JULES BIANCHI… IL Y A 5 ANS ! CINQ ANS DÉJÀ ! … 5 ANS.

 

En ce 17 juillet 2020,
Cela fait effectivement CINQ ans… 5 ans déjà que Jules Bianchi nous a quitté !

 

 

Pour rappel, Jules Bianchi s’était grièvement blessé le dimanche 5 octobre 2014, sur la piste de Suzuka, lors du Grand Prix du Japon de Formule 1, au volant de sa Manor.
Depuis ce jour-là, Jules Bianchi se trouvait dans le coma.

Il nous a quitté après huit mois et demi de lutte, le 17 juillet 2015. Coïncidence macabre, sa monoplace en F1 portait le … N°17 !

Petit-fils du pilote des années 60, Mauro Bianchi et petit-neveu de Lucien Bianchi, un ancien vainqueur des 24 Heures du Mans, Jules après une brillante carrière en Karting, avait découvert le Sport Auto en 2007, s’imposant d’emblée en Championnat de France de Formule Renault. En 2008, passé en F3, il s’imposait dans le prestigieux Masters F3 de Zandvoort.

 

F1-MONACO-2014-LE TEAM MARUSSIA fête la 9ème place de Jules BIANCHI et ses tous premiers points au CHAMPIONNAT DU MONDE-Photo : Jean-Francois THIRY

 

L’année suivante, il remportait la F3 Euro Series. Performance qui lui offrit un premier test chez Ferrari et une intégration au sein de la ‘Ferrari Driver Academy’.

En 2011, il remplaça d’ailleurs Luca Badoer au poste de pilote d’essai des ‘Rosso’. En intégrant la très sélect ‘ Ferrari Driver Academy’

En 2012, il était intronisé troisième pilote de l’équipe Force India. En 2013, il touchait enfin au but, avec une titularisation chez Marussia Manor. Il y restait l’année suivante, décrochant deux points (les premiers de l’histoire de l’écurie Britannique), à l’occasion du plus réputé des Grands Prix, celui de Monaco.

En parallèle, son père, Philippe Bianchi,  s’occupait d’un espoir prometteur du Karting, un certain… Charles Leclerc, aujourd’hui immense espoir de la Formule 1 et pilote de la Scuderia !

2015 s’annonçait bien pour Jules Bianchi. On parlait d’un volant chez Sauber, tremplin vers Ferrari, à l’horizon 2016…

Hélas, il y a eu ce maudit Grand Prix du Japon…

Les années passent, les mois défilent, les jours s’écoulent et la Formule 1 continue certes mais on ne l’oublie pas cet immense espoir qu’était Jules.

RIP. CHAMPION

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Jeff THIRY – Scuderia FERRARI – Enkeydesign

 

 

About Author

gilles