MOTOGP. 2020 : L’ACCIDENT DE MARQUEZ À JEREZ, PEUT-ÊTRE UN PROBLÈME ÉLECTRONIQUE ?

 

 

C’est Colin Edwards qui a levé le lièvre…

Rappel, même si les fans de GP. s’en souviennent plan par plan, l’accident de Marquez est incroyable !

En tout début de course, il fait un tout droit dans le gravier, il est le seul au monde à pouvoir rester en selle dans cette situation, il s’en sort mais il repart quasiment dernier.

Il modifie alors sa cartographie électronique pour donner un ‘max’ de puissance et ça marche, il remonte … treize motos et se retrouve en position de podium, derrière Quartararo et Viñales.

Là, il change à nouveau de cartographie électronique, moins de puissance, sinon il risque de ne pas aller au bout à cause de l’essence par exemple.

 

 

C’est en attaquant Maverick Viñales avec ces nouveaux réglages… qu’il s’envole, une chute effarante, à 150 km/h !

Le Champion du Monde reste une seconde entière en l’air, avant de retomber avec une pression de 29 «G», soit 29 fois son poids… à 150 km/h !

Effroyable ….

 

L’ÉTAT ACTUEL DU BRAS DE MARQUEZ

Colin Edwards explique que chez un pilote d’aujourd’hui, on pilote avec l’électronique dans une confiance absolue, parce que cela marche toujours de la même façon, la moto répond donc de façon identique tout au long d‘un GP..

Mais justement, le changement de cartographie modifie les réactions de la moto, sur l’accélération, sur le frein moteur entre autres.

Maintenant, il est aussi possible que le pneu arrière de l’Honda HRC de Marquez ait été sérieusement endommagé par son passage dans le gravier puis par sa remontée en mode fusée…

On s’est tous dit que c’était déjà un miracle d’être sur le podium et que Marquez avait absolument voulu passer Viñales, Quartararo étant trop loin mais pouvant toujours faire une erreur…

Donc que cet accident était une faute d’orgueil.

Il y a probablement aussi un peu de ça (Y’en a… Rappel du Whisky frelaté de la scène ‘cultissime’ des  Tontons Flingueurs !) mais en tous cas cette ‘modif ‘de comportement après une course extrêmement mouvementée est peut-être la raison de cette chute aussi violente.

 

 

En ce moment, Marquez soulève de la fonte pour retrouver la force et la mobilité de son humérus brisé, on verra ce que cela donne en fin de semaine à Brno, son but est de ramener des points pour éviter de laisser les autres s’envoler au Classement général.

On saura à Brno si pour lui, le titre mondial 2020 est foutu ou si au contraire, «la reconquista» est en marche…

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : WSBK  

 

 

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis