37 VOITURES EN PISTE AU PAUL RICARD POUR LE LANCEMENT DE LA SAISON D’ENDURANCE EN ELMS.

 

 

Le Castellet : 37 voitures pour une ouverture de Saison 2020 différée.

 

 

Après une longue attente, la Saison d’Endurance Européenne de l’ELMS (European Le Mans Series) 2020 va enfin débuter le dimanche 19 juillet, avec les 4 Heures du Castellet.

37 voitures prendront la piste pour la première, de 26 équipes et 103 pilotes, représentant 23 nations

LMP2 : plateau royal et lutte de prestige pour le Titre.

 

Le plateau LMP2 présentera 15 voitures et mettra aux prises trois Constructeurs – ORECA, Ligier et Aurus – sur le Circuit du Grand Prix de France.

Couronné en 2019, l’équipe Française IDEC Sport défendra un titre conquis de haute lutte. Champions l’an passé, Paul-Loup Chatin et Paul Lafargue seront associés à Richard Bradley, ancien vainqueur LMP2 aux 24 Heures du Mans.

Troisième pilote titré en 2019, le Mexicain Memo Rojas rejoint cette année le Team DragonSpeed et sera au volant de l’ORECA n°21, qu’il partagera avec ses nouveaux coéquipiers, les Britanniques Ben Hanley et Ryan Cullen.

Vice-Champion 2019, l’équipe Russe du G-Drive Racing est à nouveau en piste, avec au volant de l’Aurus 01 N°26, Roman Rusinov, titré en LMP2 en 2018, Nyck de Vries, Champion 2019 en Formule 2 et déjà vainqueur en Championnat du Monde d’Endurance WEC., ainsi que Mikkel Jensen, le Champion LMP3 en titre.

La formation Portugaise Algarve Pro Racing – victorieuse en février dernier de l’Asian Le Mans Series –  engagera deux voitures, avec des équipages où l’on retrouve trois anciens Champions titrés en Endurance.

Champion du Monde 2013 des pilotes d’Endurance, Loïc Duval pilotera l’ORECA N°24 en compagnie de Jon Lancaster, titré dans la catégorie LMP2 de l’ELMS en 2015, et du Suédois Henning Enqvist. La voiture-sœur, l’ORECA N°25, étant confiée au Champion LMP3 2017 John Falb, associé au jeune Français Gabriel Aubry, déjà victorieux en WEC, et à Simon Trummer.

Cette épreuve des 4 Heures du Castellet verra les débuts du Richard Mille Racing Team et de son ORECA 07-Gibson pilotée par un équipage 100 % féminin, constitué de l’Écossaise Katherine Legge et de la Colombienne Tatiana Calderón.

Les écuries High Class Racing, Panis Racing, Duqueine Team, Inter Europol Competition, BHK Motorsport, Cool Racing et Graff engageront chacune un seul prototype LMP2, tandis que United Autosports en alignera deux pour cette manche d’ouverture de la Saison.

LMP3 : Ligier et Duqueine face à face.

 

Le plateau LMP3 comprendra 12 engagés, dont 8 Ligier JS P320 et 4 Duqueine M30-D08.

Champion en titre, Euro International défendra sa couronne avec une voiture pilotée par le Serbe Paolo Brajnik et le Champion de la Michelin Le Mans Cup 2018, Leonard Hoogenboom.

Euro International devra composer avec une grosse concurrence, dont l’équipe Polonaise Inter Europol Competition, vice-Championne 2019, qui engagera au Castellet une voiture pour un équipage inchangé et constitué de Nigel Moore et Martin Hippe.

Titrés en 2019 dans la Michelin Le Mans Cup, Laurents Hörr et François Kirmann montent en ELMS en même temps que leur équipe DKR Engineering, elle aussi Championne 2019.

Pour cette course de 4 heures dans le Sud de la France, ce duo recevra le renfort de Wolfgang Triller.

Realteam Racing, RLR MSport et BHK Motorsport ont engagé chacun une voiture en LMP3, tandis que United Autosports, Nielsen Racing et Graff en aligneront deux.

 

LMGTE : trois Constructeurs au Castellet.

 

Dix LMGTE constitueront le plateau de la catégorie pour les 4 Heures du Castellet. Pour la première fois depuis 2017, Aston Martin sera en piste pour défier Ferrari et Porsche.

Champion ELMS 2019, le Dempsey-Proton Racing sera de nouveau en piste avec sa Porsche 911 RSR N°77, pilotée par Christian Ried, victorieux en 2019, Michele Beretta et Alessio Picariello.

La Porsche N°93 de Proton Competition sera aux mains de l’ancien lauréat de la Coupe du Monde Endurance FIA des Pilotes GT, Richard Lietz, et de Felipe Laser.

Sept Ferrari 488 GTE EVO seront au départ. Les équipes Kessel Racing et Iron Lynx en aligneront deux chacune, alors que JMW Motorsport, AF Corse et Spirit of Race en engageront une.

La Ferrari N°83 d’Iron Lynx présentera le deuxième équipage 100 % féminin du plateau avec à nouveau son trio, Manuela Gostner, Michelle Gatting et Rahel Frey lesquelles disputeront leur deuxième saison ELMS.

L’Aston Martin Vantage N°98 sera pilotée par Paul Dalla Lana et Mathias Lauda, titrés en 2017 dans la catégorie LMGTE Am du mondial WEC, et rejoints en France par le Champion GT4 Britannique, Ross Gunn.

 

François LEROUX

Photos : Antoine CAMBLOR – David et Dany DELIEN-Jeff THIRY

ELMS Endurance

About Author

gilles