MOTOGP 2020 : MARC MARQUEZ «TITAN» SUR LE BILLARD, PAS DE RETOUR AVANT BRNO.

 

MARQUEZ ET SON AGENT SONT REVENUS EN JET PRIVÉ À BARCELONE

 

Que Marc Marquez soit un titan ne fait pas de doute, maintenant il l’est vraiment au sens premier, puisque c’est au titane que son humérus a été réparé par le Dr. Mir à Barcelone !

Dr. Mir est une étonnante contraction de Dr. Miracle, surnom d’un autre génie de la chirurgie osseuse qui, dans le Motocross des années 80, parvenait à réparer un pilote tout cassé dans des temps … miraculeux…

Le Dr. Mir savait déjà la veille, miracle de l’Internet, grâce aux photos de l’Hôpital de Jerez, que le nerf radial n’était pas touché, ce qui eût été une complication énorme de l’intervention et de la cicatrisation.

 

LE DOCTEUR MIR(ACLE)

 

Il en avait dit un mot à une radio catalane mais pour en être sûr il fallait ouvrir, ce qui a été fait ce mardi 21 juillet 2020, à l’hôpital de Barcelone.

Il a confirmé après l’opération qu’en effet ce nerf était intact, il a en revanche consolidé l’humérus brisé par la roue avant de la moto lors de sa chute, avec une plaque en titane.

Ce qui écourtera considérablement la cicatrisation, la rééducation et la possibilité de revenir en piste.

Pour l’instant une chose est sûre, Marc Marquez ne sera pas à Jerez II (alors que Crutchlow, opéré du scaphoïde, y sera peut-être, là aussi dans d’énormes souffrances).

Donc l’espoir est un retour à Brno… début août.

Le Dr. Mir n’a pas donné de délais, on ne peut pas en même temps être un génie de la chirurgie et un devin.

Sinon cela s’appellerait un escroc !

 

JEREZ II PAS DE PUBLIC ET PAS DE CADEAUX !

 

Donc affaire à suivre, inutile d’imaginer que cela fasse baisser la tension insoutenable dans le paddock de Jerez I, la chaleur évidemment, les voix filtrées par les masques dans les interviews bien sûr, mais on a vu le nombre de chutes incroyables, Rins aussi s’est cassé l’humérus, il ne sera pas à Jerez, lui, non plus.

Ce qui va aiguiser encore plus les dents de ces monstres sacrés du MotoGP, les températures annoncées sont un degré plus faibles que lors du premier week end, le problème des pneus sera encore une fois déterminant sur un piste dépassant les 50 degrés.

On peut imaginer que Maverick Viñales et Valentino Rossi ne referont pas la même erreur, rouler en double tendres, la monte avant dur/arrière tendre sera encore probablement celle que l’on verra le plus.

Bref, on manquera de monde sur la grille de départ du GP. d’Andalousie, c’est son nom ce dimanche, mais pas de rage !

Et comme me le souffle Gilles Gaignault, l’on reverra en piste ce phénomène de Fabio Quartararo qui est enfin devenu dimanche dernier un vainqueur en MotoGP. !

Le plus dur est fait, mais le plus dur commence aussi car il va falloir confirmer cet exploit !

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Moto GP et DR

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis