MOTOGP. 2021/2022 : RAZALI (YAMAHA PETRONAS) DÉMENT LA SIGNATURE DE ROSSI !

ROSSI ET MORBIDELLI TEAM PETRONAS ANNONCÉ POUR 2021

 

Il y a un terme très précis pour qualifier ce genre de piège à quelque chose, mais nous sommes dans une époque de bien-pensance, il me faut donc modérer mon propos, cela devient en conséquence une histoire à peine croyable.

Hier, le monde entier annonce la signature de Rossi chez Yamaha Petronas pour un an renouvelable, avec un contrat payé par Yamaha et une moto d’usine…

Aujourd’hui, le Boss du Team Petronas, Razali, publie sur son réseau, ces satanés réseaux sociaux on l’on trouve n’importe quoi et aussi des infos sérieuses.

Avant on faisait un ‘Com. de Presse’, c’était pensé, relu, maintenant de Trump à Macron en passant par Kim Kardashian et les photos de tables de restaurants, on informe sur le social de façon abrupte, sans jamais réfléchir une seconde.

Donc, Razali a écrit ceci :

 

TROP DE VÉLO… NUIT !

«Je suis sorti toute la journée faire du vélo puis j’ai vu l’info sur notre pilote 2021. C’est faux, nous travaillons encore sur le projet, ce qui prend plus de temps que d’habitude parce qu’il ne s’agit pas d’un pilote normal»…

Pas normal ? Razali veut sans doute dire «hors du commun»…

Bon alors de deux choses l’une…

Razali est vexé à mort que l’information ait été livrée par la Presse avant Jerez, (devant zéro Journaliste d’ailleurs) probablement en Conférence Mondiale Télévisée, c’est lui qui devait l’annoncer, pas Rossi…

Or Rossi en a ouvertement parlé avec «La Gazetta dello Sport», ajoutant même que s’il revenait ce n’était pas pour faire un podium et dire «Ciao»…

 

UNE PHRASE TRÈS ÉLOQUENTE POUR LES TIFOSI

En plus il a été dit que Rossi irait chez Petronas avec trois de ses proches, des ‘ingés’, Razali n’avait peut-être pas informé tout le monde…

Donc dans ce cas, il a deux raisons d’être de mauvaise humeur, celle exposée ci-dessus plus une chute durant sa promenade à vélo, en photo ci-dessous, ce qui effectivement, chez un ‘mec’ habitué au commandement et au petit doigt sur la… couture du pantalon/claquement de talons, se voir piquer le beau rôle par la Presse est évidemment insupportable.

Admettons…

Qui nous fera croire que Razali sort faire du vélo tout seul, sans Gardes du Corps qui à l’occasion pourraient aussi recevoir les coups de fil importants ?

Donc c’est big colère du Chef, qui a d’ailleurs juste dit que les ‘négos’ n’étaient pas terminées, forcément, un contrat avec un Rossi il doit y avoir beaucoup de pages !

 

PEUT-ON BLUFFER À SI HAUT NIVEAU ?

Avant la deuxième option, je veux d’entrée expulser toute pensée d’un Razali qui bluffe, c’est évidemment une option indéfendable et cette idée ne viendrait qu’à l’esprit de gens mal intentionnés ou au minimum mauvaises langues…

Deuxième option donc, le Monde entier s’est fait avoir par un canular.

Ce qui serait une troisième raison pour le chef d’être très en rage, mais dans ce cas-là (que j’ai vu se réaliser de façon magistrale deux ou trois fois dans ma carrière) je félicite d’entrée l’auteur dudit canular…

Quand je me fais avoir aussi bien, je félicite l’adversaire, un truc qui vient du Rugby…

L’ORGUEIL EST ESSENTIEL POUR UN PILOTE, MOINS POUR UN TEAM MANAGER !

Parce que dans ce cas le monde entier s’est fait avoir !

Je penche pour le coup de colère de Razali , mais un jour on saura ce qui s’est passé…

Tant mieux, parce que faire du buzz sur le dos de deux entités mondiales comme Rossi et Yamaha, c’est un crime de lèse majesté…

Mon grand âge me glisse à l’oreille que ce sont les plus grosses ficelles qui passent à travers les filets.

Certes, on saura donc ça à Jerez (peu probable du coup) ou en Autriche, puisqu’il est question que l’on y reçoive quelques Journalistes…

Ah ! les romans à suspense, c’est superbe, des fois on croit-même que c’est vrai et des fois… c’est la réalité.

On verra.    

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP et Archives Razali

 

Moto MotoGP Sport

About Author

jeanlouis