HANS MEZGER, LE CÉLÈBRE INGÉNIEUR PORSCHE EST DÉCÉDÉ À L’ÂGE DE 90 ANS.

 

 

 

 La Maison PORSCHE à Stuttgart, Weisach et Zuffenhausen en particulier, pleure la perte de probablement son plus brillant ingénieur qui a œuvré durant plus de trois décennies pour la marque au blason de la ville de Stuttgart, décédé le 10 juin à l’âge canonique de 90 ans.

Hans MEZGER était né le 18 novembre 1929 à Ottmarsheim, petite localité non loin de Ludwigsbourg, aux portes de la capitale du Land Bade-Wurtemberg et Stuttgart.

En 1956, il réussissait brillamment des études universitaires et les terminait, en se retrouvant diplômé en génie mécanique, diplôme qui l’incita à postuler rapidement  un emploi d’ingénieur chez le renommé Constructeur automobile PORSCHE, firme où il gravit rapidement les échelons, jusqu’à se hisser au fil du temps, comme véritable légende au sein du département ‘’compétition’’ du fleuron de Stuttgart.

 

PORSCHE-HANS-METZGER pose devant son moteur le TAG PORSCHE de F1

 

Un jour que nous le questionnions, il nous avait confié :

«Je voulais absolument aller chez PORSCHE parce que la voiture de sport du type 356, me fascinait et c’est elle qui fut à la base que je pose ma candidature suite à laquelle j’ai eu un entretien avec la direction de chez PORSCHE et à l’issue duquel on me proposa directement un job pour développer des moteurs diesel et jusqu’alors j’ignorais totalement que PORSCHE en construisait.»

Ajoutant et précisant :

«Cependant je n’avais qu’une idée en tête, celle de travailler à élaborer des voitures de sport. Et chez PORSCHE, ils comprirent rapidement que c’était dans cette direction là qu’ils devaient m’orienter.»

 

Mezger a commencé par travailler sur des moteurs Diesel Porsche comme ici- un tracteur-Porsche-©-Manfred-GIET

 

Après avoir rapidement acquit de l’expérience, il fut à la base du développement d’un moteur à 4 arbres à cames, grâce à une formule qu’il avait développé pour calculer le profil des cames ce qui deviendra par après le premier projet PORSCHE pour construire un moteur 1,5 litres à 8 cylindres qui en 1960 sera installé dans la première PORSCHE de F1 en 1960, la 718 et en y apportant également un sérieux coup de main à la conception du châssis.

La suite fut à l’image de son génie lorsque après avoir développé le célèbre ‘’Moteur MEZGER’’ qui animait les 901 d’abord et 911 ensuite le patron de chez PORSCHE, Ferdinand PIËCH, lui confia de prendre en charge le nouveau département ‘’compétition’’ où Hans MEZGER allait fortement contribuer à apporter une nouvelle qualité et un nouveau dynamisme en développant le Spyder 910 utilisé en Championnat d’Europe de la Montagne en à peine 24 jours !

 

MUSEE-PORSCHE-Les inoubliables 917 Photo : Gilles VITRY

SA MARQUE DE FABRIQUE : L’EXTRAORDINAIRE 917.

 

En 1968 toujours selon les mêmes principes, il développa la fameuse 917, la première voiture de sport conçue pour remporter la plus grande course d’Endurance au Monde, les 24 Heures du MANS et une fois de plus le grand patron de chez PORSCHE Ferdinand PIËCH, lui fit entière confiance pour mener ce projet à bien tant au niveau du châssis que du puissant moteur 12 cylindres à plat, ce qui sera le cas, puisq’il y a tout juste 50 ans le dimanche 14 juin 1970, PORSCHE décrochera sa toute 1ére victoire en SARTHE avec la paire HERMANN-ATTWOOD, sur une 917 aux couleurs du Concessionnaire Porsche de Salzbourg, en rouge et blanc.

Un an plus tard en juin 1971, rebelote et doublé cette fois au Mans pour les deux tandems, MARKO-VAN LENNEP et ATTWOOD-MÜLLER sur les 917 K de 4,9 litres et 12 cylindres à plat, des bolides qui pour la concurrence paraissaient inabordables puisque PORSCHE remporta également le Championnat du Monde des Voitures de Sport.

 

Hans-MEZGER a été à la base des succès remportés par ces voitures dont l’inoubliable-917-©-Manfred-GIET.

 

Et comme MEZGER était toujours avide d’un nouveau défi, il se lança avec la bénédiction de PORSCHE dans la conception en 1972 et 1973, de monstres de types 917/10 et 917/30  que le Constructeur de Zuffenhausen engagea sur les circuits sinueux des séries US. de la CAN/AM Nord-Américaines et avec le succès que l’on sait.

Grâce à une technologie innovante due au talent de Hans MEZGER qui à la base avait développé un système de Turbo-Compression des gaz d’échappement, grâce auquel il a été possible pour la première fois de donner au Turbocompresseur, un temps de réponse idéal qui a permis de l’utiliser tant sur les bolides de course sur les pistes que sur les voitures de ‘Mr. Tout le Monde’, dans le trafic urbain.

Et dans ce domaine comme dans d’autres, Hans MEZGER, a été un véritable précurseur, tant en Endurance, Formule-1, GT, que voitures de série qui ont permis au constructeur emblématique de Stuttgart de remporter de nombreuses victoires en circuit et en même temps de procurer beaucoup de plaisir de conduite à sa nombreuse clientèle de tous les jours.

Durant ses nombreuses années de présence au sein de la maison PORSCHE, Hans MEZGER aura indéniablement laissé des empreintes indélébiles qui font de lui dorénavant une légende d’exception pour le constructeur allemand.

 

F1-1984-Moteur-TAG-PORSCHE.

 

En F1, c’est lui qui a conçu le fameux moteur TAG PORSCHE, commandé par Mansour OJJEH, l’homme d’affaires propriétaire de l’Écurie McLAREN, lequel survola les Championnats du Monde de Formule 1 en 1984 et 1985, offrant à Niki LAUDA et Alain PROST, les titres mondiaux !

Michaël STEINER, membre du Comité de Direction et Responsable de la Recherche et du Développement chez PORSCHE s’est exprimé lors de l’éloge funèbre que le Constructeur de Stuttgart, lui a consacré, à la suite de sa disparition, tandis que sa célèbre 911 Carrera 3.0 blanche équipée du premier vrai moteur portant sa griffe se retrouve dorénavant orpheline de son grand maître.

«Nous tenons à remercier Hans MEZGER pour ses extraordinaires réalisations techniques et pour tout ce qu’il a fait pour le sport automobile en général et pour PORSCHE en particulier ainsi que et ses idées novatrices qu’il a déployé sur nos voitures de sport de série resteront à jamais inoubliables.»  

 Et si là où il se trouve maintenant, il tombe sur Enzo FERRARI, parions qu’ensemble ils parlerons… de chevaux !

Manfred GIET

Photos : Publiracing Agency

 

VICTOIRE-pour Richard ATWOOD et Hans HERMANN et la PORSCHE 917 le 14 juin 1970 -Photo : PUBLIRacing

 

About Author

gilles