CHASE CAREY ENVISAGE UNE SAISON BLANCHE MÊME S’IL ANNONCE 15 GRANDS PRIX.

 

 

Chase CAREY le patron de la F1 starter au Mans en 2017 – Photo : Thierry COULIBALY.

 

Patron des Grands Prix de Formule 1 chez Liberty Media, le propriétaire de la discipline qu’il  racheté fin 2017 à Bernie Ecclestone, Chase Carey, s’il envisage toujours de lancer la saison 2020, reconnait malgré tout qu’il envisage :

« Le pire et se prépare à l’éventualité de ne pas courir en 2020. »  

Tout en indiquant :

 « Nous sommes cependant de plus en plus confiants  même si nous ne disposons d’aucune garantie que nous pourrons avoir une saison en Championnat du Monde F1 en 2020 ».

Le véritable problème vient des gouvernements des différents pays, lesquels ont actuellement pratiquement tous fermés leurs frontières et laissent entendre et supposer qu’il y aurait quarantaine pour tous les étrangers se rendant dans chaque pays, d’une part, et d’autre part, ils exigeraient des conditions draconiennes de contrôles sanitaires, eu égard à cette pandémie du coronavirus Covid-19, avec vérification et tests quotidien, voire tous les deux jours, à l’entrée du circuit !

Difficile sincèrement à mettre en place et à coordonner vu la venue massive de personnels débarquant du monde entier…

Néanmoins Chase Carey a indiqué :

« L’objectif reste bien de débuter la saison 2020 en Autriche le premier week-end de juillet, le dimanche 5 jullet et qu’il y aurait un deuxième Grand Prix, toujours sur le Red Bull Ring, le 12 juillet».

Précisant :

«  Je pense qu’il sera possible de mettre finalement sur pied et d’organiser cette année un championnat avec 15 à 18 courses, d’abord en Europe au cours de l’été, avant de rejoindre l’Eurasie, l’Asie, les Etats Unis, l’ Amérique centrale et du sud, puis le Moyen-Orient, pour conclure à Abu Dhabi le 13 décembre».

Chase Carey confirmant que les manches Européennes se dérouleraient toutes à huis clos :

« Nous nous attendons à ce que les courses européennes se déroulent sans fans. Nous faisons actuellement de grands progrès pour que les courses soient sûres et sans danger pour tous».

Á ce sujet, il  fait savoir que des épreuves non prévues initialement au Calendrier 2920  pourraient en faire partie, évoquant Portimão au Portugal et Imola en Italie.

Indiquant encore que la saison 2020  pourrait déborder jusqu’en janvier 2021 !

 

En conclusion à la lecture de ces déclarations, comme on le constate, la seule question reste entre les mains des gouvernements, avec d’abord la plus importante pour ce qui concerne l’Europe… l’Espace Schengen fermé jusqu’à nouvel ordre !

Ce ne sera pas une mince affaire d’obtenir l’autorisation de déplacer entre 1000 et 2000 personnes issus d’une multitude de pays différents !

Sachant que si le public ne sera pas autorisé, les médias hors équipes TV – qui selon estimation rassemblent environ 200 personnes –  eux non plus ne seront pas les bienvenus…

Ce qui donne raison à ceux, nombreux, qui estiment que la F1 reste un grand cirque télévisuel, car quel intérêt de faire rouler les monoplaces devant des banquettes vides, seulement pour ne pas perdre les droits colossaux des retransmissions télévisés …

Chacun appréciera donc l’utilité de faire courir les F1 dans ces conditions !

 

Gilles GAIGNAULT

Photos : Bernard BAKALIAN-Jeff THIRY-Thierry COULIBALY

 

About Author

gilles