MOTOGP 2020 : EZPELETA LE PROMOTEUR DE LA DORNA, ESPÈRE ROULER DE JUILLET À NOVEMBRE AVEC DES GP. DOUBLES.

L’Espagnol Carlemo Ezpeleta, le Boss de la Dorna, le Promoteur du Moto GP, a été invité sur le plateau de la chaîne britannique BT Sport, qui diffuse le MotoGP en Grande Bretagne.

Il a d’abord affirmé, confirmant le vote des téléspectateurs de la chaîne, que le plus beau GP qu’il ait vu, a été Barcelone en 2009, avec un dépassement d’anthologie de Valentino Rossi sur Jorge Lorenzo au dernier virage !

 

BARCELONE 2009 : LE TOP DU TOP

 

On est dans la très grande période du MotoGP, époque moderne, Marc Marquez fera ensuite  tout exploser à partir de 2013, les stars du MotoGP et du 500 cc, ne l’ont pas attendu pour se tirer des bourres mémorables.

Bien entendu, on a demandé au grand Patron de la Moto GP Carlemo Ezpeleta, comment il voit l’avenir.

Le plus beau scénario commencerait fin juillet or… il n’y aucun GP entre la Finlande, 12 juillet, impossible pour cause de décision gouvernementale, et Brno en Slovaquie prévu le 7 août !

Si on reprend fin juillet, cela veut dire qu’un ex GP … redevient vrai GP,  le Circuit de Catalunya à Barcelone, aurait fait des offres, à huis clôt sans spectateurs, à condition de n’avoir aucun frais à payer… Donc, c’est loin d’être dans la poche !

 

BARCELONE A FAIT UNE OFFRE SANS SPECTATEURS… MAIS SANS FRAIS

 

Mais ces bonnes hypothèses supposent que les pays concernés dont l’Espagne donc, laissent sortir, voyager, entrer tous les membres du paddock du Moto GP, venant de multiples pays… Là, aussi c’est loin, très loin d’être une évidence !

 

CARMELO « ESPERANZA »..

 

Alors que dit Ezpelata ?

« Hypothèse basse, on n’a pas les autorisations nécessaires pour commencer fin juillet, on démarre en août probablement en Autriche.

Nous pensons de plus en plus à des GP doubles, sur un même circuit mais à une semaine de distance, et bien entendu sans spectateurs. Nous allons voir qui est capable d’organiser ce genre de chose. Et bien entendu toutes les cylindrées rouleront, pas question de faire uniquement un calendrier pour le MotoGP.

Nous avons déjà prévu avec les constructeurs et les teams que les paddocks seront limités à 1.200  personnes, toutes contrôlées. L’important est de faire un championnat et de le montrer à la Télévision. 

Et il conclut :

 « Pour l’instant nous espérons qu’il aura lieu de juillet en novembre, en terminant en Extrême Orient… »

Bon, on a compris, on le sait déjà que ce sont les décisions des Gouvernements qui rendront ou non possible ce championnat du monde, comme tous les autres, motos ou automobiles, dont la F1.

Reste la question que je pose depuis le début de cette épouvantable crise du COVID 19 du Coronavirus !

 

PEUT-ON FAIRE UN GP SANS MARQUEZ EN CAS DE DÉPISTAGE ?

 

Il est évident que contrairement à nous ‘gens du peuple’, le paddock disposera de tests de dépistage et d’un personnel médical même sans cas grave.

Au passage d’ailleurs, j’embrasse (mais naturellement de loin !) le Service public de Santé français qui a bien tenu le coup malgré les centaines de lits fermés depuis douze ans.

Ils jetaient leurs blouses blanches dans la rue et ce avant l’épidémie, pour dire leur colère de devoir gérer des budgets inacceptables, diminués de façon immonde, ils n’ont pas hésité à se jeter dans la bataille sans compter les heures, les dangers, les manques terrifiants de matériel.

Bravo à tous.

J’en reviens à ma question :

Si on s’aperçoit une fois tout le monde sur place, sans spectateurs donc, que Marc Marquez ou Fabio Quartararo ou Valentino Rossi ou encore Andrea Dovizioso, sont touchés par l’épidémie, on court le GP sans eux ?

Bon, je complique là, ça l’est déjà assez comme ça, il faut aussi un jour croire au destin. Mais why not ma question n’est pas complètement idiote …

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP/BT SPORT  

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP Sport

About Author

gilles