COUP DE TONNERRE, PAS DE YAMAHA D’USINE AUX 8 HEURES DE SUZUKA !

 

 

DÉPART EN POLE EN 2019

 

On est donc dans l’Endurance mondiale.

Il y a un Championnat du Monde avec plusieurs manches dont une seule est en fait plus un sprint de huit heures, qu’une course d’Endurance moto.

Ces Huit Heures de Suzuka au Japon, reçoivent donc les motos qui roulent la totalité du Championnat, qui sont enserrées par des règles très strictes, plus des motos spécialement préparées par les usines Japonaises, qui n’ont plus rien à voir avec les règles de l’Endurance et qui sont pilotées par des spécialistes de la Vitesse, du MotoGP ou du Superbike WSBK.

C’est probablement la course la plus célèbre de l’année, plus que n’importe lequel des GP !

 

SUZUKA,UN CIRCUIT TRÈS PARTICULIER QUI SE CROISE EN SON MILIEU, IL YA UN PONT

 

Et pour les Japonais, cette épreuve est aussi une guerre d’honneur, le circuit appartient à Honda, qui y a gagné un paquet de fois mais entre 2015 et 2018, Yamaha a triomphé et gagné quatre fois avec sa fameuse moto Tech21, qui a repris les couleurs de son sponsor d’il y a 25 ans, les cosmétiques Shisheïdo.

En 2019, l’an dernier donc, énorme cafouillage, dans le dernier tour, Johnny Rea, sur une Kawasaki officielle (mais pas celle de l’équipe Française SRC de Gilles Stafler qui sera sacrée Championne du Monde, qui elle est aux normes FIM), part au tapis, il ne passe pas la ligne d’arrivée, du coup la Yamaha a une nouvelle fois, course gagnée.

 

PREMIER PODIUM, YAMAHA A GAGNÉ POUR LA CINQUIÈME FOIS D’AFFILÉE

 

Sauf que…  la Direction de Course a géré l’épreuve en dépit du bon sens, sur la fin, quand la nuit commence à tomber, il pleuvote et certaines motos qui chutent laissent de l’huile sur la piste.

Le drapeau rouge aurait du être agité depuis longtemps, il le sera seulement dans le dernier tour après la chute de Rea, multiple Champion du Monde en Superbike WSBK.

Donc la Yamaha officielle 21 passe la ligne d’arrivée première…

Ses pilotes montent naturellement sur le podium comme équipage victorieux de cette course et… pour la cinquième fois d’affilée, ce qui est un immense honneur et un colossal bonheur pour les gens de Yamaha.

Ensuite, la Direction de Course réfléchit !

Quand on agite le drapeau rouge en Auto et Moto, la course s’arrête et on prend en compte le classement dans le tour qui précède cet arrêt. C’est le règlement depuis des lustres…

 

DES HEURES PLUS TARD, DEUXIÈME PODIUM,YAMAHA EST BATTU

 

On rappelle les pilotes à leurs hôtels respectifs, des heures après l’arrivée, pour faire un deuxième podium qui donne la victoire à…  Kawasaki devant Yamaha !

Logique, on est dans les règles… sauf que la moto qui gagne n’a pas passé la ligne d’arrivée !

Sauf dans le tour précédant sa chute.

On imagine l’humiliation des pilotes de Yamaha et des dirigeants de la société !

Le Japon est bien entré dans l’ère moderne depuis la période dite du «Meiji , à la fin du 19ème siècle.

Mais le code du Bushido, celui des Samouraïs, est resté très présent dans la culture des élites du pays.

VAN DER MARK ET RAZGATLIOGLU LES DEUX HÉROS DE YAMAHA EN WSBK

 

On imaginait donc que cette année 2020, Yamaha allait préparer une revanche éclatante, on avait prévu de faire rouler les deux stars de la marque en Mondial Superbike WSBK, Van der Mark et Razgatlioglu.

Et bien non !

Il n’y aura pas de Yamaha Factory au départ, seulement la Yamaha de l’équipe Autrichienne du YART qui, elle, fait tout le Championnat et se bat pour le titre.

Les autres marques Japonaises, selon la tradition, ajouteront chacune une moto Factory avec des pilotes venus de la vitesse.

Alors pourquoi ?

J’ai tenté d’enquêter mais aucune raison officielle n’est avancée.

Sauf que ça n’a rien à voir avec le virus Covid 12.

D’ailleurs, c’est peut-être carrément la course qui sera annulée pour cette raison mais pour l’instant il n’y a pas d’annonce dans ce sens.

Alors… la Yamaha !

Le Bushido, l’humiliation pas digérée ? Possible.

Le comptable de la boîte qui a calculé qu’entre les pré-essais, la course, la moto, les ‘ingés’, les rémunérations des pilotes Suzuka va coûter un max alors que cette année ne sera pas la meilleure sur le plan commercial ?

 

LA YAMAHA DU YART

 

Possible aussi  mais si cette course est une ruine pour les équipes permanentes du Mondial, et pour les teams privés, c’est une chiure de mouche dans le budget annuel d’une boîte comme Yamaha, dont le chiffre d’affaires estimé monte à 1.610 milliards de yens, soit un gros 14 milliards d’€.

Il est vrai que cette année, l’Europe ne va pas rapporter tripette à la marque, ses gros marchés sont en Asie mais bon, on imagine que le chiffre d’affaires va sérieusement baisser… car là bas (Malaisie-Thaïlande-Indonésie) il y a aussi arrêt total de la vie pour cause de Coronavirus

Par ailleurs, la marque va faire des économies en MotoGP, au train où les GP s’annulent !

Bref, l’hypothèse économique me semble sujette à caution, une victoire à Suzuka est tellement honorée dans ce pays que les bénéfices commerciaux en découlant seront immédiats.

Ou alors Yamaha a eu des ‘infos’ que peu de gens ont sur la survie ou non de l’épreuve des Huit Heures et a donc décidé de ne pas dépenser des fortunes pour une course dont personne ne sait si elle aura lieu ou pas…

Parce qu’en effet la moto, après la course, elle va direct au musée…

 

PAS CETTE ANNÉE !

 

Bref, j’ai eu clairement ‘l’info’ trop tard pour pouvoir appeler qui que ce soit, le confinement n’aide pas, on  saura forcément dans les jours à venir de quoi il retourne.

Mais quand même, ça fout un coup !

C’était peut être ça que voulait Yamaha, à la limite retirer à la course de cette année une partie de sa légitimité puisqu’une marque qui a gagné quatre fois de suite n’est pas au départ.

Bon, Yamaha veut peut-être aussi se concentrer sur le titre mondial avec son team officiel YART, qui est pour l’instant quatrième à 36 points de la Suzuki du SERT, il reste théoriquement la course de Suzuka puis les 24 Heures du Mans suivies, trois semaines plus tard, du Bol d’Or.

Tous les espoirs sont donc permis, mais encore une fois, si Suzuka a lieu, sans la 21 devenue une sorte de mythe de cette course ces dernières années, elle va nous manquer la diablesse !

 

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : EWC

 

Les résultats actuels du Mondial d’Endurance 2019/2020

https://www.fimewc.fr/standings/

FIM EWC Moto Sport

About Author

gilles