LA VOITURE ÉLECTRIQUE A-T-ELLE ENCORE UN RÉEL AVENIR ? … NON CAR LES VILLES VEULENT ÉLIMINER L’AUTOMOBILE !

 

 

 

L’Écologie prend de plus en plus de place dans notre vie quotidienne.
C’est un fait indéniable !

Haro sur les plastiques, sur les emballages de toutes sortes,
sur nos gaspillages de pays riches…

Notre futur sera, à n’en pas douter, plus vert… ueux.

 

 

 

En ce qui concerne nos chères Automobiles, l’inéluctable fin des énergies fossiles est prévue, en France, pour 2040, année à partir de laquelle la vente des véhicules à moteur thermique sera interdite.

Il nous faudra, alors, trouver une autre passion que celle que nous vouons aux 4, 6, 8 ou 12 cylindres dont les vrombissements vont jusqu’à nous faire dresser les poils sur les bras, dont les hurlements dans les hauts régimes peuvent même provoquer une sorte d’orgasme auditif, sans oublier le mélange d’air et de carburant, savant dosage autrefois confié aux tournevis des génies du carburateur et aujourd’hui régi par des injections à la perfection… parfaite (!), qui peut transformer un paisible moteur en une bête de compétition.

Oui, cette automobile-là, sera bientôt morte après quasiment 150 ans de bons et loyaux services.

Cette invention magnifique aura transformé le monde – en bien et en mal mais surtout en bien – à la même enseigne que le feu, la roue, l’imprimerie.

C’est une création majeure dans l’Histoire de l’Humanité.
Elle nous a donné la liberté d’aller et venir, permis de créer une société ouverte au monde et de dynamiser les échanges.

L’Automobile est au cœur d’épisodes de notre histoire comme les fameux Taxis de la Marne, dont l’emblématique Renault AG-1, qui emmenèrent au front nos valeureux soldats en 1914, comme la légendaire Jeep Willys des GI’s américains qui ont débarqué en Normandie en juin 44, ou comme la Citroën DS qui a permis au Général de Gaulle d’échapper à un attentat au Petit-Clamart.
L’Automobile, c’est aussi les départs en vacances en famille, les souvenirs d’enfance, les expéditions extraordinaires (Croisière Jaune, Croisière Noire, Traversée des Andes…).

Et pour nous, les lecteurs d’AutoNewsInfo, l’Automobile c’est la Compétition avant tout !

La Course Automobile a d’ailleurs débuté jadis autrefois, en même temps que l’Automobile…

Sur route, sur circuit, nous vibrons pour ces voitures extraordinaires aux mains de pilotes de légende qui s’affrontent sur les routes verglacées de l’arrière-pays monégasque, l’ovale d’Indianapolis, la ligne droite des Hunaudières, le toboggan des Ardennes à Spa parmi tant de lieux mythiques.

Mais, cette invention magnifique a désormais du plomb dans l’aile…

Les nécessaires questions environnementales que nous nous posons tous, et dont personne ne peut réellement nier le bien-fondé, sont devenues l’apanage des écologistes à tendance radicale, et bien évidemment, seuls eux sont capables d’y apporter des réponses ! Leurs réponses pointent presque exclusivement les transports en général, et l’automobile en particulier, comme seuls responsables de tous les malheurs environnementaux du monde.

C’est oublier un peu vite, l’énorme pollution que génèrent les nombreuses usines qui fonctionnent encore au… charbon, parfois pas très loin de la France, de l’autre côté de la frontière, tout simplement en … Allemagne !

Sans parler et évoquer comme me le souffle Gilles Gaignault, les ‘mastodontes’ des mers, ces supertankers géants en provenance quotidienne d’Asie et de Chine et qui dégueulent leurs cargaisons en Europe en général et en France en particulier (Marseille-Le Havre-Cherbourg-Fos)

Mais sur ces sujets venimeux et bien embarrassants… discrétion totale des écologistes bien discrets, même totalement muets !

Et leurs solutions chez ces ‘anges de LA vérité’ les Verts, passent évidemment par la taxation, la sanction et l’interdiction.

Facile…

D’autres réponses existent, mais face au camp du bien – ou du prétendu tel – il est devenu impossible de se faire entendre.

Celui qui n’adhère pas ou qui propose quelques objections est forcément contre et est l’ennemi à abattre.

Difficile dans ces conditions de défendre notre automobile chérie.

Les centres villes vont petit à petit lui être interdit, puisque la volonté est de rendre le cœur des villes aux piétons.

À terme, seuls les bus de ville et quelques véhicules de livraison pourront y accéder bannissant de ce fait tous les autres véhicules, quelles que soient leurs motorisations, le paradoxe étant que même un véhicule particulier électrique ne pourra y accéder alors même que l’État encourage très fortement son achat.

Comprenne qui pourra !

Alors qu’on nous serine et saoule en permanence avec la voiture des villes, ‘LA’ citadine, l’indispensable ‘bagnole’ électrique !

Alors la voiture Électrique a-t-elle un avenir ?

NON, non !

Les actuels heureux possesseurs de Tesla, Zoé et autres, seront-ils finalement les ‘dindons de la farce’, eux qui ont acheté ces voitures dont la vocation est à 100% urbaine !

C’est une évidence et bientôt une réalité …

La preuve ?

Les grandes métropoles (Paris-Bordeaux-Lyon) qui viennent d’élire un Maire ‘vert’ vont et RAPIDEMENT, interdire leurs centres aux automobiles et deux roues !

Donc à quoi bon se ‘payer’ fort cher, cette bagnole électrique vendue comme véhicule à vocation urbaine ! Et pratiquement INUTILISABLE ailleurs, fautes de bornes de recharge, déjà bien limitées en villes !

Les villes se transforment petit à petit… en musée au grand bénéfice des centres commerciaux des banlieues où l’accès est facile, le parking gratuit et aisé.

Les villes ont été créées pour être des lieux d’échange et de commerce. En en chassant les automobiles, on en chasse aussi ceux qui sont dans les automobiles.

Seuls les habitants des Centres Villes et les touristes profiteront de ces lieux désertés… pas sûr que le commerce local en soit enchanté.

Vouloir défendre la planète est une idée généreuse que nous sommes très nombreux à partager. Mais, au nom de cette idée, il convient de ne pas agir comme des Ayatollahs, le mieux étant très souvent l’ennemi du bien.

Autre exemple stupide, la fermeture de la centrale nucléaire de Fessenheim va nous obliger à acheter de l’électricité en Allemagne, électricité majoritairement produite… avec du charbon… Cqfd.

En somme, le serpent qui se mord la queue !

 

Gilles VIRMOUX

Photos : Thierry COULIBALY-Gilles VITRY

 

About Author

gilles