MOTOGP 2020 : CINQUIÈME GP. VIRTUEL À SILVERSTONE LE 31 MAI AVEC LORENZO MAIS SANS LES MARQUEZ.

COMME D’HAB’, PAS DE CADEAUX !

 

Il n’y a rien à se mettre sous la dent côté Courses en ce moment.

Les GP. virtuels organisés par la Dorna avec les vrais pilotes aux manettes des Play Station sont plaisants à regarder, rien qui vaille de se faire péter le cœur comme dans les vrais GP. mais il y a une ambiance particulière..

On voit même les pilotes se parler entre eux, ce qui n’est jamais le cas sur les vrais GP…

Donc la Dorna va recommencer le même coup, ce sera le cinquième de l’année, cette fois sur le Circuit virtuel de Silverstone.

Le vrai GP. de Silverstone, prévu le 30 août, n’est pas encore cuit mais l’Angleterre ferme ses frontières le 8 juin.

 

SILVERSTONE, CIRCUIT MAGIQUE QUAND ON Y COURT VRAIMENT !

 

Et bien entendu, dans cette situation où personne ne comprend rien à rien, où les seuls enjeux viennent des laboratoires qui paient grassement les experts, les politiques terrorisés par le principe de précaution écoutent toujours l’expert le plus pessimiste… naturellement !

Donc côté Angleterre, qui a géré le truc encore plus n’importe comment que la France, impossible de savoir  comment cette nouvelle mesure sera suivie et surtout quand elle sera stoppée !

Donc en attendant, voici le faux British GP… !

Les trois cylindrées courront, on commencera par le MotoGP à quinze heures «EET», soit «Eastern European Time», c’est notre fuseau.

Comme je sais que nous avons des lecteurs dans le monde entier, voici les horaires de diffusion dans le monde entier…

 

WORLDWIDE SCHEDULE

 

Le MotoGP. commencera, j’avoue que je ne comprends pas l’intérêt du truc, mais si j’étais doué pour le business j’aurais fait du… business !

Parce que les courses suivantes vont faire un audimat épouvantable, quand elles commençaient la transmission, cela servait de courses d’attente.

Autre aspect à la fois intéressant et dommage, Lorenzo sera de la partie, lui qui n’aura droit à aucune Wild Card en 2020, aura donc roulé au moins un GP. cette saison !

En revanche, les frères Marquez, qui ont fait le doublé à Misano, Rossi qui a fait podium chez lui et était d’ailleurs très heureux à la fin de la course, Viñales qui se bat souvent devant, soit n’ont pas été sélectionnés, soit ont fait savoir que ça finissait par les gaver…

Bon, Fabio Quartararo roule, on sait qu’il maîtrise bien le truc avec un paquet de pole, mais tombe souvent en course, le syndrome Marquez ?

En tous cas, il est en tête sur l’affiche officielle, c’est un joli présage !

Et bien sûr on espère le voir gagner…

10 tours pour le MotoGP, six pour les Moto2 et Moto3.

Pour les vrais ‘accros,’ voici les plateaux des trois cylindrées…

 

LE PLATEAU MOTOGP.

 

Ducati Team : Michele Pirro
Monster Energy Yamaha MotoGP : Jorge Lorenzo
Team Suzuki Ecstar : Joan Mir
Petronas Yamaha SRT: Fabio Quartararo
Pramac Racing : Francesco Bagnaia
LCR Honda Idemitsu : Takaaki Nakagami
Aprilia Racing Team Gresini : Lorenzo Savadori
Reale Avintia Racing : Tito Rabat

LE PLATEAU MOTO 2

 

 

Red Bull KTM Ajo : Tetsuta Nagashima
Flexbox HP 40 : Hector Garzo
Liqui Moly Intact GP : Marcel Schrötter
ONEXOX TKKR SAG Team : Kasma Daniel Kasmayudin
Petronas Sprinta Racing : Xavi Vierge
NTS RW Racing GP: Bo Bendsneyder
Sky Racing Team VR46 : Marco Bezzecchi
MV Agusta Forward Racing : Stefano Manzi
Federal Oil Gresini Moto2 : Nicolo Bulega
EG 0,0 Marc VDS : Augusto Fernandez

 

LE PLATEAU MOTO3

 

Aspar Team Gaviota : Stefano Nepa
Petronas Sprinta Racing : John McPhee
Leopard Racing : Jaume Masia
Kömmerling Gresini Moto3 : Jeremy Alcoba
Honda Team Asia : Yuki Kunii
Red Bull KTM Ajo : Kaito Toba
Red Bull KTM Tech 3 : Ayumu Sasaki
Reale Avintia Racing : Carlos Tatay
CIP Green Power : Maximilian Kofler
CarXpert Prüstel GP : Barry Baltus

Voilà, Welcome in England dimanche…

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

jeanlouis