MOTOGP 2022 : EN HONGRIE MALGRÉ LA CRISE, 186 MILLIONS INVESTIS POUR UN NOUVEAU CIRCUIT DE MOTOGP.

 

 

Oui je sais, c’est complètement insensé mais quelque part il faudrait aussi que le monde pense ainsi comme ça, plus vers le positif que vers le négatif.

Dommage, cela arrive en Hongrie, un pays qui est à la limite de se faire sortir de l’Europe pour sa politique ultra-réactionnaire, qui d’ailleurs du coup perd des habitants par centaines de milliers !

Mais bon, ce qu’on aime chez le Père Noël, ce sont les jouets, pas le renne qui tire le traîneau.

Et donc, il y a près de Budapest, la capitale, un circuit, l’Hungaroring, où ne roulent aujourd’hui que la F1 et les courses locales, mais qui, il y a trente ans, était utilisé en Moto GP., victoire de Mick Doohan en 1990 et Eddie Lawson en 1992. (Photo d’ouverture)

En 2019, avant l’arrivée de l’épidémie mondiale, le Ministre Hongrois de l’Innovation et de la Technologie avait dit ceci :

«Je suis très heureux d’annoncer le retour du MotoGP en Hongrie. Une stratégie sera présentée prochainement au gouvernement dans laquelle un nouveau circuit et un événement MotoGP joueront un rôle clé. »

Un accord a été conclu avec la Dorna pour les premiers tests MotoGP en 2022 sur le nouveau Circuit d’Hajdunanas, c’est dans l’Est du pays.

233 jours après ce discours, le Circuit se construit à la vitesse prévue, tandis que nos économies s’arrêtaient, l’Hongrie, elle bâtissait. Budget de l’opération, 186 millions d’€, on y réalisera aussi un hôtel pour que le paddock et les visiteurs les plus fortunés puissent dormir au pied du Circuit.

Tout cela semble irréel mais le projet poursuit son grand bonhomme de chemin et est sûr d’être prêt en 2022.

C’est presque hallucinant, trente ans après, le Moto GP. va donc à nouveau rouler en Hongrie…

Imprévu, inattendu, cela dit eux aussi ont du avoir quelques dépenses supplémentaires en 2020 mais le sport c’est sacré et ça fait rentrer des devises. Le coup de bol c’est que le Circuit n’ouvrira qu’en 2022, à ce moment là le Coronavirus ne devrait être qu’un souvenir…

Sauf pour ceux qui ont perdu un être cher dans leur famille bien sûr.

Enfin c’est l’histoire incroyable du jour, racontée par nos Confrères espagnols d’AS.

Bon, juste une façon de flanquer la zone dans les belles histoires, ce GP. d’Hongrie devait renaître en 2010 et n’avait pu avoir lieu faute de financement.

Bon, 2022 c’est dans deux ans…
Reste tout de même à trouver et proposer un financier.

Jean Louis BERNARDELLI

Photos :  Instagram et AS

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

gilles