RENAULT EN F1… STOP OU ENCORE AVEC FERNANDO ALONSO ?

 

Vas savoir Charles… ?

 

Dans une situation inédite alors que la Saison 2020 n’a pas encore démarré, les discussions menées avec Daniel Ricciardo portant sur un éventuel renouvellement de son contrat au-delà de la Saison 2020 n’ont pas abouti.

Au lendemain de l’annonce du départ de son pilote Australien Daniel Ricciardo recruté à prix d’or au début de la Saison 2019-on évoque un contrat de vingt millions d’€chez Renault F, le Boss se montre particulièrement amer… et le fait savoir !

 

Équipe RENAULT- Cyril ABITEBOUL

 

Effectivement dans un Communiqué cinglant, Cyril Abiteboul lâche :

« Dans notre sport et dans la situation très singulière que nous traversons, la confiance réciproque, la solidarité et l’engagement sont plus que jamais des valeurs essentielles pour une écurie-constructeur. Je suis confiant que la Saison 2020 permettra d’accomplir davantage ensemble et nos ambitions ainsi que la stratégie de Renault DP World F1 Team en tant qu’écurie restent identiques. »

Reste une question, quid de l’avenir et du futur de l’écurie Française en F1 ?

En effet, dans les milieux politiques mais aussi financiers, Renault interpelle !

Pour l’État actionnaire à 15%, il s’agit essentiellement d’aider et de participer au financement de la reprise de la Firme au Losange après cette pandémie du Coronavirus COVID-19. Renault déjà bien dans le rouge au niveau des résultats financiers de 2019 et dont la présence en F1 est assurément le cadet de ses préoccupations …

Dans les milieux financiers, par contre, la, on se montre résolument pessimiste sur la poursuite de Renault en F1… Et de laisser supposer que le Conseil d’Administration de Renault, pencherait majoritairement pour un retrait du monde des GP.

Il faut bien reconnaître que depuis le rachat de l’équipe Lotus, ex-Renault jusqu’en 2012 mais… racheté par Renault fin 2015 après la lourde faillite du Team, alors propriété de l’homme d’affaires Luxembourgeois Gérard Lopez, les résultats sportifs, sont loin d’être à la hauteur des espérances.

 

F1 2020 CATALUNYA-19 février – 1ère JOURNÉE DES TESTS – La RENAULT d’ESTEBAN OCON

 

Qu’on en juge : au Classement du Championnat du Monde des Constructeurs, voici les positions de l’équipe Renault : 2016 (9e avec 8 points contre 765 à Mercedes) 2017 (6e avec 57 points contre 668 à Mercedes) 2018 (4e avec 122 points contre 655 à Mercedes) et 2019 (5e avec 83 points contre 695 à Mercedes)  ! Pas de quoi pavoiser !

Pour l’histoire, on rappellera que Renault s’est déjà désengagé de la F1. Une première fois à la fin de la saison 1985, à l’issue du GP. d’Australie à Adélaïde et sur décision du Pdg. de l’époque Georges Besse, qui avait succédé peu auparavant à Bernard Hanon.

Le grand retour s’effectuera en 2002 et jusqu’en 2012, date de la vente à la société Luxembourgeoise Genii Capital des hommes d’affaires Éric Lux et Gérard Lopez, basée à Hesperange au Luxembourg, qui la rebaptisent alors Lotus F1 Team. Écurie qui participera aux Championnats du Monde de F1 entre 2012 et 2015.  Avant de céder l’équipe à… Renault suite à la faillite déjà évoquée !

 

F1-2019-ABU-DHABI-ALONSO-présent-dans-le-stand-McLAREN-RENAULT.

 

 

Pour l’heure, en coulisses, Cyril Abiteboul, lui, a repris son téléphone pour trouver un remplaçant au déserteur Daniel Ricciardo… Et il se murmure et avec insistance que l’ancien double Champion du Monde de F1 et sacré avec Renault, l’Espagnol Fernando Alonso, qui n’a jamais caché son désir et son intention de revenir en F1 qu’il a quitté fin 2018, se consacrant cette année-là, à un double programme F1-Endurance. Et à ses débuts en Indycar au USA aux 500 Miles d’Indianapolis.

‘Nando’ triomphant à deux reprises aux 24 Heures du Mans avec Toyota en 2018 et 2019. Avec à la clé deux titres de Champion du Monde d’Endurance WEC.

Cet hiver toujours avec Toyota, Fernando Alonso a découvert les pistes du Dakar, navigué par l’ancien multiple vainqueur à moto, son compatriote Marc Coma.

Alors, Renault toujours en F1 au delà de la Saison 2020 qui devrait en principe démarrer en juillet en Autriche ?  Possible et probable. Mais les décisions du passé et la situation sportive et la crise économique actuelle, plaideraient pour un retrait  si l’on en croit ce qui se murmure chez les financiers…

Néanmoins et comme nous le précise un ancien de chez Renault F1, le budget de l’équipe Renault F1 représente une goutte d’eau par rapport aux chiffre d’affaires annuel…

Et l’arrivée possible, aux cotés du grand espoir Français Esteban Ocon, de Fernando Alonso serait un formidable coup d’accélérateur et de projecteur mondial sur Renault, avec ce pilote ‘hors norme’ qui a soif de briller à nouveau en GP !

Et dont la pointe de vitesse, on l’a vu en Endurance ces deux dernières Saisons, reste de très, très haut niveau.

C’est une évidence et surtout LA réalité !

La 1ère réponse reste de toute évidence :

De toute manière Renault sera-t-il encore la en Formule 1 en 2021 ?

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : RENAULT – Thierry COULIBALY

 

 

About Author

gilles