VICTOIRE ET DOUBLÉ TOYOTA AUX ‘SIX HEURES DE SPA’ EN MONDIAL WEC. DEVANT LA REBELLION.

 

 

 

Avant dernier meeting du Calendrier de la Saison 2019 -2020 du Championnat du Monde d’Endurance WEC., totalement à l’arrêt depuis la crise du COVID-19, au début du printemps dernier, les Six Heures de Spa, ont été remportées  ce samedi 15 août par l’équipe Toyota.

Laquelle a bénéficié d’une piste longtemps détrempée, l’avantageant avec ses 4 roues motrices!

La firme Japonaise qui court annuellement à domicile sur le toboggan Ardennais, ses ateliers n’étant pas très éloignés de l’autre côté de la frontière, avec l’Allemagne à Cologne.

À l‘arrivée de cette épreuve de reprise de la Saison qui s’est élancée sous régime de voiture de sécurité pour cause d’une violente averse au départ, l’écurie Nippone triomphe et s’offre même le doublé, ses deux TS50 Hybrid décrochant les deux premières places!

 

WEC 2020 SPA l’équipage victorieux

 

La victoire revenant à la N°7 de l’équipage formé de l’Argentin José Maria Lopez, du Britannique Mike Conway et du Japonais Kamui Kobayashi, les trois  l’emportant face à leurs équipiers, mais néanmoins adversaires, le trio composé du Suisse Sébastien Buemi, du Nippon Kazuki Nakajima et du Néo-Zélandais Brendon Hartley, qui se classent seconds à 34 secondes, avec la voiture-sœur, la TS050 Hybrid N°8, laquelle a connu un pépin de batterie alors qu’elle roulait au commandement de l’épreuve Spadoise.

Le podium étant complété par la Rebellion R13 N°1 qui avait jusqu’alors survolé toutes les séances des essais libres, avant de dominer ensuite la session des qualifications !

Mais si la paire Bruno Senna et Gustavo Menezes, a parfaitement tenu son rang sur la piste sèche, le pourtant très expérimenté Norman Nato, a lui peiné, lorsque la pluie a fait son apparition…

 

 UNITED-UNITED-UNITED EN LMP2

WEC-2020-SPA-La-N°22 de UNITED.

WEC 2020 SPA – La COOL Racing.-

 

Décidément l’équipe United Autosports est intouchable dans cette catégorie LMP2, depuis la relance des compétitions au début de l’été…

Qu’il s’agisse du Championnat Européen de l’ELMS,  discipline ou le Team a ‘enquillé’ poles et victoires au Paul Ricard, mi juillet, ou à Spa il y a huit jours, ou également en Mondial WEC ce week-end, l’équipe Britannique, a encore survolé la classe LMP2, aux essais comme en course, et la N°22 du Team United triomphe une fois de plus, avec son trio, Phil Hanson, Filipe Albuquerque et Paul Di Resta.

Richard Dean, le co propriétaire du Team avec Zak Brown, confiait:

 « C’est un peu incroyable. Je ne sais pas si nous sommes ravis ou un peu abasourdis par nos résultats en courses où nous sommes en ce moment. Nous ne pouvons certainement pas être complaisants. Nous travaillons dans ce domaine depuis assez longtemps pour savoir que ces successions de succès en courses ne se produisent pas très souvent et ne durent pas, nous devons donc continuer à travailler dur, mais aussi en profiter tant que nous le pouvons. »

Àux cotés des pilotes United, sur le podium on pointe, l’équipage de l’ORECA 07, la N°42 des Suisses du Cool Racing, avec Nicolas Lapierre, Antonin Borga et Alexandre Coigny et L’ORECA 07 N°29, du Racing Team Nederland, pilotée par Frits Van Eerd, Giedo Van Der Garde et Job Van Uitert.

 

WEC 2020 SPA – la N°29 Racing Team NEDERLAND

WEC2020  SPA – L’ALPINE  sacrément amochée…

 

Dans cette catégorie LMP2, signalons la violente sortie de piste à Blanchimont de Thomas Laurent, au volant de l’Alpine A470 N°36, alors en lutte avec la N°29 des Hollandais pour la seconde position en LMP2 et sérieusement endommagée, à quelques semaines des 24 Heures du Mans, avec cette année une petite semaine Mancelle qui commence mi-septembre !

 

SUCCÈS PORCHE EN LMGTE PRO

WEC-2020-SPA-la-PORSCHE-N°92-

 

Auteur de la pole qu’on lui avait d’abord enlevé puis ensuite finalement redonné  – vas savoir pourquoi ? –  la Porsche 911 RSR N°92, de la paire sacrée Championne du Monde l’an dernier, Kevin Estre et Michael Christensen, confirme sa domination et gagne la catégorie LMGTE PRO.

Ils devancent sous le damier, deux Aston Martin, la N°97 de Maxime Martin et Alex Lynn et la N°95 des Danois Marco Sorensen et Nicki Thiim.

La Ferrari 488 GTE Evo N°51, de la Scuderia AF Corse, se classe au quatrième rang à… une petite seconde du podium !

La seconde Porsche 911 RSR, la N°91 complétant le Top 5 .

 

TIERCÉ ROYAL EN GTE AM

WEC 2020 SPA – La FERRARI N°83

 

En GTE Am, la victoire revient à la Ferrari F488 GTE Evo N°83 des Français, François Perrodo et Manu Collard, qu’épaule le Danois Nicklas Nielsen.

Le trio précédant à l’arrivée, la Porsche 911 RSR N°77, du Dempsey-Proton Competition, confiée à Matt Campbell, Christian Ried et Riccardo Pera et l’Aston Martin Vantage N°90 du TF Sport de Salih Yoluc, Charles Eastwood et Jonathan Adam

Deux autres Porsche 911 RSR, l‘une des deux du Team Project 1, la N°56 et la N°88 l’autre voiture du Porsche Dempsey-Proton Competition, complétant le Top 5.

Le prochain rendez-vous, les 24 Heures du Mans, sera ce qui annuellement est l’événement de la Saison mais cette année pour cause de pandémie du Coronavirus COVID -19, qui a bouleversé la vie, le monde et la tenue des plus grands rassemblements sportifs mondiaux (JO – Foot – Roland Garros – Tour de France), épreuve déjà  reportée de juin à septembre, mais qui hélas malheureusement, auront cette année un goût amer,  sans la ferveur de la foule se déroulant sans l’impressionnant public Sarthois… à huis clos !

Quel dommage mais l’ACO. n’avait pas le choix… Le club a essentiellement pensé à sauver l’avenir des équipes qui sans Le Mans, la plus grande course du monde risquait de perdre ses sponsors….

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : WEC – TEAMS 

 

LE CLASSEMENT DES SIX HEURES DE SPA 2020

 

1 – Conway/Kobayashi/Lopez (Toyota TS050 – Hybrid) – Toyota – 143 tours

2 – Buemi/Nakajima/Hartley (Toyota TS050 – Hybrid) – Toyota à 34”170

3 – Senna/Menezes/Nato (Rebellion R13 – Gibson) – Rebellion à 1 tour

4 – Hanson/Albuquerque/Di Resta (Oreca 07 – Gibson) – UnitedAS à 3 tours (1er LMP2)

5 – Lapierre/Borga/Coigny (Oreca 07 – Gibson) – Cool Racing à 4 tours

6 – Van Der Garde/Van Eerd/Van Uitert (Oreca 07 – Gibson) – RTN à 4 tours

7 – Gonzalez/Da Costa/Davidson (Oreca 07 – Gibson) – Jota à 4 tours

8 – Patterson/Yamashita/Fjordbach (Oreca 07 – Gibson) – High Class à 5 tours

9 – Lacorte/Belicchi/Sernagiotto (Dallara P217 – Gibson) – Cetilar à 6 tours

10 – Christensen/Estre (Porsche 911 RSR – 19) – Porsche à 8 tours (1er LMGTEPRO)

11 – Sørensen/Thiim (Aston Martin Vantage AMR) – AMR  à 8 tours

12 – Lynn/Martin (Aston Martin Vantage AMR) – AMR à 8 tours

13 – Calado/Pier Guidi (Ferrari 488 GTE Evo) – AF Corse à 8 tours

14 – Bruni/Lietz (Porsche 911 RSR – 19) – Porsche à 8 tours

15 – Rigon/Molina (Ferrari 488 GTE Evo) – AF Corse à 8 tours

16 – Perrodo/Collard/Nielsen (Ferrari 488 GTE Evo) – AF Corse à 9 tours (1er LMGT AM)

17 – Ried/Pera/Campbell (Porsche 911 RSR) – Proton -à 9 tours

18 – Yoluc/Eastwood/Adam (Aston Martin Vantage AMR) – TF Sport à 9 tours

19 – Perfetti/Hörr/Cairoli (Porsche 911 RSR) – Project 1 à 10 tours

20 – Giraudi/Sanchez/Légeret (Porsche 911 RSR) – Proton à 10 tours

21 – Keating/Fraga/Bleekemolen (Porsche 911 RSR) – Project 1 à 10 tours

22 – Flohr/Castellacci/Fisichella (Ferrari 488 GTE Evo) – AF Corse à 10 tours

23 – Grimes/Mowlem/Hollings (Ferrari 488 GTE Evo) – Red River à 11 tours

24 – Tung/Cullen/Stevens (Oreca 07 – Gibson) – DC Racing à 11 tours

25 – Dalla Lana/Farfus/Ross (Aston Martin Vantage AMR) – AMR -à 12 tours

26 – Wainwright/Watson/Barker (Porsche 911 RSR) – Gulf  à 13 tours

27 – Dillmann/Spengler/Webb (Enso CLM P1/01) – ByKolles à 17 tours

28 – Yamanaka/Foster/Merhi (Ligier JSP217 – Gibson) – Eurasia à 21 tours

29 – Laurent/Negrão/Ragues (Alpine A470 – Gibson) – Signatech à 37 tours

 

Endurance FIA WEC

About Author

gilles