ROXANA MARACINEANU : ‘LE SPORT NE SERA PAS PRIORITAIRE POUR LA REPRISE… ET LÂCHE À MINIMA PAS AVANT SEPTEMBRE.

 

 

 

Après les propos du Président de la République Emmanuel Macron, relayé ce mercredi 22 avril 2020, plus en détail par la Ministre des Sports, l’ancienne Championne du Monde de Natation, Roxana Maracineanu, laquelle a lâché au cours d’une émission ce mercredi sur Eurosport :

«Le Sport ne sera pas prioritaire» !

On en sait donc un peu plus pour ce qui concerne les grandes compétitions de Sports Mécaniques Autos-Motos-Camions-Karting en France, pour les mois à venir…

À ce sujet, rappelons et précisons que les Gouvernements de nos voisins Européens, Allemagne-Belgique-Hollande, ont indiqués au cours des derniers jours, qu’aucun rassemblement sportif ou non, ne serait autorisé jusqu’au 1er septembre et à minima !

Roxana Maracineanu, la Ministre des Sport, invitée de l’émission ‘Le Club Eurosport’ qu’anime Olivier Canton, s’est montrée catégorique, très claire et ferme, indiquant :

« Ce qui est sûr et certain, c’est que le sport ne sera pas prioritaire, car il n’est pas prioritaire dans notre société.»

Précisant :

« Plus on aura de scénarios, plus on saura lequel choisir. Évidemment une reprise à la mi-juin est le scénario optimum mais il y en a d’autres. Celui d’une reprise en septembre des championnats, voire d’une saison blanche cette année et ce afin de pouvoir reprendre au mieux la saison prochaine. 

La ministre poursuivant:

« Voire interdiction jusqu’à nouvel ordre, jusqu’à ce qu’on trouve un vaccin ».

Et quid des maintiens du Tour de France et de Roland-Garros en septembre.

« Si leurs tenues n’est pas possible, ça ne sera pas la fin du monde. Ça va sans doute être la fin de beaucoup de choses qui étaient soutenues par les revenus de ces tournois et du Tour de France. Il va falloir se réinventer si une année, on fait l’impasse.». 

Avant d’enchaîner :

« Nous ne sommes pas là pour définir le calendrier de chacun des sports. Le Rugby professionnel, le Football professionnel ainsi que le Cyclisme ont besoin des événements sportifs parce qu’il y a des droits TV qui sont en jeu. Derrière ces droits TV, il y a beaucoup d’argent qui ne sert pas uniquement au sport professionnel, qui sert aussi au sport amateur ainsi qu’à nos sportifs de haut niveau. »

Puis d’ajouter :

« Tous les événements qui pourront reprendre se feront de toute façon à ‘huis clos’ ou avec des restrictions très strictes. C’est le seul moyen pour que le sport professionnel et que le sport amateur survivent, jusqu’à nouvel ordre. Il va falloir réinventer et imaginer le sport de demain. »

Avant de conclure :

« À partir du moment où l’on pourra moins se rassembler, moins se mesurer parce que l’on ne pourra plus se toucher comme avant, évidemment le sport perdra de son essence. »

 

Auparavant et concernant les compétitions et les grands événements sportifs internationaux, le Ministère a soumis une proposition de reprise des événements à huis clos pour les ligues professionnelles, jusqu’à la fin de la saison.

Aspirant à une reprise normale des activités à partir du mois d’août prochain.

Rappelons encore qu’au cours de sa dernière allocution, Emmanuel Macron avait annoncé, que tout événement de plus de 5.000 personnes était interdit en France jusqu’à mi-juillet, à minima, Roxana Maracineanu pense elle, que cette période sera prolongée jusqu’au mois de septembre, ‘a minima’

Mais pour une reprise, il faudra également tenir compte de la situation de l’ouverture ou non des frontières -actuellement l’espace Schengen est fermé dit-t-on jusqu’à l’automne et là encore à minima- des réouvertures des hôtels-restaurants et aussi naturellement des capacités aériennes.

Comme on le constate, le sport sera loin d’être prioritaire et de toute façon dans le meilleur des cas, ce serait à… HUIS CLOS !

 

Gilles GAIGNAULT

 

 

About Author

gilles