MOTOGP 2020 : GP. DE FRANCE REPORTÉ SANS DATE, JACQUES BOLLE ET CLAUDE MICHY OPTIMISTES ! MAIS ?

 

LE CIRCUIT DU MANS NE RESTERA PAS VIDE ÉTERNELLEMENT…  MAIS POUR 2020 ?

Le report il fallait s’y attendre, on a beau savoir qu’un jour cette saloperie de virus nous foutra enfin la paix, l’anaphore quotidienne du Premier Ministre et de sa tête d’enterrement sur le thème «Pas tout de suite» est éloquente…

Donc le Grand Prix de France Moto est reporté, sans date (actuellement) de remplacement.

 

Voici le Communiqué reçu ce matin de Claude Michy,
le Promoteur du GP. de France

 

“ Nous tenons tout d’abord à témoigner notre soutien aux malades et aux familles qui souffrent et sont dans la peine.  Nous sommes en admiration devant les soignants qui donnent le meilleur d’eux-mêmes pour sauver des vies.  

Nous avons une pensée pour tous les intervenants du MotoGP -spectateurs, commissaires, partenaires, prestataires, bénévoles, concurrents, équipes, etc. – en espérant des jours meilleurs, que chacun retrouve ses activités et puisse à nouveau vivre sa passion.  

Le SHARK Helmets Grand Prix de France ne pourra se dérouler le week-end des 16 et 17 mai comme il en a été décidé avec la FIM. et Dorna.

Notre espoir est l’amélioration de la situation sanitaire dans le Monde pour envisager l’organisation du SHARK Helmets Grand Prix de France sur le Circuit du Mans avec l’ACO., en accord avec les autorités gouvernementales et sportives.

Mais à ce jour, la situation étant en constante évolution, il n’est pas possible de définir une date de report.

Prenez bien soin de vous et de vos proches. 

Claude MICHY

 

Ce qui ressort de tout ça c’est que personne, à commencer par les scientifiques, les vrais, pas les faux mages qui fleurissent sur les réseaux souvent antisociaux, personne donc ne sait où on va.

Et donc, la date de mi-juin, évoquée par Claude Michy il y a quelque temps, après Barcelone, est devenue impossible.

J’appelle Jacques Bolle, le Président de la FFM. (Fédération Française de Motocyclisme)

 

JACQUES BOLLE PRÉSIDENT DE LA FFM. – Photo : AutoNewsInfo

 

Qui me dit l’aspect pharaonique qu’est l’organisation d’un événement de ce genre, les milliers de personnes qui y sont impliquées, l’organisation et les commissaires bien sûr, mais on va jusqu’à la sécurité des autoroutes et de voies d’accès au circuit, or la police en ce moment a autre chose à faire que surveiller le déplacement de cent mille personnes autour du Bugatti…

D’autre part, la Thaïlande, les USA., l’Argentine ont déjà été déplacés et il falloir se battre très fort pour trouver une date. Le Qatar, étant lui définitivement annulé pour le MotoGP.

 

EZPELETA ET DORNA SE BATTENT SUR TOUS LES FRONTS

 

Ezpeleta, le boss de la Dorna le Promoteur, a donné il y a quelques jours un entretien au Site Espagnol AS, où il expliquait que le Championnat pourrait commencer en Finlande en Juillet et qu’il ferait en sorte qu’il y ait au mois treize GP., la FIM. ne l’obligeant toutefois plus à ce nombre minimal de GP. pour que la Saison soit validée.

Sous entendu, que les Grands Prix de Mai et de Juin étaient considérés comme perdus…

Et donc Jerez, le Bugatti, le Mugello, Barcelone, le Sachsenring et Assen chercheront alors une date de remplacement !

Donc la lutte va être chaude pour le GP. de France, mais à priori rien n’est perdu et surtout pas perdu d’avance…

Clairement Jacques Bolle n’a pas l’intention de lâcher quoi que ce soit à son niveau, vis à vis de la FIM.

 

CLAUDE MICHY TOUJOURS OPTIMISTE

 

 

Claude Michy, lui, est obsédé par la sécurité.

D’ailleurs, la moitié du communiqué ci-dessus est consacrée à la protection et la sécurité de ses amis, ses partenaires, son public, ses pilotes, ses commissaires…

Il me demande d’ailleurs longuement comment je vais..

Ensuite, il m’affirme que si le GP. de France devait être évidemment reporté, il n’y a pas de recherche de date possible maintenant parce que justement personne ne sait où l’on en est vraiment avec le virus.

C’est pour cette raison qu’une possible date en juin, après Barcelone, ne peut être garantie, on n’oubliera pas en plus que les Espagnols et les Italiens, les plus touchés par l’épidémie, n’ouvriront pas forcément leurs frontières en même temps que la France, la peur de voir un rassemblement de 100.000 personnes, plus la peur de voir des cas d’infection réimportés, bloque actuellement toute perspective.

Mais Claude me dit que cette situation finira bien par s’arrêter, chose qui m’est confirmée par mes amis médecins (et historiens, la grande peste de 1720, la grippe espagnole et ses 50 millions de morts dans le monde, la grippe de Hong Kong et ses 50.000 morts en France dans les années 70), toutes les calamités ont une fin.

Et une fois que ce sera fini, alors les négociations avec la Dorna vont devenir très chaudes parce qu’il y aura du monde au portillon !

 

ARAGÓN POURRAIT ÊTRE ANNULÉ POUR LIBÉRER UNE DATE

 

Avantage du Grand Prix de France, c’est celui qui draine le plus de spectateurs. Mais, c’est l’État et le Ministère de l’Intérieur qui eux décideront… sécurité oblige !

Par ailleurs, un des quatre GP. Espagnols pourrait être annulé, Motorland Aragón au hasard, faisant de la place pour un des grands événements qui n’ont pu avoir lieu…

Mais ce que je retiens le plus de ces entretiens, c’est que le Président de la FFM. et le Promoteur du GP. de France sont résolument optimistes.

Résumé : GP de France ? oui, possible…. Quand ?…  ce sera plus tard ! Mais là encore sans garantie…

Car il faudra trouver une date qui convienne d’abord à la sécurité public et donc avec l’accord du préfet et du ministère de l’intérieur, car on sait pertinemment que le GP Moto, draine annuellement un public de jeunes, un peu particulier parfois… et éméché trop souvent!

Jean Louis BERNARDELLI

Photos : MotoGP, Archives AutoNewsInfo, Michelin    

 

Moto Moto2 Moto3 MotoGP

About Author

gilles