DU RIFIFI CHEZ FERRARI… RESTRUCTURATION À MARANELLO.

 

Ça bouge à Maranello.

 

Après les récents résultats catastrophiques (27 points seulement) des trois premiers Grands Prix de la Saison 2020 – la seconde place de Charles Leclerc, lors du GP. d’ouverture en Autriche relevant du… MIRACLE – qui ont poussé l’ancien grand Patron (1991 à 2014), le très charismatique Luca Cordero di Montezemolo, à pousser un ‘coup de gueule’ !

 

Luca CORDERO DI MONTEZEMOLO

 

Ce dernier avait déclaré :

« Peut-être faut-il avoir le courage de dire que cette saison est perdue, de regarder vers l’avenir et de penser à une refonte car il faut que les dirigeants prennent la situation en main et fassent des choix difficiles dont les résultats se verront à long terme.»

Et d’ajouter :

«  J’avais enrôlé les meilleurs, Ross Brawn, Rory Byrne, Paolo Martinelli, Stefano Domenicali. »

Avant de préciser encore :

« En Formule 1, c’est comme en Football, vous ne regardez pas les passeports, pour gagner, vous devez chercher le meilleur et ensuite faire grandir les hommes à l’intérieur. Récemment, chez Ferrari, les talents sont partis. »

 

Début de Saison. 2020 catastrophique pour les ‘Rosso’

 

Donc l’actuelle direction de la gestion sportive de la Scuderia Ferrari, a annoncé ce mercredi 22 juillet 2020, une réorganisation interne après son dramatique début de saison, SANS qu’aucun membre des différents départements, ne soit évincé.

De retour à Maranello après trois semaines en Autriche et Hongrie pour le lancement de la Saison 2020, et avant les deux prochains Grands Prix, prévus en Grande Bretagne à Silverstone, on va procéder dans l‘urgence à une rapide restructuration interne.

 

F1-2020-STAND-FERRARI, MATTIA BINOTTO.

 

Mattio Binotto, qui dirige la Scuderia, avait indiqué après le Grand Prix de Hongrie, qu’aucune tête ne tomberait.

C’est donc visiblement la raison pour laquelle un tout nouveau Département a vu le jour et vient dans l’urgence d’être créé !

Et c’est Enrico Cardile, qui s’occupait de ‘l’aéro’ qui vient de se voir nommé responsable du développement de la performance !

Enrico Gualtieri demeurant lui à la tête du département moteur, tout comme Simone Resta, toujours en charge du département châssis ;

Laurent Mekies conservant son poste de Directeur sportif et responsable des activités piste.

Expliquant cette décision, Mattia Binotto, confie :

« Nous estimons que le personnel chez Ferrari est de haut niveau et franchement nous n’avons vraiment rien à envier à nos différents adversaires. »

Et il poursuit :

« Toutefois il s’est avéré que nous devions procéder à un changement, afin d’élever le niveau des responsabilités. Nous avons donc commencé à installer les fondations d’un processus qui doit nous permette de renouer avec la victoire et sur le long terme. »

Et Binotto de conclure :

«  Naturellement cela va prendre du temps et nous risquons de vivre encore des Grands Prix difficiles  comme c’est le cas actuellement. Mais nous devions réagir au plus vite face à nos défaillances, avec force et détermination, afin de revenir au plus haut niveau le plus rapidement possible. »

Reste tout de même une sacrée question :

Comment Ferrari a-t-il pu tomber si bas et aussi rapidement ?

Enzo Ferrari, l’Ingeniere de la… haut (photo ouverture) doit sûrement grogner et fulminer de voir ses bolides dans d’aussi mauvaises positions, au fil des courses !

 

Gianpietro CERVONIA

Photos : FERRARI

 

Evenements F1 Flash Info Monoplaces

About Author

gilles