FERNANDO ALONSO S’IMPOSE AUX ‘500 MILES’ À INDIANAPOLIS ET… DANS UNE ÉPREUVE ‘e SPORT’ VIRTUELLE.

 

 

Fernando Alonso, l’ancien double Champion du Monde de F1,
a remporté ce samedi une course virtuelle,
prélude aux célèbres 500 Miles d’Indianapolis
qu’il doit disputer au mois d’août.

Fernando Alonso a gagné à… Indianapolis ce samedi une épreuve du Championnat US de l’Indycar, mais à l’issue d’une course ‘esport‘ virtuelle !

L’ancien double Champion du Monde de Formule 1, s’est montré brillant et à son avantage, remportant les deux manches du ‘Legends Trophy’, une simulation de course opposant un plateau de qualité, comportant bon nombre d’anciens vainqueurs de cette compétition prestigieuse que sont les Indy 500, tel Mario Andretti – également Champion du Monde de F1 sacré en 1978 – mais aussi Emerson Fittipaldi, Helio Castroneves, Gil de Ferran, Tony Kanaan, ou bien encore l’Écossais Dario Franchitti.

Et, les opposant à une multitude de Champions de F1, parmi lesquels le Colombien Juan Pablo Montoya – aussi victorieux des 500 Miles aux USA – ou le Champion du Monde 2009, le Britannique Jenson Button.

À l’arrivée de la première course, l’Espagnol a justement précédé Jenson Button d’un souffle très exactement de… 0’037,avant de récidiver lors de la seconde, à l’issue d’une sensationnelle remontée, après s’être élancé loin sur la grille, seulement depuis la 21ème position, performance qui lui a permis de triompher après avoir doublé le leader, le Portugais Tiago Monteiro, l’emportant finalement devant Button !

Assuré de sa victoire, ‘Nando’ a publié sur Twitter, s’adressant à Button, son dauphin :

«Mega fun JB. Maintenant, viens au vrai Indy 500.»

Avant d’ajouter et de préciser :

«Je me suis bien amusé et ai pris beaucoup de plaisir»

Les 500 Miles qui initialement devaient se disputer ce week-end, ayant été reportées et reprogrammés le dimanche 23 août et ce en raison de la pandémie du Covid-19, Alonso tentera et pour une troisième tentative de devenir le deuxième pilote après le Britannique Graham Hill à coiffer la fameuse ‘Triple Couronne’. Celle qui réunit Indy 500, le GP. de Monaco et les 24 Heures du Mans !

À ce jour, le natif d’Oviedo, dans les Asturies, au nord de d’Espagne, ayant déjà remporté le GP. de Monaco en 2007 et les 24 Heures du Mans ces deux dernières années en 2018 et 2019, cette épreuve Américaine d’Indianapolis est donc le seul des trois ‘monuments’ qui manque encore à son palmarès, où figurent on l’a dit, également deux titre mondiaux en F1 acquis en 2005 et 2006.

François LEROUX

Photos : LEGENDS TROPHY

eSport Evenements Sport

About Author

gilles