LES CÉRÉMONIES DU ‘PODIUM’ DISPARAISSENT DU PAYSAGE DES GRANDS PRIX POUR 2020.

 

 

 

On avait déjà supprimé la présence des jolies et toujours très séduisantes et inoubliables ‘grid girls’ désormais et pour cause de pandémie du Coronavirus COVID-19 et pour cette année 2020 qui n’arrive toujours pas à décoller et à démarrer depuis la fin mars et l’annulation du GP. d’Australie, mais qui devrait enfin être lancée le 5 juillet en Autriche, on a officiellement appris en cette fin de semaine, une autre annulation et pour la courte Saison des Grands Prix qui s’annonce tout doucement après des mois d’incertitude, celle de la traditionnelle cérémonie protocolaire du podium !

Laquelle disparaît…

Déjà disputés à huis clos sans public sans média, ces GP. ‘new look’ ne sont en réalité et vérité organisés, que pour éviter une grave crise et la faillite des plus petites des écuries, lesquelles ne vivent plus de nos jours, que grâce à la manne colossale des droits TV. ! Or sans courses, point de recettes des Chaînes TV…

C’est la raison pour laquelle, le Propriétaire de la F1, l’entreprise Américaine Liberty Media qui l’a racheté il y a trois ans au grand Manitou Bernie Ecclestone, doit absolument monter un calendrier même réduit et ce pour sauver au plus vite, mais les mois défilent et les GP. s’annulent semaine après semaine, son spectacle qu’il a acquis à prix d’or…

Et qui cette année de toute façon, va lui coûter c’est une réalité une… ‘blinde‘ comme disent les ‘Djeuns’ !

 

F1 2019 RED BULL RING – La RED BULL HONDA de MAX VERSTAPPEN

 

Les monoplaces F1, qui auraient dû s’affronter pour la première fois fin mars sur le tracé urbain de l’Albert-Park de Melbourne en Australie, vont donc remettre en route le 5 juillet sur le Red Bull Ring de Spielberg, circuit situé au cœur des Monts de Styrie au Sud de l’Autriche, pour la première d’une série de huit manches toutes disputées en Europe entre juillet et septembre, et répétons-le… à huis clos, avec des effectifs réduits dans chaque équipe présente dans le paddock et devant respecté un protocole sanitaire extrêmement strict.

L’Autriche qui une semaine plus tard et toujours sur cette piste du Red Bul Ring accueillera à nouveau une épreuve le 12 juillet.

Ensuite ? Direction l’Hongrie et l’Hungaroring au Nord de Budapest le 19 juillet.

Suivra la Grande-Bretagne à Silverstone les 2 et 9 août, si les conditions d’entrée en Grande Bretagne l’autorisent car si la majorité des équipes s’y trouvent, ce n’est pas le cas des Teams Ferrari et Alfa Romeo qui sont établis en Italie à Maranello et à Hinwil près de Zürich, ni non plus du personnel du Manufacturier unique, la firme transalpine Pirelli établi à Milan au cœur de la Lombardie, la région la plus touchée par l’épidémie, les pneumatiques venant eux de Turquie où ils sont fabriqués à bas coût…

Car le Gouvernement de Boris Johnson vient en cette fin de semaine de décréter la quarantaine obligatoire pour TOUS les étrangers se rendant en Angleterre ! Et sans fixer de date pour annuler cette décision. Mais on peut imaginer que cela ne sera pas dans l’immédiat !

Puis direction et cap vers l’Espagne sur le Circuit de Catalunya à Montmeló au nord de Barcelone le 16 août, la Belgique sur le tracé Ardennais de Spa-Francorchamps le 30 août et enfin l’Italie à Monza, le 6 septembre.

Précision, TOUTES ces courses sont autorisées à la condition minimum du  huis clos mais pas que !

Comme on l‘a déjà à maintes reprises dans nos articles précédents, expliqué… les paddocks seront surveillés en permanence avec port du masque, distanciation sociale, contrôle température, aucun contact entre équipes… Bref, loin d’être agréable et la joie !

La suite ?

À ce jour samedi 13 juin 2020, personne n’ait en mesure de l’évoquer.

Hier vendredi 12 juin (voir lien) nous avons expliqué que la Saison pourrait parfaitement se résumer à l’Europe avec deux GP. au Moyen Orient dans le Golfe à Bahreïn et Abu Dhabi, en fin de Saison.

Les GP. initialement programmé en en Asie et aux Amériques, étant loin, très loin d’avoir lieu, eu égard au Coronavirus qui s’étend et ou reprend …

 

F1-Ross BRAWN, passé-de l’autre côté de la barrière depuis qu’il est chez Liberty Media © Manfred GIET.

 

Ross Brawn et la FOM. indiquant hier vendredi 12 juin :

«Nous sommes conscients d’être encore dans une période d’incertitude et de complexité dans le monde entier et nous continuerons à veiller à ce que la Saison 2020 se déroule de manière prudente et flexible.»  

Qu’ajouter ?

Que chez Liberty Media, s’ils dépendant des décisions des différents gouvernements, il va aussi de toute façon falloir leur mettre la main à la poche, car des GP. actuels, à ceux qui sont potentiellement intéressés (Imola-Mugello-Hockenheim-Portimão) cela signifie… sans bourse délier, charge à Liberty Media, d’assumer la totalité des coûts et des financements !

2020… Assurément une année qui sera un gouffre financier pour le propriétaire de la Formule 1 !

Mais aussi pour tous les Teams car la contribution des Droits TV.. sera elle aussi sacrément amputée…

D’ailleurs André Adamo, l’Italien Patron de l’équipe Hyundai en Championnat du Monde des Rallyes WRC. a déclaré ce vendredi 12 juin à notre Confrère ‘Auto Hebdo’ :

«J’ai peur que tout le monde vive dans un rêve et se dise que cela va aller !»

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN-Manfred GIET-Gilles VITRY-Jeff THIRY

 

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles