LES PILOTES McLAREN PROPOSENT DE DIMINUER LEURS SALAIRES. LE PERSONNEL EN CONGÉ OBLIGATOIRE…

 

F1 2020 AUSTRALIE- CARLOS SAINZ Jr. en reconnaissance avec ses ingénieurs de McLAREN

 

 

Les deux pilotes de l’équipe Mc Laren, l’Espagnol Carlos Sainz Jr. et son partenaire Britannique, Lando Norris ont convenu de procéder à des réductions de salaires ‘volontaires’ dans une série de mesures d’économie mises en place par la direction de McLarenen pleine crise de l’épidémie du coronavirus.

Les huit premières courses de la nouvelle Saison de Formule 1 ayant été reportées ou annulées, les équipes de GP. sont confrontées à des pressions financières accrues en raison du manque de roulage et donc des revenus colossaux qui en découlent et essentiellement des incontournables droits TV.

Bien que les réponses de la F1 (FIA.-Liberty Media) aient imposés d’un côté, un arrêt temporaire – mais pour combien de temps – des usines pour toutes les équipes et de l’autre, un retard dans l’entrée en vigueur  nouvelles règles initialement prévues pour 2021, aient aidé, cela ne suffira toujours pas pour permettre aux équipes à s’en sortir indemnes. Financièrement naturellement…

Alors que toutes les entreprises explorent et étudient actuellement diverses options pour tenter de réduire les dépenses -indispensables-  le Team McLaren est la première équipe à prendre une série de mesures pour essayer d’éviter le chaos et ainsi maîtriser ses coûts.

 

F1-Présentation de-la-nouvelle-McLAREN-RENAULT et de ses deux pilotes.

 

Ses deux pilotes, Sainz Jr. et Norris ont eux accepté une réduction de salaire (680.000€ pour le premier et 2,2 millions d’€ pour le second) en signe de solidarité., tandis qu’un certain nombre d’employés ont été mis en congé à titre temporaire.

De plus, tous les autres employés – y compris le PDG. Zak Brown et la haute direction – subissent également des réductions de salaire.

Un porte-parole de McLaren a déclaré ce jeudi 2 avril 2020 :

«Le groupe McLaren met temporairement un certain nombre d’employés dans le cadre de mesures de réduction des coûts plus larges en raison de l’impact de la pandémie de COVID-19 sur ses activités. Ces mesures visent à protéger les emplois à court terme afin de garantir que nos employés retournent à plein temps à la reprise économique. »

Le Gouvernement Britannique autorise les entreprises à mettre leur personnel en disponibilité, ayant fait savoir qu’il paierait 80% de leur salaire – jusqu’à un maximum de 2.500 £ par mois – si leurs postes restent ouverts.

Naturellement Liberty Media, le Promoteur des GP. F1  espère toujours pouvoir organiser une Saison plus tard cette année, son PDG. Chase Carey estimant même qu’elle pourrait accueillir entre 15 et 18 courses sur les 22 programmées au calendrier 2020.

Cependant, comme à ce jour, il n’y a guère de signe dans le monde que la pandémie de coronavirus touche à sa fin, il semble de plus en plus probable qu’une telle série d’événements ne puisse pas réellement avoir lieu. Et que l’éventuelle saison ne démarrera pas avant l’été et encore…

Une option actuellement à l’étude consiste en fait à organiser une «super saison» à cheval sur 2020 et 2021, les dernières courses de 2020, se déroulant en janvier de l’année prochaine.

 

 

Matia Binotto, le Patron de la Scuderia Ferrari a déclaré à la RAI la TV. Italienne :

«Si cette décision nous permet de garantir un Championnat du Monde 2020 plus complet, la Saison suivante ne commençant qu’en mars, il y a une grande disponibilité pour cela avec des dates libres en août et l’hiver prochain.»

Reste une question la question : Quand les éventements sportifs pourront-t-ils recommencer ? Quand ?

Il faudra attendre les autorisations gouvernementales, sachant qu’en Angleterre, tout est confiné pour 3 mois suivant décision du Premier Ministre Boris Johnson, donc jusqu’à juillet si tout venait à s’améliorer !

Mais nous n’en sommes pas là…

 

John ROWBERG

Photos : TEAMS

 

 

Evenements F1 Monoplaces

About Author

gilles