LE DTM. DONNERA T’IL NAISSANCE AU ‘GT PLUS’ ?

 

DTM-2019- Peloton des AUDI, BMW et MERCEDES

 

 

Une seule chose semble certaine, au cas où il y ait une saison 2021 en DTM., une certitude elle ne se disputera pas avec les actuelles voitures de classe 1. Et changera d’appellation !

Après la décision d’Audi de se retirer à la fin de l’année 2020, faisant suite à celle de Mercedes auparavant, les dirigeants de la célèbre série Allemande, étudient désormais actuellement un nouveau règlement technique; dénommé « GT Plus » !

Cette étude sera remise à la DMSB., avant la fin de l’été, la Fédération qui légifère sur les courses automobiles en Allemagne.

Le projet repose sur l’idée déjà défendue ces derniers mois, celle de se servir de l’actuelle catégorie GT3, mais avec certaines modifications ponctuelles et ce afin de faire la différence avec les voitures de l’ADAC. GT Masters.

D’après les informations qui circulent en Allemagne, il se murmure que la puissance des moteurs dépasserait les 600 chevaux, et ce en élargissant les ‘restricteurs’ d’air, et en y ajoutant le ‘push-to-pass’, déjà présent dans le DTM.

Les différences entre les différents modèles ne permettraient pas au contraire de conserver le DRS. pour les dépassements, et en même temps il sera inévitable de s’appuyer sur l’équilibre des performances, auquel s’était toujours opposé jusqu’alors, le patron du DTM., l’ancien pilote Gerhard Berger.

 

ADAC. GT. MASTERS 2020 au LAUSITZRING

 

Mais si l’on en croit, bien des avis des spécialistes de la discipline, cela semble bien être la seule voie concrète pour l’avenir à court terme.

Actuellement BMW émet des réserves sur ce ‘GT Plus’, craignant qu’elle ne nuise aux équipes clientes dans les courses GT traditionnelles.

Audi, qui a choisi de quitter l’actuel DTM., est plutôt prête, elle, à soutenir la nouvelle réglementation.

À Ingolstadt au Siège d’Audi, la stratégie du Sport Automobile est désormais concentrée sur l’électrique avec la Formule e pour un engagement officiel, mais dans le cas d’un engagement en ‘ GT Plus’, il s’agirait de laisser la participation à des équipes privées.

Alors quelle sera la décision et la suite de ce projet ?

Gerhard Berger attend pour l’heure une réponse des deux marques sensé se trouver au départ, Audi et BMW. Car Mercedes ne semble pas du tout concerné !

Leur volonté de s’engager ou pas reste fondamentale pour le lancement de ce ‘GT Plus’.

C’est naturellement bien évidemment, la raison pour laquelle il n’y a pas encore eu de discussions entamées avec d’autres Constructeurs, bien que de nombreuses écuries indépendantes et privées, aient fait savoir leurs intérêts !

Ajoutons encore, qu’en plus de réduire considérablement les coûts, avec cette future plate-forme ‘GT Plus’, l’actuel DTM. pourrait résoudre sa faiblesse historique, sa dépendance totale envers les choix des constructeurs… en attirant des équipes privées !

Comme on le voit rien n’est sûr, rien n’est finalisé !

Et la pandémie du Coronavirus du COVID-19, n’arrange rien, car la conjoncture économique qui va en résulter, ne va rien arrangé, bien au contraire !

Alors ?

‘Wait and See’ mais est-ce bien raisonnable de lancer une nouvelle discipline, vu la situation, le grand DTM., lui -même ayant sombré au fil des ans, faute de participants assez nombreux ?

Peter SOWL

Photos : DTM – ADAC

 

DTM Evenements Flash Info Tourisme

About Author

gilles