IL Y A 50 ANS… CE 14 JUIN, PORSCHE REMPORTAIT SA TOUTE 1ère VICTOIRE AUX ’24 HEURES DU MANS’.

 

1970 – 24 HEURES DU MANS – 1er succés en SARTHE pour Porsche et sa 917 K du KG Salzburg de Hans HERMANN et Richard ATTWOOD

 

 

Ce dimanche 14 juin 2020, cela fait exactement… 50 ans, oui cinquante ans que la firme Allemande de Stuttgart, Porsche remportait la toute 1ére de ses dix-neuf victoires aux 24 Heure du Mans.

Les 24 Heures du Mans 1970 disputé les 13 et 14 juin 1970 étaient la 38éme édition de la célèbre épreuve Sarthoise.

Victorieuse des quatre éditions précédentes en 1966, 1967, 1968 et 1969, l’équipe Ford n’est plus la.

Cette course mancelle est la huitième manche du Championnat du monde des voitures de sport 1970 et elle reste dans toutes les mémoires car ce sont ces 24 Heures du Mans 1970 qui ont servi de support visuel pour le film ‘Le Mans’ avec l’inoubliable Steve McQueen et sorti en 1971.

Au départ de la course, l’ogre de Dearborn absent, plusieurs marques visent de lui succéder au palmarès et notamment les Italiennes Ferrari et ses 512 S et Alfa Roméo avec ses T33/3, la Britannique Lola avec ses T70 et la Française Matra avec ses MS 650 et 660.

Sans oublier, l’Allemande Porsche qui aligne la bagatelle de sept exemplaires de sa nouvelle arme, la très performante 917, aux cotés de ses petites sœurs, les habituelles 908 au nombre de deux. Mais Porsche peut aussi compter sur deux des éprouvées 910.

Les 917 sont confiées à des équipages de qualité, parmi les meilleurs spécialistes de l’endurance: Hans Hermann-Richard Atwood, Willy Kauhsen-Gérard Larousse, Vic Elford-Kurt Ahrens, Jo Siffert-Brian Redman, David Piper-Gijs Van Lennep, David Hobbs-Mike Hailwood et Pedro Rodriguez-Léo Kinnunen.

Chez Ferrari on trouve une armada, avec…  les onze 512 S, qui sont pilotées par des paires elles aussi de grandes expériences, telles Jacky Ickx-Peter Schetty, Derek Bell-Ronnie Peterson, Arturo Merzario-Clay Regazzoni, Mike Parkes-Herbert Muller, Joachim Bonnier-Reine Wissel, Nino Vaccarella-Ignazio Giunti, Ronnie Bucknum-Sam Posey, Hugues de Fierlant-Alistair Walker, José Juncadella-Juan Fernandez, Giampiero Moretti-Corrado Manfredini, Helmut Kelleners-George Loos. Enfin, Maranello peut encore compter sur la 312 P, inscrite par le NART (North American Racing Team) de Luigi Chinetti,  aux mains des Américains Tony Adamovicz et Chuck Parsons.

Du coté d’Alfa Roméo, les pilotes des quatre T33/3 sont également des spécialistes des courses d’endurance  avec les tandems que forment Piers Courage-Andréa de Adamich, Nanni Galli-Rolf Stommelen, Teodoro Zecoli-Carlo Facetti et Toine Hezemans-Masten Gregory.

Dans le camp Français, les trois Matra Simca sont confiées pour les deux S 650; d’une part au duo composé de l’Australien Jack Brabham et du Français François Cevert et d’autre part aux duettistes tricolores Patrick Depailler et Jean-Pierre Jabouille. La MS 660 revenant à Jean-Pierre Beltoise et Henri Pescarolo.

 


1ére VICTOIRE pour PORSCHE au MANS avec Richard ATTWOOD et Hans HERMANN au volant de la PORSCHE 917, le dimanche 14 juin 1970.

 

Finalement à l’arrivée sous le drapeau à damiers, la victoire reviendra à l’équipe Porsche qui triomphe et décroche sa toute première victoire aux 24 Heures du Mans, avec la 917 K, Numéro 23, engagée par l’écurie Porsche KG Salzburg, voiture qui l’emportait avec l’Allemand Hans Hermann et le Britannique Richard Attwood et ce aprés avoir couvert 343 tours.

Porsche s’offrant même un sensationnel doublé avec la 917 LH du Martini Racing, la N°3 du Français Gérard Larrousse et de l’Allemand Willi Kauhsen qui se classaient seconds, à cinq tours.

Porsche signant d’ailleurs le triplé et s’offrant encore la 3éme place sur le podium, avec la seconde voiture du Martini Racing, la 908 des Autrichiens Helmut Marko et Rudi Lins qui terminaient troisièmes avec 335 tours, à huit tours de la 917 victorieuse.

Deux des Ferrari 512 S complétaient le podium, la N°11 de l’écurie Américaine du NART, 4éme avec les Américains Ronnie Bucknum et Sam Posey et avec la N°12 de l’équipe Belge Francorchamps d’Hugues de Fierlant-Alistair Walker. Mais dans le clan Italien c’était une immense déception… Et ce d’autant plus que les 512 S concédaient respectivement … trente et trente-huit tours à la Porsche de téte!

Débâcle aussi et chez Alfa Roméo et chez Matra, toutes les voiture ayant abandonnées et non classées!

Un an plus tard, le dimanche 13 juin 1971, Porsche gagnait à nouveau les 24 Heures du Mans, toujours avec sa 917K, la N°22 du Team Martini Racing avec la paire composée du Hollandais Gijs Van Lennep et de l’Autrichien Helmut Marko, aprés avoir bouclé 397 tours.

Et nouveau doublé avec une autre 927K, la N°19 du John Wyer seconde à deux tours, avec le Suisse Herbert Muller et le Britannique Richard Attwood.

Trois Ferrari complétant le podium, deux 512 M, les N°19 du NART et 12 du David Piper, des équipages Sam Posey-Tony Adamovicz et Chris Craft-David Weir et la 365 GTB/4, la N°58 également du NART, du duo Bob Grossman-Luigi Chinetti Junior!

Par la suite, Porsche continuera de briller au Mans, alignant les succès avec ses 935, 936, 956, 962, TWR, 911 GT1 et 919 Hybrid. Au total, 19 victoires (1970-1971-1976-1977-1979-1981-1982-1983-1984-1985-1986-1987-1994-1996-1997-1998-2015-2016-2017)

Porsche qui compte le plus de victoires en Sarthe, devant Audi qui a triomphé à 13 reprises aux 24 Heures du Mans entre 2000 et 2014. Ensuite on trouve Ferrari avec neuf succès (1949-1954-1958-1960-1961-1962-1963-1964-1965)

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : MANFRED GIET 

 

 

About Author

gilles