant de l’Etat).

Dans la Sarthe, pas simple, on le voit d’ailleurs avec les 24 Heures Moto et les 24 Heures Auto qui se dérouleront sans spectateurs.

Les rassemblements de masse sont interdits, en tous cas au-delà de 5000 personnes.

Pour l’instant jusqu’au 31 octobre, le GP de France est prévu le 11 octobre donc paf ?

Pas forcément, le promoteur de l’événement Claude Michy est un type qui a mille idées à l’heure et le dispositif qu’il propose pour le GP de France est complètement original.

CLAUDE MICHY A TROUVÉ LA BONNE IDÉE

On rappelle juste au passage que le public sera autorisé lors des deux MotoGP à venir à Misano, en Italie,  les 13 et 20 septembre, on prévoit 10 000 personnes par jour.

Quant au Portugal en fin d’année, il est question d’y accepter 30 000 spectateurs.

Bref, on va vers le beau, même si peu de gens osent lâcher la (fausse) bouée de secours du  principe de précaution.

(NDLR: Ce qui n’est pas un appel à la connerie, porter un masque n’est pas habituel chez nous mais on s’y fait, surtout maintenant que l’été étouffant est passé. Et entre porter un masque et aller à l’hosto avec le tuyau dans la bouche, y’a pas photo ! Le trait est un peu forcé puisque justement il y a peu de gens en réanimation mais bon, c’est un peu comme lors de l’arrivé du Sida où l’on préconisait de rester  couvert, chose relativement inacceptable à l’époque et totalement dans les mœurs aujourd’hui. Bref on continue de rester couvert dans l’intimité et en plus dehors on sort masqué… Pas compliqué d’être intelligent et en bonne santé!)

Retour au GP de France.

Donc l’idée de Claude Michy est de ne laisser entrer le public sur le circuit que le dimanche, voici ce qu’il déclare à nos confrères du Maine Libre.

LES TRIBUNES DU GP DE FRANCE

«Notre plan est de permettre aux spectateurs de rejoindre la piste seulement le dimanche. Nous voulons éviter les grands rassemblements de personnes avant la course, y compris sur les campings. Toute personne possédant un ticket recevrait une place de parking définie avec précision. Nous allons également diviser les zones en secteurs afin qu’il n’y ait aucun risque de mélange. Nous avons présenté cette option aux autorités. « 

Quand je disais plus haut que Claude a mille idées à l’heure, celle-là est excellente, d’autant plus qu’évidemment le dimanche de la course est le jour qui reçoit le plus de public.

Mais en effet il n’y aura pas eu cette fameuse (et potentiellement dangereuse cette année) proximité les jours et les nuits précédant le GP. On arrive le dimanche matin, on part le dimanche soir, le seul truc à surveiller sera le contrôle des allées et venues pour les sanitaires et la bouffe mais on peut aussi décider que les spectateurs devront apporter leur déjeuner, ce qui fera beaucoup de proximité en moins…

Ce serait un joli coup mêlant une vraie étude des autorités au cas par cas sur les événements (comme cela a été fait pour le Tour de France) et une idée originale d’un organisateur qui se bat depuis des mois pour que ce Bugatti là ne soit pas désert.

Voilà, restent l’espoir et l’optimisme, ce qui dans tous les cas marche mieux que de pleurer ou de voir la vie en noir…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos MotoGP et MICHELIN 

 

 

 

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis