LE MARCHÉ AUTOMOBILE ET LES CONSTRUCTEURS FRANÇAIS À LA FÊTE EN JUIN.

 

 

Les ventes de voitures neuves sont reparties à la hausse en Juin 2020.

 

Bonne nouvelle, après des mois de chutes liées bien évidemment à la crise sanitaire de l’épidémie du Coronavirus COVID-19, les ventes de voitures neuves repartent à la hausse et progressent en France en juin, de 1,2% sur un an !

Le marché automobile domestique, naturellement sacrément encouragé et stimulé par les mesures de soutien du gouvernement, se redresse en juin, progressant de 1,2% sur un an, après des mois précédents de chute libre, totalement liés à l’épidémie.

Curieusement, c’est le Groupe Renaul – Dacia – Alpine qui en profite le plus (+6,5%),  alors que l’autre Groupe concurrent, PSA qui comprend Peugeot – Citroën – DS – Opel, poursuit sa baisse (-9,1%) si l’on compare à juin 2019, selon les chiffres publiés par le  CCFA (Comité des Constructeurs Français d’Automobiles).

François Roudier, porte-parole du CCFA, explique ces mauvais chiffres:

« PSA. avait très bien performé en juin 2019 et Renault un peu moins, d’où une base de comparaison plus favorable au Groupe au Losange.»

On le sait tous, le marché automobile, à l’arrêt total pendant la longue période du confinement, entre le 17 mars et le 11 mai, s’est évidemment complètement effondré accusant des chutes vertigineuses jamais vues des immatriculations des voitures particulières neuves, atteignant 72% en mars, 88,8% en avril, et 50,3% en mai.

La reprise logique et cette légère hausse des ventes de juin, doit être expliquée partiellement car juin comptait deux jours ouvrés de plus que juin 2019. Un fois la correction de cet effet calendaire, le marché resterait donc en légère baisse sur un an!

Reste les chiffres! 233.818 nouveaux véhicules ont été immatriculés le mois dernier. Le déconfinement a fort logiquement relancé le marché automobile, ce dernier renforcé par le plan de soutien à l’Automobile annoncé fin mai par le Président de la République, Emmanuel Macron.

Et en ce début d’été, on apprenait qu’un tiers des 200.000 primes à la conversion avaient déjà été accordées depuis le 1er juin!

Le marché a en outre été dopé par le renforcement du bonus écologique pour les véhicules électriques, sans oublier la nouvelle prime à la casse qui subventionne l’achat de véhicules récents – neufs ou d’occasion- en échange de la mise au rebut des véhicules anciens.

Au cumul sur le premier semestre, le marché automobile Français affiche donc une chute de 38,6% avec 715.802 voitures neuves.

Derrière les deux Constructeurs Nationaux, le groupe Volkswagen enregistre, lui, une chute de 7,7% avec Volkswagen (-14,1%) et Audi (-11%), mais sa marque ‘low coast’ Skoda bondi elle de … 20,1%.

Les autres groupes Allemands s’en sortent mieux. Qu’on en juge : BMW, avec Mini, (+37,5%) et Mercedes (+43,9%).

Le Japonais Toyota profitant certainement de l’engouement pour sa gamme de véhicules hybrides (+16,7%). Idem pour le Coréen Hyundai (+27,3%).

Quant a l’Américain Ford, il brille lui aussi également  (+24,9%).

Et du coté des perdants?

FCA (Fiat Chrysler), qui doit très vite fusionné avec PSA, ne profite pas curieusement de la relance et du rebond. Les différentes marques du groupe,  (Fiat-Jeep-Alfa Romeo) chutent de 39,7% en juin!

Qu’ajouter ? Que le seul réel succès de la Fiat 500 ne peut pas éternellement sauver la mise…

 

Gilles VIRMOUX

Photos : CONSTRUCTEURS

 

Constructeurs Économie

About Author

gilles