MXGP. 2020, MOTOCROSS MONDIAL, LE MX. DES NATIONS, EN SEPTEMBRE, À ERNÉE ANNULÉ !

FORMIDABLE ACCUEIL DU PUBLIC

 

Coup de fil ce matin de Jaques Bolle, le Président de la FFM., qui m’annonce un drame.

Le MX. des Nations à Ernée en septembre est annulé.

C’est la plus grosse épreuve de l’année, on y voit en particulier rouler des pilotes américains qui ne font pas le Mondial.

Il s’agit du Championnat du Monde de Motocross par équipes, c’est une préparation colossale et un risque financier énorme s’il pleut des cordes.

Il n’empêche, il y a très peu de clubs dans le monde capables d’organiser une épreuve qui peut compter 50.000 spectateurs en cas de réussite !

 

ERNÉE A DÉJÀ ENGAGÉ DES TRAVAUX ÉNORMES DE PRÉPARATION

Préparer un terrain  qui va tenir  le coup avec un paquet d’essais et de courses, une Salle de Presse pouvant accueillir le monde entier (avec les connexions qui vont avec, facile, les terrains de Cross, par définition, sont dans des endroits déserts), accueillir le public dans de bonnes conditions etc…

Donc pas de MX. des Nations en France en 2020.

Et pas du tout parce que le club n’est pas prêt, au contraire.

UN CIRCUIT D’UNE VISIBILITÉ ÉNORME POUR LE PUBLIC

Non, parce qu’aujourd’hui, alors que l’épreuve a lieu dans trois mois, d’abord il n’y a pas un Ministre qui veuille prendre une décision car pour l’instant ils sont tous dehors et que de toute façon diriger aujourd’hui ne signifie plus que l’on est capable de risques mais que l’on se sert en permanence du système d’ouverture du parapluie.

On a changé de premier Ministre, pour celui qui a été responsable du déconfinement, vu comment ça s’est  passé (ou ça ne se passe pas d’ailleurs) il y a peu de chances que les organisations importantes puissent avancer, ne sachant pas du tout à quelle sauce elles vont être mangées.

Entre parenthèses, le nouveau Prime  n’a pas plus de destin national que son prédécesseur, c’est un technocrate pur jus, la négation même du principe politique du Premier Ministre.

Situation d’autant plus absurde que, les courbes le montrent, l’épidémie en France est terminée, il y a encore des malades mais on n’est plus en pandémie.

Donc le Club d’Ernée ne peut prendre le risque d’engager les frais d’un MX des Nations sans savoir s’il sera autorisé.

Une infamie et une crétinerie de plus de la part de Politiques qui n’ont toujours pas compris que leur métier consiste à prendre des décisions et des risques.

(Relire De Gaulle et Mitterrand si l’on en doute…)

Donc pas de MX. des Nations en 2020.

Le prochain à Ernée est fixé à 2023, non parce que l’Organisateur Mondial du Cross en veut à ce club mais parce que ce genre d’épreuve est tellement important qu’il faut s’y prendre à l’avance, les MX. des Nations 2021 et 2022 étaient déjà attribués, 2023 était la date libre la plus proche.

Ce qui est sympa de la part des organisateurs délégués par la FIM., la société In Front et son patron David Luongo.

Encore une info : Le MC. d’Ernée n’a pas d’actifs, pour sécuriser un emprunt ou une perte sèche financière, son terrain a été racheté par la FFM. justement parce que le Club était à sec de trésorerie et même au-delà.

Ces précisions étant données, les communiqués d’usage :

 

JACQUES BOLLE

Jacques Bolle Président de la FFM. :

«Je suis vraiment désolé car cette compétition majeure aurait permis à la France de vivre cette année un bel événement où les pilotes tricolores ont brillé à de nombreuses reprises. Toutefois, je comprends parfaitement la position du Moto-Club d’Ernée, les risques étaient trop importants. Je me réjouis néanmoins de savoir que cette grande manifestation sera de retour en France en 2023. Je remercie David Luongo et la Société Infront Moto Racing pour leur écoute et leur esprit constructif sur ce dossier.ʺ

 

PHILIPPE LECOMTE ET SA BANDE ONT DÛ JETER L’ÉPONGE

Philippe Lecomte, Président du MC d’Ernée

«Depuis l’annonce officielle de l’organisation du Motocross des Nations 2020 sur notre circuit, toute l’équipe du Moto-Club s’est mobilisée sans compter pour mettre sur pied un événement à la hauteur des deux dernières éditions que nous avons accueillies en 2005 et 2015. Au regard des contraintes sanitaires liées à la pandémie de COVID-19 et compte tenu des nombreuses incertitudes concernant les conditions d’organisation en septembre, nous sommes contraints de demander le report du Motocross des Nations 2020. Cette décision est le choix de la raison face à un risque sanitaire et financier très important. Au-delà du sport, c’est tout un territoire qui se retrouve privé de retombées économiques. J’ai une pensée pour nos partenaires, sponsors et prestataires qui se sont engagés dans ce projet. Je remercie Jacques Bolle et la Fédération Française de Motocyclisme ainsi que David Luongo et la Société In Front pour leur soutien et leur engagement au côté du club tout au long de cette période compliquée à vivre pour l’ensemble de l’équipe. L’objectif du Club est de rebondir rapidement et je vous donne d’ores et déjà rendez-vous pour le Motocross des Nations 2023.ʺ

Voilà, c’est triste et c’est ‘con’, bravo aux amateurs, et encore le terme est diplomatique, qui ne gouvernent rien dans ce pays.

Mais un vrai bravo à tous ceux qui, dans l’événementiel, se sont vus mettre à bas, fusiller par les amateurs cités-ci dessus. Courage les ‘mecs’, il reviendra… le Ttemps des Cerises… !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Ernée

 

Moto Sport Tout terrain

About Author

jeanlouis