LAWRENCE STROLL EN COLÈRE CONTRE SES CONCURRENTS ET APRÈS LA DÉCISION DE LA FIA. DE PÉNALISER SON TEAM, ‘RACING POINT’.

 

 

F1-2018- LAWRENCE ET LANCE STROLL, ALORS PILOTE CHEZ WILLIAMS

 

L’homme d’affaires Canadien Lawrence Stroll, qui a fait fortune principalement au Canada mais pas que, dans le monde du Textile (Ralph Lauren-Tommy Hilfiger) et propriétaire entre autres de l’Écurie Racing Point de Formule 1, a publié un communiqué ce dimanche pour se défendre contre les accusations de copie des écopes de frein identiques à celle des Mercedes, et pour lesquelles l’écurie Française Renault, a porté plainte auprès de la FIA. .

 « Je ne parle pas souvent publiquement mais je suis très en colère contre ceux qui nous accusent et reprochent d’avoir triché. Particulièrement lorsqu’elles émanent de nos concurrents. »

Et il poursuit :

« Je n’ai jamais triché de ma vie et ces accusations sont totalement inacceptables et fausses. Mon intégrité et celle de mon équipe ne peuvent être remises en question ! »

Rappelons que l’équipe Française Renault a déposé plainte auprès de la Fédération Internationale contre l’Écurie Racing Point, l’accusant d’avoir copié sur Mercedes les écopes de frein équipant ses monoplaces.

Cette Fédération Internationale Automobile, a suivi et donné raison vendredi dernier 7 août, retirant quinze points 15 – 7,5 par monoplace (on se demande sur quelle base) au Championnat du Monde Constructeurs à l’écurie de Lawrence Stroll, la condamnant également à 400.000 € d’amende.

Précisons que depuis cette décision, quatre écuries dont Renault mais aussi Ferrari, McLaren et Williams ont fait appel de la décision de la FIA., l’estimant et la jugeant pas assez significative.

De son côté, Racing Point a également fait appel, la jugeant elle inacceptable et injustifiée.

Concernant cet appel, Lawrence Stroll , indique encore :

« Racing Point ayant respecté les réglementations techniques, je suis scandalisé par l’attitude de Renault, McLaren, Ferrari et Williams qui ont pris prétexte de ce cas pour faire appel et jeter le doute sur nos performances. Elles traînent notre nom dans la boue et je ne l’accepterai pas !»

 

John ROWBERG

Photos : TEAM et DR

 

F1 Flash Info Monoplaces Personnalités

About Author

gilles