VETTEL ET LECLERC HEUREUX DE REPILOTER EN ESSAI AU MUGELLO.

 

 

Sebastian Vettel et Charles Leclerc étaient de retour en action pour la Scuderia Ferrari lors d’une journée de test ce mardi 23 juin 2020, avec la voiture datant de la Saison 2018 sur le Circuit du Mugello, au cœur de la Toscane et qui appartient à Ferrari.

L’objectif on l’a écrit hier soir après la session (voir lien), était de permettre aux pilotes de reprendre le volant et à toute l’équipe de travailler sur les nouveaux protocoles anti-Coronavirus Covid-19 et qui vont être appliqués dès la reprise des compétitions en Autriche la semaine prochaine au Red Bull Ring, circuit qui va enfin lancer le Championnat du Monde de Formule 1, 2020.

 

Mardi matin 23 juin.

Sebastian a conduit le premier, de retour dans une monoplace de Formule 1, 116 jours après la dernière journée des tests d’avant-saison organisés en Espagne en février sur la piste de Catalunya à Montmelò au nord de Barcelone.

Il a parcouru l’équivalent d’une distance d’un Grand Prix, s’amusant au milieu des collines Toscanes vallonnées, qu’il abordait pour la première fois au volant d’une Ferrari. Il avait en effet conduit pour la dernière fois au Mugello avec une autre équipe Red Bull , en 2012.

 

Mardi après-midi 23 juin.

Dans l’après-midi, c’était au tour de Charles Leclerc de prendre le relais et de s’installer dans le baquet de la SF71H.

Il s’agissait de sa deuxième récente sortie en F1 après avoir fait tourner la SF1000 dans les rues de Maranello jeudi dernier.

C’était la première fois que le pilote Monégasque roulait au Mugello en Formule 1. Cependant, cette piste n’était pas une nouvelle expérience pour Charles, car il y a couru pour la première fois en 2014, l’année où il est passé des Karts aux Monoplaces.

Leclerc s’est également rapidement familiarisé avec ce tracé Toscan après quelques tours et il a parcouru une distance comparable à celle d’un Grand Prix.

 

 

Procédure.

Le test s’est délibérément déroulé dans les mêmes conditions de travail que les équipes connaîtront en Autriche, pour la manche d’ouverture de la Saison 2020.

Les protocoles anti Covid-19 ont été évalués, avec des mécaniciens et des ingénieurs travaillant avec des masques et respectant la distance sociale dans un aménagement de garage modifié.

Sebastian et Charles ont également fait de même lorsqu’ils ont changé de siège dans la SF71H à la pause déjeuner.

 

#WeRaceAsOne.

La voiture comportait le hashtag #WeRaceAsOne, une initiative de Formule 1 visant à créer un changement positif dans le sport et la société à la lumière de la pandémie actuelle, tout en condamnant le racisme et les inégalités.

 

PAROLES DE PILOTES

Sebastian Vettel N°5 :

«J’étais content de revenir dans le cockpit après une pause encore plus longue que celle d’hiver habituelle. J’étais également très heureux de voir enfin tous les gars de l’équipe. C’était génial de retrouver ces sentiments au volant d’une voiture et de le faire sur une piste aussi spectaculaire. Je pense vraiment que Mugello mérite d’accueillir un Grand Prix de Formule 1. Je n’y avais pas piloté depuis huit ans, donc il m’a fallu quelques tours pour m’habituer à la piste, puis je me suis vraiment fait plaisir et régalé, oui je me suis  amusé.»

 

Charles Leclerc N°16 :

«Comme c’était génial de se remettre sur la bonne voie. Ça m’avait manqué! Même si j’ai été très occupé par les courses virtuelles pendant cette longue pause, j’avais encore une fois besoin de cette impression physique de vitesse. Pouvoir rouler sur une piste aussi spectaculaire que le Mugello, pour la première fois au volant d’une voiture de Formule, a contribué à rendre cette journée encore plus mémorable. Maintenant, nous anticipons la saison et à partir de la semaine prochaine, les choses deviennent sérieuses !»

Effectivement le petit milieu des Grands Prix a désormais enfin pris date et s’est donné rendez-vous dans les montagnes de Styrie au Sud de l’Autriche, où se déroulera le 5 juillet, le 1er Grand Peix de la Saison 2020, laquelle aurait dû débuter le 26 mars dernier, sur l’Albert Park de Melbourne en Australie…

Mais la pandémie mondiale du COVID-19 a bouleversé le monde et les habitudes !

Gianpietro CERVONIA

Photos : FERRARI

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles