MOTOGP 2020 : RÉOUVERTURE (À HUIS CLOS) DES ENTRAÎNEMENTS SUR LES CIRCUITS D’ANDORRE ET DE MISANO.

 

QUARTARARO FAIT PARTIE DES HEUREUX ÉLUS D’ANDORRE

 

On sait qu’en particulier au ranch de Rossi à Tavullia, le «Dottore» a recommencé à rouler et à glisser comme un fou sur ses Circuits de Dirt Trak avec ses copains de l’Academy VR 46.

 

LE RANCH DE ROSSI EST DÉJÀ OUVERT DEPUIS UN BOUT DE TEMPS

 

On sait que tous les pilotes ont fait beaucoup de sport à domicile, ils sont tous équipés de salles spéciales chez eux, il manquait tout de même à tout ce beau monde de se dérouiller un peu sur un vrai circuit.

Chose que fait Jack Miler depuis longtemps chez lui, il faut dire que la moindre propriété dans le bush australien fait la moitié d’un département français, il y a de quoi avoir un circuit malgré le confinement.

Donc Andorre ouvre son Circuit au Pas de la Casa.

 

EN HIVER LE TROPHÉE ANDROS VIENT ICI

 

C’est à plus de 2.000 mètres d’altitude, l’air y est très pur, c’est sans doute la raison pour laquelle tant de pilotes y vivent, les mauvaises langues et elles-seules iraient ajouter qu’on n’y paie pas d’impôts…

Le roulage sur ce circuit est réservé aux habitants d’Andorre un petit Monaco où l’on trouve 8 pilotes de MotoGP, la plupart Espagnols sauf Marquez qui avait déclenché un tollé général en Espagne quand il avait annoncé avoir lui aussi envie d’air pur, en plus la Catalogne est à deux pas d’Andorre, à peine 200 kms.

 

RAOUL ROMERO ET SON « COMPATRIOTE » SIMEON

 

C’est le patron du Team Avintia, Raul Romero, qui est actionnaire du Circuit d’Andorre, ça a du aider, qui a mené les ‘négos’ avec les autorités sanitaires du pays.

Il est vrai aussi le que le coronavirus, qui a servi d’argument pour foutre la ‘pétoche’ à tous les Français, a fait peu de dégâts en Andorre, il n’y a donc pas cette espèce de terreur type médiévale, pas de psychose ni de paranoïa (très organisée en France au demeurant) dans le pays.

Les pilotes andorrans rouleront quand même par séries de 10 pour éviter d’être trop proches les uns des autres.

Qui va rouler ?

DU TRÈS BEAU MONDE  EN ANDORRE

MAVERICK VIÑALES

 

Le premier groupe verra rouler Jorge Martín (Red Bull KTM Ajo), Albert Arenas (Aspar Team Gaviota) et huit pilotes MotoGP, Maverick Viñales (Monster Energy Yamaha MotoGP), Fabio Quartararo (Petronas Yamaha SRT), Álex Rins, Joan Mir (Team Suzuki Ecstar), Pol Espargaró (Red Bull KTM Factory Racing), Aleix Espargaró (Aprilia Racing Team Gresini), Tito Rabat (Reale Avintia Racing) et Iker Lecuona (Red Bull KTM Tech3).

 

QUARTARARO EST DANS LES PILOTES QUI ROULENT EN ANDORRE

 

On note la présence de Fabio Quartararo, dont on sait qu’il a fait toute sa jeune carrière en Espagne, dont il a été Champion plusieurs fois, il est donc logique qu’il ait un pied à terre en Andorre.

 

LE CIRCUIT DU PAS DE LA CASA

 

Dans le second groupe, figureront entre autres John McPhee (Petronas Sprinta Racing), Xavi Cardelús (Avintia Esponsorama Racing), Xavier Siméon (LCR E-Team), ainsi que certains pilotes WorldSBK, WorldSSP et EWC.

Et bien voilà une excellente initiative…

MISANO AUSSI

MISANO A TERMINÉ LES TRAVAUX

On sait que Misano a proposé dans le cadre d’un calendrier de GP. européens sans spectateurs, d’organiser un double MotoGP à condition que Dorna reste raisonnable sur… l’oseille’ à sortir.

Par ailleurs, Misano a entièrement refait sa piste, des roulages anticipés sont donc les bienvenus.

En particulier pour Rossi et sa VR46 Academy, Tavullia est à quinze km du circuit !

C’est ce jeudi que ces pilotes auront la possibilité de commencer à re-rouler sur piste.

Bien sûr, aussi bien en Andorre qu’à Misano, les pilotes ne rouleront pas avec leurs motos utilisées en MotoGP ou en WSBK, mais si l’on prend par exemple le cas des Yamaha, la firme produit en série une somptueuse R1 de 1000 cc, les pneus ne seront pas non plus les Michelin de GP mais il y a des produits sur le marché qui ressemblent un peu…

 

ROSSI EN PISTE CE JEUDI

Alors oui, les frères Marquez, Johan Zarco (Avignonnais et pourtant membre du team Avintia) et quelques autres doivent hurler, c’est simple, le Gouvernement Espagnol lui aussi peut cesser son mode paranoïaque et autoriser le roulage sécurisé (très peu de monde, une surveillance médicale et pas de spectateurs) sur un de ses circuits, on sait qu’il est déjà pressenti pour ouvrir le MotoGP sur une course double en juillet…

Je rappelle qu’en France, à part les grands circuits (Ricard, Bugatti, Dijon) nombre de petits circuits ont rouvert pour les entraînements, là encore dans des conditions draconiennes de sécurité, dont Carole par exemple, bref il reste l’Espagne…

J’aime bien l’expression «ça sent l’avoine» qui signifie que le cheval presse le pas car il sait que l’écurie et le râtelier ne sont pas loin, donc dans la moto il y a une bonne odeur qui flotte dan l’air.

On va pouvoir… ‘avoiner’ ! (Ouaf !)

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : Circuits

 

Moto MotoGP Sport

About Author

gilles