TAKUYA IZAWA AVEC SA ‘HONDA NSX.’ SIGNE LA POLE À SUZUKA EN SUPER GT.

 

 

 

Sur la Piste de Suzuka, ce vendredi 21 août 2020 et à l’occasion de la troisième manche du Championnat du Japon du Super GT, la pole position est revenue avec 1’46″239 à Takuya Izawa, à l’issue de la Q2, au volant de la première Honda officielle, équipée en gommes Dunlop et qui, grâce au zéro point marqué actuellement au classement général provisoire, roule toujours sans lest !

Ce qui naturellement représente un sérieux avantage sur la piste… d’où possiblement cette pole !

Takuya Izawa qui déclarait :

« Même si je concoure ici depuis longtemps (13 ans dans la catégorie GT500), c’est en fait la première fois que je conduis pour la séance des qualifications pour décrocher une pole position. Pour avoir pu obtenir une telle performance, je tiens à remercier notre directeur, Satoru Nakajima, de m’avoir choisi pour rejoindre l’équipe, toute notre équipe pour nous avoir préparés une voiture aussi merveilleuse, et les responsables de Dunlop pour les excellents pneus qu’ils nous ont amenés. Bien sûr, le plus important reste la course de demain. Mais je sais que notre voiture est très rapide et que le fait que l’équipe ait gagné ici à Suzuka en 2017 et que j’ai gagné ici l’avant-dernière année, je veux m’accrocher jusqu’à la toute fin et nous aider à nous donner ce genre de grande victoire en Super GT.»

À ses côtés sur la 1ère ligne, auteur du deuxième chrono avec 1’46″699, dans une Q2 qui a vu des temps globaux supérieurs à ceux réalisés lors de la Q1, on pointe l’Italien Ronnie Quintarelli, qui pilote lui la Nissan GT-R ‘officielle‘ du Team Nismo, chaussée elle par le Manufacturier Français Michelin, qu’il partage avec Tsugio Matsuda.

Ensuite, sur la seconde ligne, on trouve les deux Toyota Supra de l’écurie Cerumo, celles des équipages Yuji Tachikawa-Hiroaki Ishiura et de Kazuya Oshima-Sho Tsuboi, dont les voitures roulent avec des Bridgestone .

Suivent en cinquième et sixième positions, la Honda NSX Mugen du duo Hideki Mutoh-Ukyo Sasahara et la Toyota du Team Bandoh  du tandem Yuji Kunimoto-Ritmo Miyata.

Les vainqueurs de la manche précédente au Fuji, la paire Koudai Tsukakoshi-Bertrand Baguette avec leur Honda NSX de chez Real, se retrouve seulement au septième rang avec 1’47″612

Quant aux deux équipages de l’équipe Tom’s en tête du classement provisoire du Super GT, les paires Yuhi Sekiguchi qu’épaule le jeune Français Sacha Fenestraz et Ryo Hirakawa, qui courre en compagnie du Néo-Zélandais Nick Cassidy, respectivement 1ers avec 30 points et seconds avec 29, ils se retrouvent encore plus loin, en onzième et douzième positions !

À noter, le retour en piste du Finlandais Heikki Kovalainen, 9ème au volant de la Toyota Supra de l’équipe Sard, qu’il partage avec Yuichi Nakayama.

 

Bill TAMAMA

Photos : TEAMS

 

SUPER G 2020 – Izawa-Otsu – Honda NSX du Team Nakajima –

LA GRILLE DE DÉPART DE SUZUKA CE 22 AOÛT 2020

1 – Izawa-Otsu (Honda NSX) Nakajima – 1’46″239

2 – Matsuda-Quintarelli (Nissan GTR) Nismo – 1’46″699

3 – Tachikawa-Ishiura (Toyota Supra) Cerumo – 1’46″769

4 – Oshima-Tsuboi (Toyota Supra) Cerumo – 1’46″899

5 – Mutoh-Sasahara (Honda NSX) Mugen – 1’47″147

6 – Kunimoto-Mijata (Toyota Supra) Bandoh – 1’47″417

7 – Tsukakoshi-Baguette (Honda NSX) Real – 1’47″612

8 – Yamamoto-Makino (Honda NSX) Kunimitsu – 1’48″122

9 – Nakayama-Kovalainen (Toyota Supra) Sard – 1’47″577

10 – Hirate-Chiyo (Nissan GTR) Bmax – 1’47″631

11 – Hirakawa-Cassidy (Toyota Supra) Tom’s – 1’47″648

12 – Sekiguchi-Fenestraz (Toyota Supra) Tom’s – 1’47″768

13 – Takaboshi-Mardenborough (Nissan GTR) Kondo – 1’48″052

14 – Nojiri-Fukuzumi (Honda NSX) ARTA – 1’48″106

15 – Sasaki-Hiramine (Nissan GTR) Impul – 1’48″668

 

GT Super GT

About Author

gilles