MOTOGP 2021 : ROSSI ET PETRONAS SE PARLENT ENFIN !

ROSSI ET MORBIDELLI SONT LES MEILLEURS AMIS DU MONDE

 

On le sait, Razali, le boss du team Petronas, a affirmé il y a quelques jours qu’il regardait tous les jours les messages sur WhatsApp en espérant y voir le nom de Rossi, mais rien…

La bonne nouvelle est qu’enfin ils sont en train de négocier.

Il est vrai qu’il n’y avait aucune raison de perdre encore du temps, Yamaha a bien précisé que même en cas de saison sans aucun GP, Quartararo monterait bien en team factory avec Viñales, Petronas avait un moment affirmé devoir le garder, après une saison où le team aura tout payé pour ne rien avoir, c’était compréhensible aussi.

Et Rossi a bien annoncé son intention de continuer…

RAZALI POSE QUELQUES CONDITIONS

 

Cela dit, même on ne sait pas vraiment quand et où la saison va commencer, c’est un vrai happening !

On parle de Jerez fin juillet et même un double Jerez (sur deux week end de suite) si Brno ne peut pas organiser sans public (ce qui est d’autant plus dommage que la Tchéquie a superbement géré l’épidémie de ‘coronatruc’) mais même si Dorna ne demande pas de royalties, il faut quand même louer le circuit (plus d’un million de dollars) et ça Brno ne le peut pas, l’organisateur dépend entièrement de subventions qui sont accordées en vue des retombées touristiques du GP…

Donc dans la foulée Autriche (peut-être même avec quelques spectateurs) on parle aussi d’un double GP en Catalogne, on sait aussi que le GP de France n’est pas annulé, ce serait donc possible en octobre etc…

Cela dit, honnêtement on est dans le brouillard total…

Bon, Petronas s’est finalement rendu compte que pour une jeune équipe, faire rouler le pilote le plus célèbre au monde était un joli coup…

Alors Rossi et Petronas ?

 

ROSSI POSE AUSSI DES CONDITIONS

 

Petronas précise d’abord que Rossi devra se mettre d’accord avec les sponsors de l’écurie…

Par ailleurs, il semble que Rossi veuille venir avec ses deux ‘ingés’ chefs,  David Muñoz et Alex Briggs mais Petronas ne veut pas démanteler son staff technique…

 

ROSSI ET MUÑOZ

Façon très orientale d’expliquer aux Japonais de Yamaha qu’il va falloir mettre encore un peu d’argent sur la table pour que Rossi soit satisfait…

Petronas précise qu’il n’est pas question d’empêcher Rossi de venir avec ses gourous techniques, donc « Yamaha envoie le jonc »… pour reprendre une expression populaire que j’aime bien.

Audiard est tellement plus compréhensible et précis que le discours des croque-morts qui nous disent aujourd’hui comment  il est interdit de vivre et encore plus de rêver…

Bref, c’est en bonne voie, on reverra très probablement «Dottore» l’an prochain en GP.

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP  

Moto MotoGP

About Author

gilles