MICHEL MALLIER : ‘POURQUOI JE VOTE DARNICHE ET POUR UNE NOUVELLE FFSA’.

 

 

 

Michel Mallier est un vieux routier des Circuits, celui que certains nomment ‘l’Homme aux Doigts d’Or’, traîne depuis cinq décennies sur les pistes et Rallyes historiques aussi !

Après avoir débuté en 1970 chez Roger Loyer, le spécialiste de la voiture de sport d’occasion de l’époque, comme mécano, s’occupant trois années durant des Ferrari, Lotus, Jaguar de ses célèbres clients.

Michel se rappelle :

« Je préparais et entretenais les autos des stars, Dutronc, Hallyday, Christophe, Fugain,  Nina Ricci, Maurice Ronet et Brigitte Bardot. »

Il rencontre alors début 1973, Alain Cudini. Puis Hugues de Chaunac, à la naissance d’Oreca, qui s’installe à Genevilliers. Michel  s’occupe des Formule 2, les Elf 2 d’Alain Serpaggi et de Michel Leclére.

Un soir du début 1975, sur les Champs Élysées, au cinéma, il croise Jean Pierre Beltoise. Lequel lui demande : ‘Tu deviens quoi ? Si tu cherches du boulot, téléphone à Jarier, Jean Pierre cherche un mécano, pour sa Shadow-Matra de F1, du Team officiel de Don Nichols.

 

MICHEL MALLIER- La-Triumph datant de 1962 appartenant à Henri PESCAROLO en cours de restauration totale- Photo : Max MALKA

 

Puis, au fil des ans, après des années sur les circuits, Michel deviendra effectivement le spécialiste de la restauration des belles automobiles, les voitures de sport des années 60 à 90, avec un petit faible pour les belles anglaises et aussi les engins de course. C’est lui qui restaure les belles ‘bagnoles’ d’un certain Henri Pescarolo !

Concernant, l’autre volet de sa riche vie, sa carrière de pilote gentleman, il nous confie :

«Début 1987, Jean Pierre Jaussaud m’a offert sa Tecno de F3 qu’il fallait entièrement restaurer car elle était à l’abandon chez lui à Caen, depuis presque vingt ans. Une fois remise en état pendant vingt ans,  j’ai couru avec en Championnat de France Historique»

Décrochant des victoires à la pelle, dont trois succès au très prestigieux Grand Prix de l’Âge d’Or !
D’où sa légitimité d’évoquer la campagne ‘Pour une nouvelle FFSA.’

 

MICHEL-MALLIER-Portrait du Sorcier véritable homme aux doigts d’OR- Photo : Max MALKA.

QUELLE IMAGE AS-TU DE BERNARD DARNICHE ?

«Il est enfin grand temps qu’une figure emblématique et incontestable du Sport Automobile Français comme Bernard Darniche, réagisse et prenne la succession d’un Président qui ne semble franchement pas porter un réel intérêt à notre sport et n’apparaît nullement comme un amoureux de notre sport, lui le juriste de formation, comme le prouvent ses rares présences sur les circuits. Je regrette vraiment l’époque des grands Présidents passionnés eux et qui débattaient en permanence, tels Bernard Consten ou Jean Marie Balestre. Ils étaient constamment sur le terrain et à l’écoute, ce qui est loin d’être le cas de Deschaux. Quand tu vois ce qu’est devenu la FFSA., une forteresse sans plus aucunes épreuves de renom, même le Tour de Corse, ne figure plus au Calendrier. Quant au GP. de France abandonné par la FFSA. pendant dix ans, il ne doit sa résurrection, sa renaissances qu’à Christian Estrosi, le passionné ancien Champion Moto, avec sa Région PACA. »  

 

QUE PENSES-TU DE SON APPEL POUR UNE NOUVELLE FÉDÉRATION ?

«Bernard a 100% raison. Il est plus que temps de changer l’équipe actuelle avec toute cette cour autour de ce Deschaux  qui pour moi n’a aucune légitimité, n’a jamais pratiqué notre sport, d’aucune façon. Comment a t-il pu être nommé Président de la FFSA. ? Comment ? C’est inadmissible et je pèse mes mots… D’ailleurs, Je ne croise sur les circuits que des licenciés mécontents et qui paient de plus en plus cher leurs licences, c’est inadmissible ? Ou passe l’argent ? J’ai été choqué et scandalisé de découvrir que le Président Nicolas Deschaux se permettait de payer à l’ancien Président Jacques Régis, son prédécesseur qui l’a fait roi et placé, des sommes astronomiques des virements de 200.000 € avec l’argent des licences (voir lien). C’est proprement scandaleux ! Qu’attend le Ministère des Sports pour enquêter ?»

 

Propos recueillis par Gilles GAIGNAULT

Photos : Max MALKA – Gilles VITRY 

 

LES FAMEUX VIREMENTS DE LA FFSA. À L’ÎLE MAURICE POUR JACQUES RÉGIS QUI S’Y EST INSTALLÉ

NOTRE ARTICLE SUR LA CARRIÈRE DE MICHEL MALLIER

MICHEL MALLIER : LE PRÉPARATEUR AUX DOIGTS D’OR !

FFSA Flash Info Glorieux Anciens

About Author

gilles