DÉCÈS DE ‘HANK’ STEINBRENNER, MÉCÈNE DE L’ÉCURIE INDYCAR HARDING STEINBRENNER.

 

 

« Hank » Steinbrenner avait un petit lien avec l’Indycar. Le père de George Michael Steinbrenner IV n’en était pas moins une présence familière dans le paddock. Et Andretti Autosport a tenu à rendre hommage à l’ancien Président des New York Yankees, mort à 63 ans.

 

Le business, c’est une affaire de famille chez les Steinbrenner. En 1901, Henry Steinbrenner fondait la Kinsman Marine Transit Company, spécialisée dans le transport de céréales sur les Grands Lacs, par bateau. Son arrière-petit-fils, George Michael Steinbrenner III, en prit les commandes en 1957.

Quelques années plus tard, American Shipbuilding Company racheta la Kinsman Marine Transit Company. Mais Steinbrenner y négocia des parts de l’entreprise, ainsi qu’un siège au conseil d’administration. Devenu millionnaire, il tenta sa chance comme producteurs de comédies musicales de Broadway, à NewYork.

En 1973, il fut approché pour faire parti d’un tour de table et reprendre la célèbre franchise des New York Yankees. A l’origine, ces hommes (parmi lesquels John Z De Lorean) n’était que des investisseurs, Michael Burke restant Président de l’équipe de base-ball. Mais quelques mois plus tard, Burke parti, tout comme les autres investisseurs et Steinbrenner devint le Président !

De 1973 à 2005, il dirigea l’équipe d’un main de fer. Au passage, il déménagea le siège d’American Shipbuilding Company à Tampa, en Floride, où il acheta alors des chevaux de courses.

C’est dans cet environnement qu’Henry George Steinbrenner III, alias Hank, son deuxième enfant grandit, dans les années 80. Son destin semblait tout tracé, alors que l’héritier était devenu un habitué du Yankees Stadium. En 1990, George Michael Steinbrenner III fut reconnu coupable d’avoir payé un bookmaker proche de la mafia pour fouiller les poubelles d’un joueur, Dave Winfield.

La ligue le bannit, les Yankees proposèrent de nommer « Hank » comme président, ce qui fut refusé. Pendant que le père faisait profil bas, le fils s’éloigna des stades de baseball. Il s’occupa des chevaux de course familiaux, en Floride. Même une fois le père revenu aux commandes de l’équipe, le fils mena sa barque. En 2000, il s’associa avec le Gwynn Racing, une équipe de dragsters. Et bien sûr, le dragster portait les couleurs des Yankees !

Darrell Gwynn, le propriétaire, dissout son équipe à l’issu de la saison 2001. Handicapé suite à un accident, il tint à disputer lui-même le dernier ‘run’, dans un dragster équipé d’un accélérateur au volant.

En 2005, George Michael Steinbrenner III prit sa retraite. Steve Swindal, son gendre, lui succéda à la tête de l’équipe de baseball. Mais en 2007, Swindal divorça de Jessica Steinbrenner, la fille du magnat. Du coup, « Hank » hérita des New York Yankees. Grièvement malade, George Michael Steinbrenner III mourut en 2010.

En 2017, George Michael Steinbrenner IV, le fils de « Hank », se prit alors de passion pour l’Indycar et pour le jeune espoir Colton Herta. Henry George Steinbrenner III finança la voiture du pilote Canado-Américain et George Michael Steinbrenner IV en fut le propriétaire.

En 2018, Herta termina Vice-Champion d’Indy Lights et pour la dernière manche d’Indycar, les Steinbrenner lui financèrent un volant chez Harding, ainsi que l’achat d’une voiture pour un autre jeune loup, le Mexicain Pato O’Ward.

En 2019, Harding devint officiellement Harding-Steinbrenner, avec George Michael Steinbrenner IV en bras droit de Mike Harding et « Hank » au carnet de chèque.

Malgré la victoire d’Herta en Indycar à Austin au Texas au COTA (Circuit Of The Americas), les sponsors restèrent rares et la patience d’Henry George Steinbrenner III atteint ses limites. Il négocia du coup  la reprise d’Harding-Steinbrenner par le Team Andretti.

Cette saison, Herta est donc pilote Andretti-Harding-Steinbrenner !

« Hank » était en fait atteint d’une maladie. Il est décédé ce mardi 14 avril, à 63 ans.

 

Joest Jonathan OUAKNINE

Photos : BRYAN HERTA et DARRELL GWYNN

Le Gywnn Racing, avec « Hank » Steinbrenner, à droite. Copyright : DARRELL GWYNN

About Author

JOEST JONATHAN OUAKNINE